Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 17 juillet 2018 - Saint Alexis
Date : lundi 25 juillet 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Appelés à servir

Saint Matthieu 20, 20-28

La mère de Jacques et de Jean, fils de Zébédée, s’approcha de Jésus avec ses fils et se prosterna pour lui faire une demande. Jésus dit : « Que veux-tu ? » Elle répondit : »Voilà mes deux fils : ordonne qu’ils siègent, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ton Royaume. » Jésus répondit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire à la coupe que je vais boire ? » Ils lui dirent : « Nous le pouvons. » Il leur dit : « Ma coupe, vous y boirez ; quant à siéger à ma droite et à ma gauche, il ne m’appartient pas de l’accorder ; il y a ceux pour qui ces places sont préparées par mon Père. » Les dix autres avaient entendu, et s’indignèrent contre les deux frères. Jésus les appela et leur dit : « Vous le savez : les chefs des nations païennes commandent en maîtres, et les grands font sentir leur pouvoir. Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi : celui qui veut devenir grand sera votre serviteur ; et celui qui veut être le premier sera votre esclave. Ainsi, le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, malgré mes nombreux échecs, je sais que tu continues à m’appeler. Ton Esprit continue à me guider. Pendant cette méditation, permets-moi de puiser de la force pour la mission. Je te fais confiance, je t’aime, et je te rends grâce pour tous tes dons. Amen.

Demande Seigneur Jésus, accorde-moi une sensibilité renouvelée aux besoins de tous mes frères et soeurs et la promptitude de faire ce qui est le mieux pour tous ceux que tu mets sur mon chemin.

Points de réflexion

1. "Appelé à servir". A l’époque d’un catholicisme où des expressions telles que " appelé à servir" ont été sur utilisées au point de devenir de simples clichés, nous risquons d’oublier à quel point le service est essentiel à la vie chrétienne. Souvent nos journées s’écoulent comme une succession incessante d’actions apparemment importantes et urgentes. Il arrive, cependant, qu’au milieu de tout ceci nous passions à côté de bon nombre d’occasions de servir. Appelé à servir, oui, mais nous manquons à l’appel ! Et le service que nous pourrions rendre est mis de côté. Si le service de mes frères et de mes soeurs n’est pas un élément ordinaire de ma vie quotidienne en tant que chrétien, il est certain que j’ai succombé à l’aveuglement ou que je me suis trompé de route quelque part.

2. A la suite du Christ. « Une des choses qui vous aidera le plus à être toujours heureux et à satisfaire vraiment le coeur de Jésus est d’essayer toujours de servir les autres, en étant davantage préoccupé par leur bien que par vous-même. Comme les âmes se trompent, et les gens en général, de penser elles trouveront le bonheur en pensant à elles-mêmes !...Vous serez heureux dans la mesure où vous trouverez votre bonheur dans le service, le service constant, en faisant le bien comme le Christ (’Là où il passait, il faisait le bien, ’Actes des Apôtres10,38), en agissant avec décision et droiture, et en vous donnant aux autres sans réserves à la suite du Christ". (Père Marcial Maciel, L.C. 1948).

Si nos efforts pour servir ne sont pas une prolongation de l’amour de Jésus, si ceux que nous servons ne Le découvrent pas, à travers nous, alors notre service n’est pas un service chrétien. C’est de la philanthropie, ou de l’empathie, mais il n’est pas un service chrétien véritable si ceux que nous servons ne découvrent pas le Christ à travers nous. Comme saint Jean-Baptiste, nous devons devenir ‘moins’ de sorte que Jésus puisse devenir ‘plus’ en nous, de sorte que nos frères et soeurs ne soient pas privés d’une rencontre avec le Christ qu’ils désirent ardemment découvrir en chacun de nous.

3. Que signifie le service ? Examinons certains fondements du service chrétien. Ma vie quotidienne est-elle caractérisée par un souci du bien véritable des autres et par une promptitude à faire tout le bien possible pour mes frères et soeurs ? Est-ce que je m’engage réellement dans des actes quotidiens de service, grand ou petit ? Est-ce que je m’examine fréquemment sur le péché d’omission ? Est-ce que je tâche d’accomplir les services ordinaires exigés par mon état de vie avec perfection, amour et un réel don de soi ?

Dialogue avec le Christ Père, tu m’appelles à servir, et je sais que servir signifie parfois souffrir. Donne-moi la force nécessaire pour ne pas devenir amer, et pour ne pas chercher à m’échapper de la croix. Au contraire, aide-moi à découvrir, dans les croix que tu permets, la présence adorable de Jésus ton Fils, et à porter ma croix généreusement avec lui. Si la souffrance fait partie de ton plan pour moi, donne-moi la grâce de collaborer avec le Christ ton Fils dans le salut des âmes en offrant généreusement mes souffrances. Je demande ceci au nom de Jésus. Amen.

Résolution Par amour de Jésus- Christ, présent dans le plus petit de mes frères et soeurs, j’examinerai ce que signifie concrètement pour moi le service, et quelle place je lui donne habituellement dans ma vie quotidienne.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales