Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 19 octobre 2019 - Saint Paul de la Croix
Date : mercredi 28 décembre 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Les Saints Innocents

Saint Matthieu 2, 13-18

Après le départ des mages, l’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit : « Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère, et fuis en Égypte. Reste là-bas jusqu’à ce que je t’avertisse, car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr. » Joseph se leva ; dans la nuit, il prit l’enfant et sa mère, et se retira en Égypte, où il resta jusqu’à la mort d’Hérode. Ainsi s’accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète : D’Égypte, j’ai appelé mon fils. Alors Hérode, voyant que les mages l’avaient trompé, entra dans une violente fureur. Il envoya tuer tous les enfants de moins de deux ans à Bethléem et dans toute la région, d’après la date qu’il s’était fait préciser par les mages. Alors s’accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète Jérémie : « Un cri s’élève dans Rama, des pleurs et une longue plainte : c’est Rachel qui pleure ses enfants et ne veut pas qu’on la console, car ils ne sont plus. »

Prière d’introduction Seigneur, je sais que tu es près de mon coeur. Noël est un temps spécial de grâce et d’amour. C’est également un défi pour moi : apprendre à aimer plus. Merci de t’identifier avec notre souffrance humaine et de nous montrer que de tout mal tu tires un bien.

Demande Père, que le mal soit pour moi une invitation à faire le bien.

Points de réflexion

1. Hérode entra dans une violente fureur. Hérode se sent menacé par la présence de ce nouveau roi. Son insécurité se dissimule derrière sa cruauté. Cependant, il n’a pas besoin de craindre le Messie. Ce nouveau roi est venu dans le monde pauvre et faible, un enfant vulnérable. En plus, Jésus n’est pas venu pour le détruire mais pour le sauver ! Jésus Christ cherche à régner seulement dans les coeurs. Est-ce qu’il nous arrive, à nous aussi, d’avoir peur du Christ ? Nous craignons qu’il nous demande trop, qu’il ne sache pas ce qu’il nous faut, qu’il est trop loin ....

2. C’est Rachel qui pleure ses enfants et ne veut pas qu’on la console, car ils ne sont plus. Le massacre des enfants de Bethléem est une terrible illustration de ce que l’homme peut faire quand il est décidé à éliminer Jésus Christ. Quand il veut se diriger par lui-même, quand il voit dans le Christ quelqu’un qui veut contrarier ses ambitions et freiner ses projets, son unique désir est de l’éliminer. L’homme est alors capable du pire. Certainement l’Eglise ne manque pas d’exemples, toute au long de l’histoire et encore aujourd’hui : les milliers de martyrs, torturés et tués à cause du nom de Jésus, les injustices en tout genre, les critiques venimeuses.

3. Vaincre le mal par le bien. Pouvoir s’approcher du Christ en souffrant pour Lui est un indicible privilège. Comme le dit saint Paul : ‘ Je trouve la joie dans les souffrances que je supporte pour vous, car ce qu’il reste à souffrir des épreuves du Christ, je l’accomplis dans ma propre chair, pour son corps qui est l’Église.’ (Col 1,24) La souffrance ainsi acceptée et vécue agit sur les âmes comme une vertu purificatrice. Il en a été ainsi pour ces enfants innocents. Ce martyre barbare a été considéré comme une sorte de baptême, un baptême du sang ayant un aspect sacramentel. Leur propre sang a remplacé l’eau de la régénération, les purifiant depuis leur naissance jusqu’à leur entrée dans le royaume céleste de la vie à venir.

Le Saint Père nous rappelle que le mal est également une invitation pour les chrétiens à faire le bien, à l’exemple du Christ. Face à la souffrance, la haine, l’injustice, il nous exhorte même à ‘vaincre le mal par le bien’.
Est-ce que je sais être proche de ceux qui souffrent ? Est-ce que je trouve des moyens ingénieux pour leur redonner confiance et alléger leur douleur ? Comment est-ce que je réponds à des attaques, qu’elles soient physiques, morales ou verbales ?

Dialogue avec le Christ Seigneur, souvent je me sens désarmé et impuissant devant le mal et la cruauté de la culture de la mort. Souvent mon coeur se paralyse de crainte. Aide-moi à voir que tu peux faire des merveilles à travers moi quand je fais confiance en ta résurrection et quand j’utilise mon temps si bref sur terre à être témoin de la bonne nouvelle de ton amour pour toutes les personnes. Seigneur, que ton règne vienne !

Résolution Je prendrai un moment aujourd’hui pour réfléchir sur le sens de la souffrance en tant qu’invitation de Jésus à m’approcher de Lui et je ferai un effort spécial pour vivre la charité.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales