Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 22 octobre 2019 - Ste Salomé
Date : dimanche 26 février 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

L’ancien et le nouveau

Saint Marc 2, 18-22

Comme les disciples de Jean Baptiste et les pharisiens jeûnaient, on vient demander à Jésus : « Pourquoi tes disciples ne jeûnent-ils pas, comme les disciples de Jean et ceux des pharisiens ? » Jésus répond : « Les invités de la noce pourraient-ils donc jeûner, pendant que l’Époux est avec eux ? Tant qu’ils ont l’Époux avec eux, ils ne peuvent pas jeûner. Mais un temps viendra où l’Époux leur sera enlevé : ce jour-là ils jeûneront. Personne ne raccommode un vieux vêtement avec une pièce d’étoffe neuve ; autrement la pièce neuve tire sur le vieux tissu et le déchire davantage. Ou encore, personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement la fermentation fait éclater les outres, et l’on perd à la fois le vin et les outres. A vin nouveau, outres neuves. »

Prière d’introduction De nouveau, Seigneur, je viens à toi pour prier. Sans te voir, je sais que tu es présent et que tu veux m’enseigner, m’instruire ta doctrine. Avec ce même amour que tu me manifestes en m’accordant ce temps, je veux de mon côté exprimer mon amour pour toi en te consacrant ces instants dans un esprit de foi et de confiance, sans me laisser distraire.

Demande Seigneur, avec ton aide je voudrais renouveler mon amour pour toi.

Points de réflexion

1. Pourquoi jeûner ? Jésus n’a certainement rien à redire sur le jeûne, après tout, n’a-t-il pas jeûné lui-même quarante jours au désert ? Ce dont il s’agit ici, c’est de savoir pourquoi il faut jeûner. Jésus lui-même a signalé un jour que les Pharisiens aiment à se promener avec un visage sombre afin que chacun sache qu’ils jeûnent. Dans le récit du Pharisien et du collecteur d’impôt, le Pharisien a une haute idée de lui-même parce qu’il jeûne deux fois la semaine, faisant ainsi allusion à la pratique courante des Juifs à l’époque. Jésus dit à ceux qui l’interrogent que le véritable critère du jeûne n’est pas la pratique de cette piété rigoureuse en elle-même mais la présence - ou l’absence - de l’époux. Pour avoir de la valeur aux yeux de Dieu, nos actes de piété doivent être centrés sur le Christ et non pas sur un code strict d’actions pieuses.

2. Le morceau neuf et le vin nouveau. Souvent, les paraboles utilisées par Jésus nous laissent aussi perplexes que ses auditeurs d’il y a deux mille ans. Voyons ce que le Christ veut nous dire dans ces deux paraboles du vêtement et des outres de vin. Jésus Christ nous apporte un enseignement nouveau. Sa doctrine ne peut pas être mise en pratique avec les structures de l’ancienne loi. Elle ne se résume pas à des prescriptions extérieures de piété. L’esprit du Christ est un esprit de liberté de fils adoptifs dont les paroles et les actions sont inspirées par un amour filial. Ce nouvel esprit ne peut pas coexister avec celui de l’esclavage de l’ancienne loi. Les Pharisiens et les disciples de Jean pensaient que la Christ devait se conformer à la façon d’agir des stricts observants de la loi. Le Christ leur montre clairement que l’ancien et le nouveau ne sont pas compatibles.

3. Comment cela s’applique-t-il à moi ? Jésus est venu nous appeler à la conversion, nous demander de nous dépouiller du vieil homme et de revêtir l’homme nouveau, de quitter la vie de péché et d’entrer dans la vie de la grâce. Il est impossible pourtant de quitter une vie de péché, le vieux vêtement de nos vieilles habitudes et de nos attachements malsains, et d’essayer de vivre une vie de la grâce simplement en posant un morceau de tissu neuf sur la déchirure, c’est à dire en faisant quelques prières et par une réception occasionnelle de sacrements. L’état de péché et l’état de grâce sont inconciliables. Une véritable conversion s’impose : la conversion totale de toute la personne et l’intention ferme de rejeter la vie de péché et tout ce qui conduit au péché.

Dialogue avec le Christ Seigneur, dans quelques jours nous entrerons en carême. Je ne veux pas que mes sacrifices de carême soient des morceaux neufs sur des vieux vêtements. Je l’ai fait déjà sans résultat ! Aide-moi à avoir l’attitude qui convient pour mettre en pratique mes résolutions. Aide-moi à me renouveler entièrement, à rompre avec tout ce qui est contraire à la loi de l’amour. Aide-moi à te garder comme seul critère. Sois au centre de mes prières et de mes sacrifices. Qu’il n’y ait rien du Pharisien dans mon comportement mais que j’agisse en toute liberté par amour pour toi.

Résolution Dans tout ce que je fais aujourd’hui, je veillerai attentivement à mes intentions pour m’assurer qu’elles soient bien dirigées vers le Christ.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales