Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 22 octobre 2019 - Ste Salomé
Date : dimanche 23 avril 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

A portée de main

Saint Jean 20,19-31

C’était après la mort de Jésus, le soir du premier jour de la semaine. Les disciples avaient verrouillé les portes du lieu où ils étaient, car ils avaient peur des Juifs. Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il répandit sur eux son souffle et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. Tout homme à qui vous remettrez ses péchés, ils lui seront remis ; tout homme à qui vous maintiendrez ses péchés, ils lui seront maintenus. » Or, l’un des Douze, Thomas (dont le nom signifie : Jumeau) n’était pas avec eux quand Jésus était venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt à l’endroit des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! » Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. » Thomas lui dit alors : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » Il y a encore beaucoup d’autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne sont pas mis par écrit dans ce livre. Mais ceux-là y ont été mis afin que vous croyiez que Jésus est le Messie, le Fils de Dieu, et afin que, par votre foi, vous ayez la vie en son nom.

Prière d’introduction Seigneur Jésus, je crois en ton amour pour moi et j’ai confiance en ta grâce. C’est bien pour cela que je viens vers toi maintenant. Je désire faire l’expérience de ton amour et être rempli de ta grâce afin d’accomplir mon rôle dans ton plan de salut. Tu sais que je suis faible et parfois tenté de perdre courage. Que ce temps que nous allons passer ensemble renouvelle mon courage et fortifie mon amour.

Demande Jésus Christ, découvre-moi ton cœur !

Points de réflexion

1. Son cœur. Dans ce passage, le Christ se met à la portée de la main de Thomas. Il connaît la lutte de cet apôtre avec le doute. Il l’invite à mettre son doigt dans son côté et entrer en contact avec son Coeur Sacré, rempli de pitié. Non seulement il ne pourrait plus ainsi y avoir de doute au sujet du corps ressuscité du Sauveur, mais il ne pourrait pas non plus avoir de doute au sujet de sa grande miséricorde, sa promesse de nous pardonner tous nos péchés. Avec Thomas, mettons-nous tout prêts du coeur du Christ et voyons à travers son côté transpercé ce coeur qui aime tant toutes les âmes.

2. Mon cœur. Non seulement nous voulons toucher le coeur du Christ mais nous voulons également inviter le Seigneur à toucher nos coeurs. Tout comme les lépreux qui ont présenté leur chair défigurée au Christ pour qu’il la touche et les guérisse, de même présentons-lui les défigurations de notre âme et demandons-lui de nous toucher et nous guérir. La Bienheureuse Soeur Faustine disait qu’il suffisait de laisser la porte de notre coeur entrebâillée et que Dieu ferait le reste. Confions-lui donc tout ce qui a besoin d’être touché par sa grâce, particulièrement par le sacrement de la réconciliation.

3. Tous les Cœurs. Trop souvent l’amour infini, inimaginable du Christ Jésus pour nous est confronté à l’ingratitude la plus indigne des âmes. Jésus lui-même a exprimé ses douleurs de son coeur à sainte Marguerite Marie Alacoque. Il lui a expliqué que sa douleur la plus vive était due à l’ingratitude des personnes. Essayons de mettre ce coeur assoiffé en contact avec des âmes, par nos prières, nos sacrifices et nos efforts apostoliques.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, merci pour l’exemple d’amour et de miséricorde que tu nous donnes par ton apparition aux disciples et ta bonté envers saint Thomas. Que mon coeur soit toujours plein de gratitude et que je demeure toujours près de ta main compatissante.

Résolution Je prierai pour que quelqu’un que je connaisse fasse l’expérience de la bonté de Dieu à travers le sacrement de la réconciliation. Si possible, j’interviendrai directement pour que ceci se produise (lui suggérer de s’y rendre, lui donner le nom d’un prêtre, etc.).



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales