Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 9 décembre 2019 - Saint Pierre Fourier
Date : jeudi 22 mars 2007 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Les raisons de croire

Saint Jean 5, 31-47

Jésus disait aux Juifs : « « Si c’est moi qui rends témoignage de moi-même, mon témoignage n’est pas vrai. Il y en a un autre qui rend témoignage de moi, et je sais que le témoignage qu’il rend de moi est vrai. Vous avez envoyé vers Jean, et il a rendu témoignage à la vérité. Pour moi ce n’est pas d’un homme que je reçois le témoignage ; mais je dis ceci, afin que vous soyez sauvés. Jean était la lampe qui brûle et qui luit, et vous avez voulu vous réjouir une heure à sa lumière. Moi, j’ai un témoignage plus grand que celui de Jean ; car les oeuvres que le Père m’a donné d’accomplir, ces oeuvres même que je fais, témoignent de moi que c’est le Père qui m’a envoyé. Et le Père qui m’a envoyé a rendu lui-même témoignage de moi. Vous n’avez jamais entendu sa voix, vous n’avez point vu sa face, et sa parole ne demeure point en vous, parce que vous ne croyez pas à celui qu’il a envoyé. Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle : ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! Je ne tire pas ma gloire des hommes. Mais je sais que vous n’avez point en vous l’amour de Dieu. Je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas ; si un autre vient en son propre nom, vous le recevrez. Comment pouvez-vous croire, vous qui tirez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez point la gloire qui vient de Dieu seul ? Ne pensez pas que moi je vous accuserai devant le Père ; celui qui vous accuse, c’est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance. Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, parce qu’il a écrit de moi. Mais si vous ne croyez pas à ses écrits, comment croirez-vous à mes paroles ? »

Prière d’introduction Je viens à toi, Seigneur, afin de mieux te connaître et pour chercher quelle est ta volonté. Eclaire mon esprit pour que je comprenne mieux ta parole. Enflamme mon coeur pour que je t’aime plus ardemment. Que je ne termine pas cette prière indifférent mais changé, renouvelé.

Demande « Seigneur, je crois mais viens au secours de mon incroyance ».

Points de réflexion

1. Le Père rend témoignage à Jésus par les Ecritures. Je crois tout ce que Dieu dit parce que c’est Dieu qui me le dit. J’ai confiance dans sa parole parce qu’il est Dieu et que Dieu ne peut pas mentir. Le témoignage qu’il donne est le fondement solide de notre foi. Dieu nous a également donné des raisons de croire en Lui. Quelles sont ces raisons ? La première, ce sont les prophéties dans les Ecritures. Dans tout l’Ancien Testament, Dieu a préparé son peuple à la venue de Son Fils, le Messie. Il a révélé le lieu de sa naissance, l’endroit où il grandirait, ce que son ministère public serait et comment il devait mourir. Certains le croiront, d’autres non. Marie qui méditait les Ecritures et les événements qui survenaient avait une foi profonde. Les scribes et les Pharisiens pensaient bien connaître les Ecritures et pourtant, ils ne crurent pas parce qu’ils ne voulaient pas croire. Le Christ demande chaque jour à chacun de nous : « Comment comprends-tu les Ecritures ? Quelle est ton attitude en lisant la Parole de Dieu ? » Est-ce que je recherche simplement l’érudition dans mes lectures ou est-ce que je cherche les paroles de la vie éternelle ? « Seigneur, je crois mais viens au secours de ma faiblesse ».

2. Le Père rend témoignage à Jésus par Jean Baptiste . Il est intéressant de voir comment Jésus considère le témoignage. Selon la loi juive, les témoignages d’au moins une ou deux autres personnes étaient nécessaires pour que les affirmations de quelqu’un soient valides. Jésus leur donne les autres témoignages qu’ils cherchent. « Vous avez envoyé une délégation auprès de Jean et il a rendu témoignage à la vérité. » En citant le témoignage de Jean, le but de Jésus n’est pas de valider sa parole. Il est Dieu et ne peut pas mentir. S’il mentionne Jean c’est pour que nous croyions et que nous soyons sauvés. Le témoignage de Jean est puissant. Il a donné sa vie pour ce en quoi il croit. Personne ne donne sa vie pour quelque chose en laquelle il ne croit pas vraiment. Comment est-ce que moi je considère le témoignage de Jean le Baptiste ? Est-ce que je le crois quand il dit : « Pour moi, donc, je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a donné la mission de baptiser dans l’eau m’avait dit : » Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et se reposer, c’est lui qui baptise dans l’Esprit-Saint. Et moi j’ai vu et j’atteste qu’il est, lui, le Fils de Dieu. » Comment Jean peut-il s’exprimer plus clairement sur sa situation ? Il parle ainsi pour que je croie et que je sois sauvé. « Seigneur, je crois mais viens au secours de ma faiblesse ».

3. Les miracles ne suffisent pas. Au cas où deux témoins ne suffiraient pas, le Père rend témoignage à Jésus par ses oeuvres et par les miracles que Jésus accomplit. « Les oeuvres que le Père m’a demandé d’accomplir témoignent que c’est le Père qui m’as envoyé. » Combien de temps encore vos coeurs hésiteront-ils à croire ? Qu’est-ce que Dieu doit faire encore pour que je croie ? Comme Jésus a raison de citer un peu plus tard la parabole de l’homme riche et de Lazare : « S’ils n’écoutent pas Moïse, et les prophètes, même avec la résurrection d’un mort on ne les convaincrait pas. » (Luc 16,31)

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, merci pour tous les miracles et les bénédictions dont tu m’as comblé dans ma vie. Quelquefois, je suis aveuglé par les difficultés de la vie, par ceux de l’apostolat et je perds de vue le « Grand Tableau ». Merci pour le don de la foi sans lequel la vie elle-même devient incompréhensible et cruelle. Aide-moi à découvrir ta main bienfaisante, dans toutes les circonstances de ce jour et fortifie ma volonté d’aimer toutes les manifestations de ta divine volonté.

Résolution Plusieurs fois au cours de la journée je répéterai cette brève demande : « Seigneur, je crois mais viens au secours de ma faiblesse. »



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales