Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 6 décembre 2019 - Saint Nicolas
Date : vendredi 4 mai 2007 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Notre demeure est au Ciel

Saint Jean 14, 1-6

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Ne soyez donc pas bouleversés : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. Dans la maison de mon Père, beaucoup peuvent trouver leur demeure ; sinon, est-ce que je vous aurais dit : Je pars vous préparer une place ? Quand je serai allé vous la préparer, je reviendrai vous prendre avec moi ; et là où je suis, vous y serez aussi. Pour aller où je m’en vais, vous savez le chemin. » Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons même pas où tu vas ; comment pourrions-nous savoir le chemin ? » Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. »

Prière d’introduction Père, entends les prières de ceux qui ont été rachetés par les souffrances de ton Fils. Par toi nous avons la vie ; avec toi nous avons la joie éternelle.

Demande Accorde-moi, Seigneur, une confiance sans faille en ton amour pour moi. Qu’elle soit telle que je puisse traverser tous les orages de ma vie et atteindre ma destination céleste.

Points de réflexion

1. Ne soyez donc pas bouleversés. Dans la vie spirituelle, le Seigneur permet parfois une humiliation pour nous aider à avancer sur le chemin de la sainteté. C’est le paradoxe de l’évangile : nous ne pouvons pas grandir spirituellement, ou progresser en sainteté, sans l’humilité. Grâce à Dieu, chaque humiliation est suivie d’une consolation, pour que nous ne soyons pas abattus et tentés d’abandonner. Car notre nature humaine est si faible qu’un peu d’abaissement nous rend vite découragés. Les consolations du Christ surpassent de loin les moments de désolation. Heureusement, le Seigneur se tient toujours près de nous pour nous encourager à continuer le combat. Dans nos moments les plus faibles, nous sommes rendus forts par les paroles et par la présence du Christ.

2. Vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. Souvent, nous avançons dans la vie avec un sentiment de confusion. Nous cherchons notre chemin dans les ténèbres. Et pourtant, le phare pour nous éclairer est là. Gardons les yeux toujours fixés sur Jésus. Suivons son exemple. Tâchons d’agir comme Lui. En faisant ainsi, Il nous l’a promis, nous ne nous tromperons pas de chemin. Ne fixons pas les yeux sur nos chemins ardus mais sur notre récompense céleste. Ayons toujours notre but en vue ! Le Père Marcial Maciel,L.C., adolescent, s’interrogea : « Pourquoi vivons-nous ? Où allons-nous ? Quel sens peut bien avoir tout ce remue-ménage si la vie se termine dans une tombe ? Quel est le sens de ma vie et de la vie humaine ? » Je n’avais pas de réponse pour tout, mais je voyais clairement que seul Dieu pouvait apporter une réponse satisfaisante à ces questions, que cela valait la peine de ne vivre qu’avec lui et pour lui seulement, que lui seul rachetait le temps, lui donnant une valeur d’éternité. » (Ma Vie, c’est le Christ, no. 3) Est-ce que je cultive un désir ardent d’éternité ?

3. "Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie." Jésus nous donne la vie éternelle : nous l’avons reçue au baptême ; elle est renouvelée chaque fois que nous recevons le pardon de nos péchés par la confession. Chaque fois que nous Le recevons dans l’Eucharistie, elle est nourrie et fortifiée. Jésus est le « viatique », le pain qui soutient le pèlerin dans son cheminement vers le Père. Il suffit de nous rapprocher de Jésus-Christ pour trouver la joie et l’espérance. Le Saint Père a ouvert le coffre à trésor de ses grâces en nous offrant cette Année de l’Eucharistie. Devant le Saint Sacrement béni, nous pouvons avoir un petit goût de ciel sur terre, et gagner les grâces dont nous avons besoin pour réussir notre voyage terrestre.

Dialogue avec le Christ Avec ta grâce et ta présence dans ma vie, Seigneur, mon coeur ne sera pas inquiet, même si je subis déceptions et échecs. Ils me feront grandir en humilité. Aide-moi à me détacher davantage du péché et à chercher avec ardeur le salut de mon âme. Tu as préparé une place pour moi dans ton cœur. Que je sache te remercier par ma fidélité. Qu’aucun de tes efforts ou de tes souffrances ne soient gaspillés en raison de ma négligence ou de ma paresse. Ne jamais me permettre d’oublier que bien que je sois un citoyen de la terre, ma vraie patrie est dans le ciel.

Résolution Aujourd’hui je ferai un plus grand effort pour conformer ma volonté à celle du Christ, spécialement là où cela m’est le plus difficile. Pour cela, j’essayerai de vivre avec l’espoir du Ciel présent dans mon esprit et dans mon coeur afin de lutter avec un esprit surnaturel joyeux.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales