Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 9 décembre 2019 - Saint Pierre Fourier
Date : mardi 8 mai 2007 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

La paix de Jésus

Saint Jean 14, 27-31

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « C’est la paix que je vous laisse, c’est ma paix que je vous donne ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Ne soyez donc pas bouleversés et effrayés. Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi. Je vous ai dit toutes ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez. Désormais, je ne parlerai plus beaucoup avec vous, car le prince du monde va venir. Certes, il n’y a rien en moi qui puisse lui donner prise, mais il faut que le monde sache que j’aime mon Père, et que je fais tout ce que mon Père m’a commandé. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, je crois en ta présence ici. Je crois en la grandeur de ton amour qui me pardonne et me fortifie. J’espère qu’en faisant ta volonté je pourrai devenir fort en toi. Je t’aime Seigneur. Je veux connaître tes désirs et ta volonté, et demeurer en ta paix.

Demande Montre-moi la puissance de ton amour, Seigneur !

Points de réflexion

1. Ma paix. Pour le monde, la paix signifie l’absence de conflit et de violence. Cette "paix" ne peut coïncider avec la vie d’un chrétien ni le satisfaire, puisque nous ne sommes pas de ce monde. Pour les chrétiens il y aura toujours un conflit avec les priorités, les valeurs et les manières du monde. Le Christ est venu précisément apporter un changement : " Depuis le temps de Jean Baptiste jusqu’à présent, le Royaume des cieux subit la violence, et des violents cherchent à s’en emparer. " (Matthieu 1,12). Mais ce changement, ou cette conversion, apporte un autre genre de paix. C’est la paix qui vient du fait d’être cohérent en pensée, en paroles et en actions ; la paix d’une bonne conscience ; la paix de savoir que "je fais la volonté de Dieu." C’est une paix sûre et durable puisque personne ne peut nous la prendre. Le monde promet une paix qui passe. Le Christ nous donne une paix qui supporte même la souffrance et la persécution. Quelle est la paix que je cherche ? Comment est-ce que j’y travaille chaque jour ?

2. Le trouble. Même si nous savons que le Christ nous a donnée sa paix, nos coeurs sont souvent préoccupés. À la racine de nos difficultés se trouve une insécurité liée à notre condition d’homme et à la crainte de nous retrouver seul, faible et incapable de gérer le mal qui nous menace. Si nous avions plus de foi, nous saurions que nous ne sommes pas seuls. Le retour de Jésus est aussi sûr que son amitié est fidèle. Jésus nous le dit et nous le redit : " Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père. " Nous sommes trop occupés par nos propres inquiétudes égocentriques pour penser suffisamment à lui. Si je suis en Christ, alors le monde n’a aucun pouvoir sur moi. Mais je dois me concentrer sur lui, sur la paix qu’il m’a donnée. Alors je me réjouirai même quand des souffrances et des difficultés envahiront ma vie. La joie du Christ est plus profonde et plus vraie que toutes les difficultés que le monde peut apporter. Où est ce que je concentre mes pensées et mon intérêt ?

3. Mon amour. Jésus rassure ses disciples - il doit partir - justement afin d’affermir la paix et la joie qu’il leur a données. Les "difficultés et les craintes" viendront dans cette vie si l’homme est laissé à sa propre faiblesse. L’homme croit qu’il doit compter sur sa propre force et que cette force se situe en son pouvoir d’obtenir ce qu’il veut. Cette notion est brisée par la mort et la résurrection du Christ. La puissance de l’homme réside maintenant en Jésus-Christ et dans la foi en l’amour de Dieu. C’est l’obéissance, et non pas l’affirmation de soi, qui est puissante devant Dieu. En s’offrant lui-même, à travers l’obéissance, l’homme aime Dieu en qui il met désormais toute sa confiance. L’amour est obéissance. Dieu aime l’homme et l’homme peut maintenant aimer Dieu, par l’obéissance au Christ. " Il faut que le monde sache que j’aime mon Père, et que je fais tout ce que mon Père m’a commandé."

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, remplis-moi de ta paix, la paix qui surmonte tout ce qui pèse sur moi. Montre-moi ta volonté et accorde-moi la grâce de l’accomplir avec joie. Si seulement je fais ta volonté, Seigneur, mon amour pour toi sera vrai. Garde mes yeux fixés sur toi, Seigneur, en me donnant une grande foi, de sorte qu’aucun problème ou crainte n’ébranle mon coeur ou ne me permette de douter de ton amour et de ta présence dans ma vie.

Résolution Aujourd’hui, je ferai l’effort conscient de placer toutes mes inquiétudes, mes chagrins et mes difficultés dans les mains de Dieu.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales