Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 25 octobre 2020 - Saint Crepin
Date : samedi 19 janvier 2008 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Tous appelés

Saint Marc 2, 1-12

Jésus était de retour à Capharnaüm, et la nouvelle se répandit qu’il était à la maison. Tant de monde s’y rassembla qu’il n’y avait plus de place, même devant la porte. Il leur annonçait la Parole. Arrivent des gens qui lui amènent un paralysé, porté par quatre hommes. Comme ils ne peuvent l’approcher à cause de la foule, ils découvrent le toit au-dessus de lui, font une ouverture, et descendent le brancard sur lequel était couché le paralysé. Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : « Mon fils, tes péchés sont pardonnés. » Or, il y avait dans l’assistance quelques scribes qui raisonnaient en eux-mêmes : « Pourquoi cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui donc peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ? » Saisissant aussitôt dans son esprit les raisonnements qu’ils faisaient, Jésus leur dit : « Pourquoi tenir de tels raisonnements ? Qu’est-ce qui est le plus facile ? de dire au paralysé : ’Tes péchés sont pardonnés’, ou bien de dire : ‘Lève-toi, prends ton brancard et marche’ ? Eh bien ! Pour que vous sachiez que le Fils de l’homme a le pouvoir de pardonner les péchés sur la terre, je te l’ordonne, dit-il au paralysé : Lève-toi, prends ton brancard et rentre chez toi. » L’homme se leva, prit aussitôt son brancard, et sortit devant tout le monde. Tous étaient stupéfaits et rendaient gloire à Dieu, en disant : « Nous n’avons jamais rien vu de pareil. »

Prière d’introduction Père de l’amour, source de toute bénédiction, aide-nous à passer de notre vieille vie dans le péché à la nouvelle vie dans la grâce. Prépare-nous pour la gloire de ton royaume. Accorde-nous cela par le Christ Notre Seigneur.

Demande Seigneur, accorde-moi un cœur généreux.

Points de réflexion

1. “Il se leva et le suivit ». La concision de la phrase souligne clairement la promptitude de Matthieu à répondre à l’appel...Dans ce « lever », on peut voir le détachement d’une situation de péché et, en même temps l’adhésion consciente à une nouvelle vie, honnête, en communion avec Jésus » (Pape Benoît XVI, Audience générale, 30 Août 2006). La sainteté de vie n’est pas seulement la séparation d’avec le péché, mais encore plus la participation à l’amour et à la sainteté de Dieu. Ce n’est pas seulement la séparation avec quelque chose mais ma propre transformation en la personne telle que Dieu l’a créée et voulue. Quand il appelle, Jésus ne nous donne jamais de plan, seulement une boussole. Nous ne voyons pas l’image complète, nous ne connaissons que la direction. Chaque jour, il nous invite à le suivre, à approfondir notre communion d’amour avec lui et à garder nos yeux fixés sur lui « comme sur une lampe brillant dans un lieu obscur. » (2 Pierre 1 :19). Matthieu n’avait vraiment aucun indice sur là où sa vie aboutirait. Mais il savait bien que celle-ci devait changer et par où ce changement devait commencer. Matthieu était si absolument convaincu que Jésus méritait sa confiance qu’il laissa sa vie pour lui. Aussi, il se leva et le suivi jusqu’au martyre, comme l’histoire l’a montré par la suite. Pour savoir comment suivre Jésus, vous et moi devons chaque jour choisir de suivre l’exemple de Matthieu.

2. « Comme il était à table dans sa maison... »“Voyez ! Je me tiens à la porte en frappant ; si vous entendez ma voix et ouvrez la porte, j’entrerai vers vous et mangerez avec vous, et vous avec moi » (Apocalypse 3 :20). Ils célèbrent la vocation de Matthieu à suivre Jésus. Il aurait pu dire « non » ou « pas encore » ou « pas maintenant ». Mais considérons les conséquences d’un tel refus. Pour commencer, il n’y aurait pas eu la fête du dîner et ainsi beaucoup des amis de Matthieu auraient manqué une rencontre intime avec Jésus cette nuit-là : une rencontre qui changea pour toujours la vie de quelques uns. Jésus frappa à la porte de la vie de Matthieu et Matthieu l’ouvrit largement à Jésus. Puis, comme la Samaritaine, il courut pour que d’autres puissent rencontrer Jésus. Par le chemin du « oui » de Matthieu, Jésus commença à toucher la vie d’autres personnes. Chaque fois que nous dirons « oui » à Jésus, il ne travaillera pas seulement en nous, mais par nous. Une fois de plus, aujourd’hui, il m’invitera à dire « oui » à sa volonté et ainsi à être son instrument de grâce pour les autres. « Je me tiens à la porte, et je frappe... »

3. « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les collecteurs d’impôts et les pêcheurs ? » Ainsi, nous pourrions apprendre deux leçons : la profondeur de son amour pour chaque âme et à quel point nous devons aimer les autres inconditionnellement. « Dieu nous prouve son amour pour nous en ce qu’il mourut pour nous alors que nous étions toujours pêcheurs » (Romains 5 :8). Aimer une personne inconditionnellement ne signifie pas que nous acceptions joyeusement son péché. Nous l’aimons malgré son péché et dans l’espoir qu’il mettra un jour de coté ce mode de vie. La charité est une forme de l’amour que nous ne pouvons jamais directement exercer vers Dieu. Pourtant, c’est la plus grande expression de son amour pour chacun de nous. Par Jésus mourant sur une croix pour le pardon de nos péchés, Dieu a révélé le sommet de l’amour. Ainsi, quand nous pratiquons la charité, le pardon, la patience, etc. vers ceux qui nous entourent, nous imitons la plus haute forme d’amour. De même que Jésus mangea avec eux, pour la même raison il appela Matthieu à le suivre : parce qu’il nous aime et veut partager sa vie avec nous.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, l’appel à te suivre est un appel à une conversion du cœur. Touche mon cœur de ta grâce de telle manière que mes pensées et actions puissent toujours refléter mon désir d’imiter ton exemple d’amour. Rends-moi patient dans chaque situation et capable de pardonner à ceux qui pourraient me faire du mal ou me créer des difficultés.

Résolution Aujourd’hui, je ferai un sacrifice et je l’offrirai pour les vocations.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales