Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 22 octobre 2020 - Ste Salomé
Date : lundi 28 avril 2008 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Vous aussi, vous rendrez témoignage

Saint Jean 15, 26 à 16,4

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d’auprès du Père, lui, l’Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur. Et vous aussi, vous rendrez témoignage, vous qui êtes avec moi depuis le commencement. Je vous dis tout cela pour que vous ne risquiez pas de tomber. On vous exclura de la synagogue. Et même, l’heure vient où tous ceux qui vous tueront s’imagineront offrir ainsi un sacrifice à Dieu. Ils le feront parce qu’ils ne connaissent ni le Père ni moi. Mais voici pourquoi je vous dis tout cela : quand cette heure sera venue, vous vous souviendrez que je vous l’avais dit. Je ne vous l’ai pas dit dès le commencement, parce que j’étais avec vous. »

Prière d’introduction Que l’exemple des nombreux témoins m’aide à exprimer mon amour pour toi avec un courage égal au leur ; par Celui qui demeure vivant dans son Église, aujourd’hui comme hier, demain et toujours !

Demande Accorde-moi, Seigneur, le courage et la force de t’annoncer autour de moi. Aide-moi à comprendre qu’être Catholique consiste beaucoup plus à aimer la vérité qu’à se faire aimer.

Points de réflexion

1. « Le sang des martyrs est semence de chrétiens », tel est le célèbre adage de Tertullien. Le mot martyr vient du grec martur qui signifie témoin. L’expérience des martyrs et des témoins de la foi n’est pas une caractéristique propre aux premiers temps de l’Église, mais elle marque de chaque période de son histoire. Le nombre de martyrs au temps des Romains n’a rien à voir avec les centaines de milliers de chrétiens morts au XXe siècle pour n’avoir pas voulu renier leur conscience sous le nazisme et le communisme ou encore sous les dictatures d’Amérique latine. « Au terme du IIe millénaire, l’Église est redevenue une Église de martyrs », a pu affirmer le pape Jean-Paul II. Plus récemment encore, lors de son « pèlerinage à la mémoire des martyrs du XXe siècle » le 8 avril 2008, le pape Benoît XVI a dit : « Ce XXIe siècle aussi s’est ouvert sous le signe du martyre ». Le Saint Père a fait remarquer que «  lorsque les chrétiens sont vraiment levain, lumière, et sel de la terre, ils deviennent eux aussi, comme c’est arrivé à Jésus, objet de persécutions, et comme lui ils sont un signe de contradiction ».

2. « Vous aussi, vous rendrez témoignage. » Peut-être n’aurons-nous jamais l’occasion d’être mis à mort à cause de notre foi, mais l’opposition fait partie intégrante de la vie d’un chrétien. Une ferme adhésion au Christ, profondément enracinée, et la voix de la conscience n’ont jamais été compatibles avec l’esprit du monde. En effet, les chrétiens ne sont pas appelés à se « conformer » mais à « se détacher ». Nous sommes appelés à défendre notre foi par nos paroles et par notre exemple de vie. Nos choix doivent témoigner de notre volonté de vivre en accord avec le fait que tout passe et seul le Ciel demeure. Nous aurons à lutter contre nous-mêmes quand notre « moi » s’impose à « mon prochain ». Chacun est capable de comprendre la signification du ‘martyr moral’ que les chrétiens sont souvent appelés à vivre dans la société d’aujourd’hui.

3. L’Esprit de vérité. L’Eglise continue à rendre témoignage à la vérité de nos jours et ses enseignements rencontrent de la résistance, souvent violente. Des hommes continuent à méconnaître qu’ils sont dans l’erreur, préférant critiquer le messager de la vérité plutôt que de l’écouter et de se convertir. Par exemple, combien de personnes s’opposent à l’enseignement de l’Eglise en ce qui concerne le respect de la vie humaine de la contraception jusqu’à la mort naturelle ? L’Eglise, par son enseignement et sa discipline, rappelle constamment à chaque homme ce qu’est le véritable amour de Dieu et du prochain. Et pourtant, combien de personnes l’ignorent volontairement ? Est-ce que je témoigne de la vérité ?

Dialogue avec le Christ Seigneur, je veux vivre selon ta vérité. Guéris ma cécité et mon orgueil qui m’empêchent de voir la vérité. Je prie pour ceux qui te persécutent, toi et ton Eglise. En vivant moi-même dans la vérité et la charité, puissé-je les aider à retrouver la vérité et à se convertir. Aide-moi à saisir que le triomphe sur les ennemis s’obtient par la vérité et non par la violence.

Résolution Je pardonnerai de tout cœur à celui qui me blesse à cause de ma foi, j’essaierai de l’aimer davantage et de faire un petit sacrifice pour sa conversion.



RC-SPIP-NUM:3130

Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales