Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 20 février 2020 - Bse Aimée
La m餩tation

 

Les méditations

Un prophète n’est méprisé que dans son pays

Saint Marc 6, 1-6

« Jésus est parti pour son pays, et ses disciples le suivent. Le jour du sabbat, il se mit à enseigner dans la synagogue. Les nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient : « D’où cela lui vient-il ? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ? N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » Et ils étaient profondément choqués à cause de lui. Jésus leur disait : « Un prophète n’est méprisé que dans son pays, sa famille et sa propre maison. » Et là il ne pouvait accomplir aucun miracle ; il guérit seulement quelques malades en leur imposant les mains. Il s’étonna de leur manque de foi. Alors il parcourait les villages d’alentour en enseignant. »

Points de réflexion :

- 1) "D’où cela lui vient-il ? - s’interrogent les gens du pays de Jésus. "N’est-ce pas le charpentier, le fils de Marie ?"..et ils en étaient choqués. Quel était le véritable scandale ? Il y a deux mille ans, comme aujourd’hui, le scandale attire l’attention et nous sort de notre confort, il nous fait du tort ou du moins il nous fait peur. Littéralement, c’est quelque chose qui fait buter. Et pourquoi la présence de Jésus au synagogue au milieu de personnes qui le connaissaient depuis qu’il était petit faisait-elle scandale ? Parce qu’il est difficile d’admettre que quelqu’un qui a été à nos côtés comme un égal vienne quelque temps après nous enseigner.

- 2) C’est, au fond, une question d’orgueil, de manque de foi. Qu’est-ce que l’orgueil a à voir avec le manque de foi ? Beaucoup ! Car c’est la foi qui me montre où est la main de Dieu quand quelqu’un parle en son nom. Qu’il s’agisse d’un enfant, d’un adulte, d’un saint ou d’un pécheur, cela n’importe pas puisque c’est Dieu qui choisit où et quand il veut nous enseigner.

- 3) En revanche, l’orgueil nous fait croire que nous n’avons de leçons à recevoir de personne, que nous avons notre propre expérience et notre propre savoir, que nous sommes adulte. Nous pensons facilement que se laisser enseigner par d’autres revient à s’abaisser. En effet, à la lumière de l’Evangile, l’orgueil et la foi sont deux attitudes opposées.

Prière :

Donne-moi, mon Dieu, l’humilité de connaître mes propres carences et de savoir accepter les conseils qui me viennent de Toi, à travers les autres.

Résolution :

Considérer que mes enfants peuvent être instruments de lasagesse de Dieu et m’enseigner malgré leur jeune âge.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales