Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : dimanche 25 janvier 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

A quoi bon ?

Saint Luc 1, 1-4 ;4, 14-21

Plusieurs ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, tels que nous les ont transmis ceux qui, dès le début, furent les témoins oculaires et sont devenus les serviteurs de la Parole. C’est pourquoi j’ai décidé, moi aussi, après m’être informé soigneusement de tout depuis les origines, d’en écrire pour toi, cher Théophile, un exposé suivi, afin que tu te rendes bien compte de la solidité des enseignements que tu as reçus. Lorsque Jésus, avec la puissance de l’Esprit, revint en Galilée, sa renommée se répandit dans toute la région. Il enseignait dans les synagogues des Juifs, et tout le monde faisait son éloge. Il vint à Nazareth, où il avait grandi. Comme il en avait l’habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture. On lui présenta le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit : L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres,
annoncer aux prisonniers qu’ils sont libres, et aux aveugles qu’ils verront la lumière, apporter aux opprimés la libération, annoncer une année de bienfaits accordée par le Seigneur. Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire : « Cette parole de l’Écriture, que vous venez d’entendre, c’est aujourd’hui qu’elle s’accomplit. »

Réflexion

1. Nous nous demandons tous à un certain moment de notre vie : Que veut Dieu de moi ? Qu’est-ce que je dois apporter à son oeuvre ? Saint Luc commence son évangile en expliquant le comment et le pour quoi de la venue sur terre du Fils de Dieu. Quand il a commencé à écrire, il n’avait sans doute aucune idée de l’importance que cette narration allait avoir pour l’Église. Il avait sûrement conscience de l’importance du message mais il est presque sûr qu’il ne connaissait pas la portée et le service qu’il rendait ainsi à l’Église du Christ par son évangile.

2. Un message e-mail intitulé "merci Emilia" est actuellement diffusé massivement sur Internet. C’est un message de remerciement à la mère du Saint Père, Jean Paul II, pour l’avoir donné au monde, et surtout pour avoir été fidèle au Christ malgré les immenses difficultés de sa vie. Sans doute, pendant sa vie, elle ne comprenait pas toujours le « pour quoi » des évènements. Morte, alors que son fils n’était âgé que de neuf ans, elle n’a jamais vu ni pu imaginer tous les fruits qui viendrait par son fils. Toutefois aujourd’hui nous bénéficions tous de ces fruits. Le monde entier profite des enseignements et des oeuvres du Saint Père.

3. Il y a des moments dans notre vie quand nous nous demandons si elle en vaut la peine, si tout cela sert à quelque chose. Ce sont normalement des moments de ténèbres, d’angoisse... nous croyons avoir besoin de voir des fruits pour pouvoir continuer. Quand nous ne voyons pas ce fruit c’est tout simplement parce que nous n’avons pas réellement besoin de le voir. Dieu, qui sait tout, sait que ce n’est pas le mieux pour notre âme à ce moment-là. Est-ce que cela veut dire que notre travail est stérile ? Non ! Cela veut dire que quand nos fruits seront mûrs, ils seront récoltés, là où ils doivent l’être. N’oublions jamais que nous livrer à l’amour du Christ est toujours fertile, et utile. Dans un bâtiment, la pierre la plus importante est toujours celle qui est sous terre, la fondation. Grâce à elle, celle qui ne se voit jamais, le bâtiment est soutenu ; sans de bonnes fondations même les plus beaux bâtiments s’écroulent. Adoptons donc face à Dieu une attitude humble et patiente : ne nous décourageons pas, il répondra ; ne lui exigions pas, il nous donnera.

Dialogue avec le Christ

Jésus, ne me permets pas de chanceler, ne me laisse pas m’essouffler dans mes efforts pour te suivre, ne me laisse jamais m’éloigner de toi.

Résolution

J’offrirai aujourd’hui quelque chose qui me coûte pour le bien de l’Église.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales