Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : dimanche 18 avril 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Marcher dans la foi

Jean 20, 19-31

C’était après la mort de Jésus, le soir du premier jour de la semaine. Les disciples avaient verrouillé les portes du lieu où ils étaient, car ils avaient peur des Juifs. Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il répandit sur eux son souffle et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. Tout homme à qui vous remettrez ses péchés, ils lui seront remis ; tout homme à qui vous maintiendrez ses péchés, ils lui seront maintenus. » Or, l’un des Douze, Thomas (dont le nom signifie : Jumeau) n’était pas avec eux quand Jésus était venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt à l’endroit des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! » Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. » Thomas lui dit alors : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » Il y a encore beaucoup d’autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne sont pas mis par écrit dans ce livre. Mais ceux-là y ont été mis afin que vous croyiez que Jésus est le Messie, le Fils de Dieu, et afin que, par votre foi, vous ayez la vie en son nom.

Prière d’introduction Seigneur, viens à mon secours en ce moment de prière. Aide-moi à exercer ma foi, à croire que tu es ici présent avec moi, même si je ne te vois pas sous une forme physique. Je crois que tu vas me donner ta grâce et ta parole pour me nourrir et me fortifier, même si je ne vois rien, je n’entends rien et je ne sens rien. Je me présente à toi comme Thomas l’a fait, avec mes combats et mes faiblesses. Aide-moi à te connaître comme mon Seigneur et mon Dieu, et à te proclamer par ma vie aujourd’hui.

Pétition Seigneur, viens au secours de mon manque de foi.

Réflexion

1. Mon Seigneur et mon Dieu ! Voilà le Christ auquel nous croyons. Bien qu’Il soit vraiment homme, il n’est pas seulement un prophète ou un grand maître en moralité. Il est par dessus tout Dieu, vrai Dieu incarné par amour pour nous. Parce qu’Il nous a aimé jusqu’à donner sa vie pour nous, notre foi en Jésus-Christ doit se concrétiser par une vie sainte, une vie dédiée au service de Dieu et des autres. Il n’est tout simplement pas suffisant de dire que nous croyons en Dieu. Nous devons le prouver par nos oeuvres.

« En bref, un homme qui a une foi mûre est un croyant qui a compris et accepté l’appel à la sainteté que Dieu lui a adressé le jour de son baptême, et il s’y atèle avec impatience et une passion authentique comme le grand dessein de sa vie, la priorité absolue qu’il recherche dans et par chacune de ses activités quotidiennes qui constituent la lisse et la trame de son existence dans le temps. » Lettre du Père Martial Maciel, L.C. du 1er novembre 1991

2. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. Notre foi doit pénétrer l’essence même de nos vies. Elle doit influencer nos décisions ; elle doit toucher notre cœur et notre volonté ; elle doit nous aider à embrasser notre croix, chaque jour et avec beaucoup d’amour. Et bien que nous n’ayons pas, comme Thomas, la chance de voir Jésus, nous bénéficions de sa présence sacramentelle dans l’Eucharistie. C’est là que nous devons découvrir et fortifier notre foi, là, devant ce grand sacrement d’amour.

3. Avoir la vie en son nom. Faire l’expérience de Jésus-Christ dans la prière est l’activité la plus importante de notre journée. Dans ce contact personnel et intime avec Jésus ressuscité, les apôtres ont puisé la force pour prêcher et finalement pour mourir pour le Christ. Selon la tradition, saint Thomas a prêché l’Evangile en Inde, où il a souffert le martyre. Il a vraiment mis sa foi en action. C’est un grand exemple de la puissance de la transformation opérée par le Christ ressuscité dans une âme. Seule une expérience personnelle vécue avec le Christ fera de nous ses apôtres et ses amis intimes. « Si vous êtes ce que vous devez être , vous mettrez le feu au monde. » disait Sainte Catherine de Sienne. Nous y parviendrons seulement si nos cœurs sont brûlants d’amour pour le Christ.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, augmente ma foi. Aide-moi à comprendre que, dans la vie, rien n’est coïncidence mais tout est providence. Aide-moi à faire tous les jours le « grand saut » de la foi, confiant que Ta grâce suffit pour que je fasse Ta volonté.

Résolution Demander à la Sainte Vierge Marie d’augmenter ma foi.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales