Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : lundi 7 juin 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

L’Esprit de pauvreté

Saint Matthieu 5, 1-12

Quand Jésus vit toute la foule qui le suivait, il gravit la montagne. Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent. Alors, ouvrant la bouche, il se mit à les instruire. Il disait : « Heureux les pauvres de coeur :
le Royaume des cieux est à eux ! Heureux les doux :
ils obtiendront la terre promise ! Heureux ceux qui pleurent :
ils seront consolés ! Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice :
ils seront rassasiés ! Heureux les miséricordieux :
ils obtiendront miséricorde ! Heureux les coeurs purs :
ils verront Dieu ! Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice :
le Royaume des cieux est à eux ! Heureux serez-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux ! C’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés. »

Prière d’introduction Il est difficile, Seigneur, de mettre en pratique ma foi et mon amour pour toi. Je crois en toi, mais j’ai besoin de ta grâce pour augmenter mon amour afin que, chaque jour, il devienne moins abstrait et plus réel.

Pétition Seigneur, je pense souvent à moi-même. Aide-moi à grandir en humilité afin de ne penser qu’à toi et aux autres.

Réflexion

1. Qui sont les pauvres ? Jésus ne fait pas seulement référence ici à ceux qui sont pauvres matériellement. Comme nous l’explique Jean Paul II, le psaume 149 utilise le terme, anawim, « c ’est à dire les "pauvres, les humbles" Cette expression est très fréquente dans le Psautier et indique non seulement les opprimés, les misérables, ceux qui sont persécutés pour la justice, mais également ceux qui, étant fidèles aux engagements moraux de l’Alliance avec Dieu, sont marginalisés par ceux qui choisissent la violence, la richesse et la puissance. Dans cette perspective, on comprend que les "pauvres" ne représentent pas seulement une catégorie sociale, mais un choix spirituel. Tel est le sens de la première et célèbre Béatitude : "Heureux ceux qui ont une âme de pauvre, car le Royaume des cieux est à eux" (Jean Paul II, Audience Générale du 23 mai 2001). Le terme ‘pauvre d’esprit’ peut donc s’appliquer à tous. Ce qui ne veut pas signifier que tout le monde le pratique, puisque se fier à Dieu seul et non pas à soi-même est difficile pour ceux qui ont une tendance à l’orgueil et à l’indépendance. Est-ce que je suis pauvre d’esprit ? Est-ce que dans ma vie de tous les jours, j’ai une attitude de dépendance sur Dieu, ou est-ce que je compte sur moi-même ? Est-ce que je prends en considération les « béatitudes », mon « programme de vie » ou est-ce que je conclue facilement que je ne suis pas concerné ?

2. Grand ET humble. L’humilité et la douceur sont souvent mal interprétées. Pour certains cela signifie qu’« être chrétien, revient à être une chiffe molle ». L’évangile aurait-il convaincu qui que ce soit si les apôtres avaient été des « lavettes » ? Regardons autour de nous et jugeons le monde d’aujourd’hui. Comment la Nouvelle Evangélisation pourra-t-elle se faire avec une telle approche ? Nous devons avoir l’humilité de l’apôtre, c’est à dire répondre à l’exigence de notre mission : « A l’époque présente, chacun de vous doit être un chrétien authentique et un apôtre. L’humanité a besoin de saints : il y a déjà beaucoup d’hommes bons. Si nous n’accomplissons pas tout l’idéal, nous augmentons seulement le nombre, mais non la qualité des rangs du Christ. Il faut s’efforcer, en toute humilité, de tenir la place de beaucoup de confesseurs, de martyrs et de docteurs. » Lettre du Père Marcial Maciel, L.C. du 4 juin 1946)

3. La cohérence mène au bonheur. La justice est importante dans les béatitudes : Jésus la mentionne deux fois. « Avoir faim et soif » de justice paraît exagéré, mais le Seigneur nous défie constamment de quitter le confort de notre égoïsme. Notre amour doit être si intense que notre désir de justice, la justice de Dieu, telle que nous la découvrons à l’écoute des inspirations de l’Esprit Saint, devienne le seul but de notre vie, notre seul "souci"." Le Père Marcial Maciel, L.C. nous conseille : "essayez de vivre votre amour pour le Christ passionnément ; ne gardez pas un oeil sur d’autres possibilités, sur d’autres styles de vie. Regardez droit devant, décidez-vous à être pour le Christ jusqu’à la mort, quel que soit le coût. Seulement la cohérence apporte le bonheur ".

Dialogue avec Christ Tu sais à quel point il est difficile de vivre avec cohérence, Seigneur, au milieu des chants des sirènes du monde et tu sais combien mes passions me poussent à les suivre. Aide-moi à te découvrir, à t’admirer, à t’aimer. Montre-moi comment mon amour pour toi devient vrai en t’imitant. Ainsi, les vieilles tentations seront remplacées par de nouvelles ambitions pour donner une autre image de toi au monde.

Résolution Aujourd’hui, je veillerai à agir en cohérence avec ma croyance et mes valeurs chrétiennes, soutenant au besoin ma foi avec courage.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales