Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : vendredi 11 juin 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Un cœur pur sait aimer

Saint Matthieu 5, 27-32

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras pas d’adultère. Eh bien moi, je vous dis : Tout homme qui regarde une femme et la désire a déjà commis l’adultère avec elle dans son coeur. Si ton oeil droit entraîne ta chute, arrache-le et jette-le loin de toi : car c’est ton intérêt de perdre un de tes membres, et que ton corps tout entier ne soit pas jeté dans la géhenne. Et si ta main droite entraîne ta chute, coupe-la et jette-la loin de toi : car c’est ton intérêt de perdre un de tes membres, et que ton corps tout entier ne s’en aille pas dans la géhenne. Il a été dit encore : Si quelqu’un renvoie sa femme, qu’il lui donne un acte de répudiation. Eh bien moi, je vous dis : Tout homme qui renvoie sa femme, sauf en cas d’union illégitime, la pousse à l’adultère ; et si quelqu’un épouse une femme renvoyée, il est adultère. »

Prière d’introduction Père saint, accorde-moi de persévérer dans ma vocation de chrétien chaste. Aide-moi à apprécier la vertu de la pureté afin de grandir dans mon amour pour toi et pour ton Fils, qui vivent et règnent dans l’unité avec l’Esprit Saint, un seul Dieu, pour toujours et à jamais. Amen.

Pétition Marie, par ta conception immaculée, purifie mon esprit et mon corps et sanctifie mon âme.

Réflexion

1. De tous les temps, il y a eu des exemples héroïques de personnes qui n’ont pas hésité à mettre ces paroles de Jésus en pratique. Rappelons-nous Sainte Inès qui a préféré mourir que de rompre son engagement de consécration virginale à Jésus. Plus récemment, nous avons l’exemple de Maria Goretti : elle avait 13 ans quand son voisin a voulu avoir des relations sexuelles avec elle. Le refus obstiné de l’enfant, qui disait « ce serait un péché » a tant exaspéré le jeune que, dans sa fureur, il l’a assassinée.

2. Dans notre société, égarée dans un délire d’égoïsme brutal, certains voudraient réduire les personnes humaines à de simples sources de plaisir. Les défenseurs de la liberté sexuelle et des modes provocatrices se moquent de l’Eglise à cause de sa défense de la modestie et de la pudeur. Jésus Christ, par cet évangile, nous met en garde contre le libertinage des yeux, qui sont les fenêtres par lesquelles entrent le désir et le déchaînement des passions. C’est difficile pour l’homme de contrôler son appétit quand il est sollicité en permanence par la femme et c’est difficile pour la femme de ne pas provoquer les hommes quand la société la pousse avec violence à rivaliser en charme et en séduction. Dans un tel monde, la femme chrétienne qui sait garder son corps apparaît comme une perle, un être différent ; et l’homme chrétien qui sait voir en la femme sa valeur spirituelle et morale devient un titan qui témoigne d’une vie plus heureuse et plus complète fondée sur les valeurs de l’évangile. Il ne s’agit pas de rejeter la sexualité car elle fut créée par Dieu. La permissivité dans ce domaine est aussi néfaste que la peur. Dieu nous créa homme et femme, et le secret ne réside pas dans le renoncement mais dans la bonne utilisation de nos facultés. Si, quand nos yeux croisent un homme ou une femme, la pureté seule surgit, cela permet à la vocation de chacun de se manifester, que ce soit la vocation au mariage ou à la vie religieuse. La pureté est une vertu qui nous apprend à aimer, parfois avec notre corps en le donnant à une seule personne, parfois en le gardant pour Dieu.

3. « Ainsi, conscient de porter un trésor dans des vases fragiles, le chrétien cultive le concept évangélique de la prière et de la vigilance ...bien loin de devenir pour cela un être dénaturé et dépourvu de sens humain, loin de tarir la source d’amour dans son cœur, il opère au contraire en lui-même une noble et salutaire libération. Son amour conjugal ou son amour paternel devient plus profond, plus attentif et plus étonnant... » Lettre du Père Marcial Maciel, L.C. du 13 août 1959.

Dialogue avec le Christ Seigneur, donne-moi un cœur pur qui sait aimer comme Tu as aimé, cherchant le bien des autres et non pas à assouvir mes propres passions.

Résolution Aujourd’hui, m’efforcer à être spécialement aimable et généreux.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales