Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : dimanche 18 juillet 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Accueillir le Seigneur

Saint Luc 10, 38-42

Alors qu’il était en route avec ses disciples, Jésus entra dans un village. Une femme appelée Marthe le reçut dans sa maison. Elle avait une soeur nommée Marie qui, se tenant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Marthe était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien ? Ma soeur me laisse seule à faire le service. Dis-lui donc de m’aider. » Le seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part : elle ne lui sera pas enlevée. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, je veux être présent avec toi dans cette scène. A Béthanie, à quelques kilomètres de Jérusalem, tu te rends chez tes amis. Dans cette maison, tu peux te reposer au calme, tu es en sécurité, loin de tes ennemis, et tes amis sont aux petits soins pour toi. Je voudrais faire de même : je voudrais que mon cœur soit un oasis où tu puisses te réfugier et te reposer. J’aimerais prendre soin de toi, te rendre un peu de tout l’amour que tu me donnes. Je sais que tu me comptes parmi tes amis, aide-moi à en être digne. Apprends-moi à te faire plaisir et à être toujours disponible pour la plus petite de tes volontés.

Pétition Donne-moi, Seigneur, un cœur aimant.

Réflexion

1. Marthe et Marie aiment toutes les deux le Seigneur, mais elles l’expriment de manière différente. Marthe, qui préparait le repas du Seigneur, était occupée à faire beaucoup de choses, tandis que Marie a préféré s’asseoir aux pieds de Jésus pour l’écouter. Les deux occupations étaient bonnes. Mais laquelle montrait son amour pour le Maître ? Le véritable amour veut le bonheur de l’être aimé. Celui qui aime va chercher par-dessus tout à faire ce qui fait plaisir à l’autre, à faire ce qu’il veut que l’on fasse. L’amour ne s’impose pas : il ne cherche pas à faire les choses à sa façon. Celui qui veut dicter sa loi à l’autre n’a qu’un amour égoïste qui cherche, peut être inconsciemment et avec les meilleures intentions du monde, à manipuler l’autre selon son bon plaisir. Dans ce récit, Marthe, avec beaucoup de bonne volonté et bien des efforts, voulait recevoir Jésus à sa façon. Marie sait que le Seigneur est venu apporter la Bonne Nouvelle. Il veut annoncer le Royaume de Dieu : elle se met donc à l’écouter.

Et moi, comment est-ce que j’exprime mon amour pour le Christ ?

2. La prière est essentielle pour la vie de notre vocation chrétienne. Chacune de nos journées est remplie de devoirs, d’engagements, de choses à faire. Nous devons bouger, agir. Alors, comment combiner ces deux aspects ? En reprenant Marthe et en donnant raison à Marie, Jésus nous indique clairement quel exemple suivre. Le secret d’une vie chrétienne authentique, harmonieuse et généreuse, se trouve ici : Dieu doit être à la première place dans nos cœurs et nous devons agir en conséquence. Si nous donnons la priorité à notre amitié avec Jésus, les œuvres suivront.
Notre vie de prière doit donner la direction et l’énergie à notre
action. « La prière est le fondement
de notre apostolat car sans une relation avec la personne de Jésus-Christ, nous ne pouvons
rien faire. Nous communiquerons le Christ à
d’autres dans la mesure où nous l’aimons et nous l’écoutons . Si notre visage et nos actions ne reflètent pas une vie intimement pétrie de l’esprit de l’Evangile, les gens ne nous accepteront pas. »
(Père Martial Maciel, LC, 2 novembre 1974)

Jésus trouve t’il dans mon cœur l’attitude de Marie ?

3. Chaque jour le Seigneur veut que nous soyons attentifs à sa
voix
de sorte que nous devenions ses instruments efficaces en menant
à bien la mission particulière qu’il a préparée pour nous.
L’écoute est si importante. Parfois en parlant trop nous empêchons
le Seigneur de nous parler. Un jour Mère Teresa a
dit : ". Dans le silence de nos coeurs il nous parlera, si nous
cessons de parler et nous lui donnons une chance, si nous écoutons, si
nous nous taisons." Le Saint Père a écrit
sur ce passage d’évangile : "une chose seulement est exigée,
et c’est l’attitude de Marie, écouter les paroles de Jésus,
tourner les yeux et le coeur vers lui, non seulement attentif mais
également réceptif à ce qu’il dit"
(JPII le 17 juillet 1983).

Est-ce que je suis réceptif à ce que Jésus veut me dire ? Est-ce que j’écoute vraiment, c’est-à-dire est ce que je mets en pratique ce qu’il me murmure au fond de mon cœur ? Ou bien son message glisse t’il sur moi sans effet ?

Dialogue avec la Christ
Seigneur, aide-moi à me concentrer sur la seule chose nécessaire. Au milieu de toutes les
activités qui m’occuperont aujourd’hui, ne me permets pas de tomber dans l’activisme et d’oublier ta présence.

Résolution
Prendre un moment au milieu de la journée pour me rappeler la présence du Christ et pour le consoler par ma prière.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales