Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : dimanche 14 novembre 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Persévérer

Saint Luc 21, 5-19

Certains disciples de Jésus parlaient du Temple, admirant la beauté des pierres et les dons des fidèles. Jésus leur dit : « Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n’en restera pas pierre sur pierre : tout sera détruit. » Ils lui demandèrent : « Maître, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe que cela va se réaliser ? » Jésus répondit : « Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom en disant : ’C’est moi’, ou encore : ’Le moment est tout proche.’ Ne marchez pas derrière eux ! Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne vous effrayez pas : il faut que cela arrive d’abord, mais ce ne sera pas tout de suite la fin. » Alors Jésus ajouta : « On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume. Il y aura de grands tremblements de terre, et çà et là des épidémies de peste et des famines ; des faits terrifiants surviendront, et de grands signes dans le ciel. Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et l’on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en prison, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon Nom. Ce sera pour vous l’occasion de rendre témoignage. Mettez-vous dans la tête que vous n’avez pas à vous soucier de votre défense. Moi-même, je vous inspirerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront opposer ni résistance ni contradiction. Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d’entre vous. Vous serez détestés de tous, à cause de mon Nom. Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu. C’est par votre persévérance que vous obtiendrez la vie. »

Prière d’introduction
Seigneur, je te rends grâce de m’avoir montré la beauté de la vérité. Je ne suis pas digne d’un tel cadeau : merci de ta bonté envers moi. Aide-moi à bien l’employer, à ne pas la garder pour moi, mais à la partager avec d’autres.

Pétition Seigneur, aide-moi à prendre ma croix et à te suivre chaque jour. Aide-moi à être digne de toi.

Points de réflexion

1. Le Temple et les temples. Les juifs étaient très fiers du temple de Jérusalem. A l’époque de Jésus, il était tout neuf. Nous pouvons imaginer sa majesté et sa beauté comparables à celles de la Basilique de Saint Pierre à Rome : le marbre, les boiseries sculptées, l’or... Non seulement le Temple était beau, mais de plus il s’agissait de la demeure de Dieu sur terre. Nous savons que le Christ aimait le comparer avec sa personne. " Détruisez ce Temple, et en trois jours je le relèverai. Mais le Temple dont il parlait, c’était son corps. " (Jean 2,19-21). La bonne nouvelle apportée par Jésus-Christ est que la demeure de Dieu sur terre n’est plus seulement un bâtiment de pierres froides mais bien sa personne vivante. Par notre vie en lui nous devenons aussi les temples de l’Esprit Saint : la sainte demeure de Dieu.

2. La destruction du Temple. Jésus prophétise la destruction du Temple. Il ne restera rien de cette merveille tant admirée. La destruction permise par Dieu nous scandalise parfois : il nous semble alors que les ennemis de Dieu ont les mains libres sur sa création et ses disciples. Jésus permet la destruction du Temple. Il permet au temple de son corps d’assumer l’expiation des péchés du monde. C’est pour cela qu’il est venu sur terre. C’est la mission qu’il a voulu accomplir. "Le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, le troisième jour, il ressuscitera. " (Matthieu 17, 22-23).

3. Pas une pierre ne restera de nos temples corporels. Nous sommes appelés à suivre le Christ jusqu’à la résurrection par la croix. Mais il n’y a pas de quoi s’effrayer. Jésus dénonce la peur en nous disant lui-même ‘ne vous effrayez pas’. Son réalisme est profond : ‘il faut que cela arrive’. Alors, tâchons de garder la tête froide face aux évènements. Nous pouvons surmonter les puissances du mal en s’unissant à lui. Pour Jésus, la persécution est une occasion de ‘rendre témoignage’. Les saints l’ont toujours considéré ainsi. C’est pour eux un grand honneur que d’être persécuté, de souffrir et d’aller jusqu’à mourir pour le Christ. Quelle grâce de pouvoir s’identifier à la vie de Jésus en supportant nos croix pour lui et pour les autres ! Je sais que, de tout mal, Dieu tire un plus grand bien : est-ce que je vis en fonction de cette croyance ? Est-ce que je m’efforce de garder un optimisme foncier, radical et absolu face aux épreuves les plus destructrices et les plus douloureuses ? Est-ce que je sais « souffrir-utile » en offrant mes souffrances ?

Dialogue avec Christ Je vois ta grande douleur, Seigneur Jésus. Je veux rester à tes côtés, au pied de la croix. J’ai besoin de ton aide pour porter mon fardeau quotidien. Aide-moi à ne pas me scandaliser face aux évènements que je ne comprends pas. Apprends-moi à souffrir patiemment, à faire face aux difficultés avec une grande espérance, et enfin àembrasser la croix avec amour.

Résolution Aujourd’hui j’offrirai toutes mes souffrances avec joie, en les offrant au Christ pour les âmes qu’il m’a confiées.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales