Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : mardi 21 décembre 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

La charité désintéressée de Marie

Saint Luc 1, 39-45

En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque j’ai entendu tes paroles de salutation, l’enfant a tressailli d’allégresse au-dedans de moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

Prière d’introduction Seigneur, je crois que la vertu reine est la charité. Aide-moi à la mettre en pratique dans ma vie quotidienne.

Pétition Marie, apprends-moi à pratiquer une charité à la fois délicate et héroïque.

Points de réflexion

1. Marie se mit en route. "Elisabeth, ta parente, vient, elle aussi, de concevoir un fils dans sa vieillesse, et elle en est à sa sixième mois, elle qu’on appelait la stérile ; car rien n’est impossible à Dieu "(Luc 1:37). Elisabeth était avancée en âge et ne pouvait pas s’occuper de tout elle-même. Marie a compris que Gabriel lui demandait d’aller l’aider, alors elle s’est mise en route ‘rapidement’ pour Ain-Karim, la ville de Zacharie et Elisabeth. Le voyage dure plusieurs jours à travers les montagnes et les collines de l’Israël, pourtant Marie est déterminée à y aller, afin d’assister sa cousine. " Marie, poussée par la charité, se rend donc dans la maison de sa parente. (Jean Paul II, Redemptoris Mater, 12). En quittant Nazareth, Marie s’oublie elle-même pour le bien d’Elisabeth. Elisabeth attend pour dans trois mois, et Marie sait que cela doit être difficile pour elle. Elle prend l’initiative et fait passer le bien de sa cousine avant son propre bien.

2. Elle a salué Elizabeth. Marie n’a pas attendu qu’Elisabeth vienne vers elle, au contraire, elle est allée à la rencontre d’Elisabeth. En arrivant à la maison de sa cousine, elle ne s’attend pas à être servie ; elle cherche à servir. Voyons la joie qu’elle apporte par son esprit de service. Elisabeth s’émerveille de ce que fait Marie, et elle a l’intuition qu’elle le fait parce qu’elle a cru en la parole de Dieu qui lui a été adressée : ‘Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur’. Notre attitude envers nos proches est un reflet de notre foi. Est-ce que je préfère servir ou être servie ? Est-ce que je cherche le bien des autres ou mon propre confort d’abord ? Mon degré de charité désintéressée en dit long sur mon amour pour Jésus et pour les âmes : est-ce que je pense à m’entraîner en faisant des petits actes charitables, de délicatesse, de service ?

3. De la charité de Marie jaillit la charité du Christ. Marie a fait le sacrifice de quitter Nazareth. Son acte de charité incite le Seigneur à se révéler à saint Jean-Baptiste, et quelle joie il donne alors aux hommes ! Marie pousse Jésus à agir en agissant d’abord. Le Christ désire agir par l’intermédiaire de sa mère. " Le rôle maternel de Marie à l’égard des hommes n’offusque et ne diminue en rien cette unique médiation du Christ : il en manifeste au contraire la vertu, parce qu’il n’y a qu’un Médiateur entre Dieu et les hommes, le Christ Jésus, homme lui-même. "(Redemptoris Mater, 22). Suis-je ouvert au travail que le Seigneur veut accomplir par moi ? Est-ce que je me prête à ses inspirations ? Suis-je convaincu qu’il est le seul médiateur ? Que, par Marie, je toucherai son cœur ?

Dialogue avec le Christ Marie, apprends-moi à sortir de moi-même sans crainte. Je veux pratiquer la charité. Enseigne-moi à être charitable envers ceux qui m’entourent.

Résolution Je ferai un acte de charité pour quelqu’un dans ma famille.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales