Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : vendredi 24 décembre 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Dieu se souvient de son peuple

Saint Luc 1, 67-79

A la naissance de Jean Baptiste, Zacharie, son père, fut rempli de l’Esprit Saint et prononça ces paroles prophétiques : « Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, parce qu’il a visité son peuple pour accomplir sa libération. Dans la maison de David, son serviteur,
il a fait se lever une force qui nous sauve. C’est ce qu’il avait annoncé autrefois
par la bouche de ses saints prophètes : le salut qui nous délivre de nos adversaires,
des mains de tous nos ennemis. Il a montré sa miséricorde envers nos pères,
il s’est rappelé son Alliance sainte : il avait juré à notre père Abraham qu’il nous arracherait aux mains de nos ennemis, et nous donnerait de célébrer sans crainte
notre culte devant lui, dans la piété et la justice, tout au long de nos jours. Et toi, petit enfant, on t’appellera prophète du Très-Haut, car tu marcheras devant le Seigneur
pour lui préparer le chemin, pour révéler à son peuple qu’il est sauvé,
que ses péchés sont pardonnés. Telle est la tendresse du coeur de notre Dieu ;
grâce à elle, du haut des cieux, un astre est venu nous visiter ; il est apparu à ceux qui demeuraient dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort, pour guider nos pas sur le chemin de la paix. »

Prière d’introduction : Seigneur, tu as délié la langue de Zacharie, pour nous rappeler que tu ne nous as pas oubliés. Aide-nous à nous tourner vers toi, en sachant que tu nous appelles à accomplir ton plan.

Pétition : Seigneur, augmente ma foi en toi.

Points de réflexion

1. "Béni soit le Seigneur." Le Seigneur ne nous oubliera jamais. Depuis le moment de la chute d’Adam et Eve, Dieu a promis de nous envoyer quelqu’un pour nous racheter, à savoir, son Fils. " Je mettrai une hostilité entre la femme et toi, entre sa descendance et ta descendance : sa descendance te meurtrira la tête, et toi, tu lui meurtriras le talon. "(Genèse 3:15). Après des siècles, alors qu’il semblait que tout était perdu et l’homme condamné à souffrir de son propre péché, Jésus- Christ est entré dans le monde. Zacharie a douté du plan de Dieu. Quand Gabriel lui est apparu dans le temple, il a dit : « Comment vais-je savoir que cela arrivera ? Moi, je suis un vieil homme, et ma femme aussi est âgée. "(Luc 1:18). Gabriel ferme sa bouche à la parole pour montrer à lui et aux autres à Nazareth " l’accomplissement des paroles qui furent dites de la part du Seigneur. " (Luc 1:45).

2. Il a libéré son peuple. Le Seigneur Dieu a libéré son peuple. Bien avant la naissance de Jean-Baptiste, Dieu avait déjà rendu à son peuple la liberté physique, d’abord des Egyptiens, puis des peuples rivaux et des Babyloniens. Maintenant, par Jean-Baptiste, il cherche à leur apporter la liberté spirituelle, les libérer du péché. Jean proclamera : " Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez sa route. " (Marc 1, 3). La préparation recherchée par Jean est la préparation spirituelle. Il nous invite à rejeter le péché, nos anciennes façons de vivre et toute attitude contraire à la sainteté. La liberté qu’il désire est l’affranchissement du péché, une liberté qui permet de choisir de faire le bien. Quand on est exempt du péché, on peut adorer le Seigneur en vérité. Dieu nous a libérés de sorte que nous puissions lui donner l’amour par amour.

3. Dieu est avec nous. Il est vraiment avec nous. Il n’est pas avec nous seulement en esprit, mais aussi en personne. Dieu est entré dans l’histoire, prenant sa place dans l’espace et dans le temps. Il a pris chair, et il est avec nous. La personne de Dieu le Fils, fait homme pour nous, n’en est pas moins Dieu le Père. Il nous aime tant qu’il marche sur la terre avec nous. Il est l’Emmanuel, et maintenant Emmanuel prend une vraie signification physique en la personne de Jésus-Christ. Il est venu chez nous pour nous faire participer à son plan. Il veut que nous soyons avec lui pour toujours. Il nous envoie donc son Fils pour nous rappeler notre destinée : le ciel.

Dialogue avec le Christ : Seigneur, tu ne nous as pas laissés tombés. Comme tu es grand, et comment nous reconnaissons peu ta grandeur ! Tu nous as aimés et tu t’es occupé de nous, afin que nous ayons la vie éternelle. Prépare-moi à te recevoir.

Résolution : J’arriverai au moins cinq minutes avant le début de la messe de Noël pour remercier le Seigneur d’avoir envoyé son Fils pour nous sauver.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales