Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 juin 2022 - Saint Irénée
Date : samedi 19 février 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Un amour invincible

Saint Matthieu 5, 43-48

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous ? Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? Vous donc, soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait.

Prière d’introduction Seigneur, je viens vers toi ce matin parce que tu es la source de ma force. Je crois en la puissance de ta grâce pour rendre toutes choses nouvelles. Augmente la présence de ton amour dans mon âme de sorte que je puisse rayonner cet amour vers toutes les âmes que tu places sur mon chemin en ce jour.

Pétition Donne-moi, Seigneur, un esprit de charité dans mes pensées, dans mes paroles et dans mes actions.

Points de réflexion

1. Un amour invincible. Le sermon sur la montagne nous fournit les principes par lesquels tout chrétien doit vivre. Le passage d’aujourd’hui est la partie la plus célèbre du sermon où le Christ invite ses disciples à aimer sans conditions. Ce niveau d’amour correspond au terme grec ‘agape’, c’est-à-dire, une bienveillance irrépressible, une bonne volonté invincible à l’égard de l’autre, de tous les autres. À quoi le Christ nous appelle-t-il concrètement ? Peu importe comment une personne nous traite, si elle nous insulte ou si elle se comporte injustement envers nous, nous ne laisserons aucune amertume ni aucune colère entrer dans nos cœurs. A tout moment, nous ne devons chercher que son plus grand bien.

2. Pourquoi ? Pourquoi devrions-nous faire preuve d’un amour irrépressible envers quelqu’un que nous n’aimons pas ? La raison est simple : c’est ce type d’amour qui nous rend semblable à Dieu. Dieu fait briller son soleil sur les bons comme sur les méchants. Il fait pleuvoir sur le juif comme sur le Gentile, sur l’humble comme sur l’orgueilleux. Il aime toutes les âmes, qu’elles soient saintes ou condamnables. Aimer sans limites. Les saints ont atteint ce niveau d’héroïsme. Au fond de nous, nous savons bien que nous y sommes appelés aussi. "Efforcez-vous sans cesse à former un coeur charitable. Dans le coeur d’un chrétien, la charité ne peut pas faire défaut. La charité est l’arme secrète que Jésus- Christ met entre nos mains, la seule qui soit capable de remporter la victoire. Qui le mettra en œuvre le premier est le vainqueur. Rendez votre coeur charitable, compréhensif, miséricordieux, doux, et humble. "(Père Marcial Maciel, L.C., ‘Envoi en mission’, no.10).

3. Les fruits de l’amour. La définition de la charité chrétienne, inspiré par L’Esprit Saint , se trouve dans la lettre de Saint Paul aux Corinthiens. Le premier mot qu’il emploie pour décrire la charité est la patience. Quand nous pensons au Christ nous pensons à la patience. Quand nous pensons à Marie, nous pensons à la patience. Si nous voulons vivre concrètement la charité dans notre vie quotidienne, nous pouvons montrer notre amour en étant patients : patient avec les imperfections des autres, patient avec leurs défauts, patient avec leur méchanceté. "Pensez que ce n’est pas sans raison que, dans la description de la charité, l’Esprit Saint, par l’intermédiaire de saint Paul, place la patience au premier plan. Et en effet, on ne peut concevoir un homme animé d’un véritable esprit de charité qui serait irritable, vindicatif, ou simplement impatient avec son épouse, avec ses enfants, avec ses collègues, avec ses inférieurs... La charité est patiente ; elle sait pardonner au prochain sans garder le moindre ressentiment. "(Père Marcial Maciel, L.C. ‘Envoi’, no.20).

Dialogue avec le Christ A la fin de cette première semaine de Carême, Seigneur, ton message est clair. Tu m’appelles à une vie de prière plus profonde de sorte que je puisse vivre la charité plus intensément. Enseigne-moi la vraie charité et fais que je sois ton instrument d’amour particulièrement envers ceux qui me coûtent le plus.

Résolution Aujourd’hui, j’exercerai ma patience.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales