Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 juillet 2022 - Saint Berthe
Date : lundi 4 avril 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

La paix venue de Marie

Saint Luc 1,26-38

L’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille, une vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie.
L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » A cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. »
Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je suis vierge ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, et il sera appelé Fils de Dieu. Et voici qu’Élisabeth, ta cousine, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse et elle en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait : ’la femme stérile’. 3Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. »
Alors l’ange la quitta.

Prière d’introduction Le message apporté à Marie par l’ange Gabriel annonçait ta venue dans le monde. Le « oui » de ta mère nous incite à répondre « oui » à tout ce que tu nous demanderas aujourd’hui.

Pétition Seigneur, augmente en nous l’humilité et l’obéissance.

Points de réflexion

1. Marie, phare d’espérance pour l’humanité. Il y a eu un long chemin de l’Eden à Nazareth. Un début lumineux devint une vallée de larmes où l’humanité, au milieu de sa détresse et loin de Dieu, continua à espérer une rédemption. A Adam et Eve, succombant à l’invitation au mal, succède maintenant la sainte invitation que Marie accepte. Au jardin d’Eden, ils se dépouillèrent du vêtement glorieux donné par Dieu pour se cacher derrière des feuilles de vigne. A Nazareth, c’est l’Esprit-Saint qui couvre Marie de son ombre. Marie éveille en nous une confiante espérance car nous apercevons en elle l’esquisse de ce que nous pourrions devenir : des âmes dociles à la voix de Dieu et remplies de Sa grâce.

2. La simplicité de Marie. Le Père a choisi pour son Fils une mère belle entre toutes. Marie est une femme simple, une croyante, non préoccupée par les affaires du monde. Etre agréable au Seigneur, voilà tout ce qu’elle désire. Son « Fiat », - « Qu’il me soit fait selon ta parole », - exprime une entière confiance en Dieu et une sérénité spirituelle qui lui permet de vivre en paix quelle que soit l’agitation qui l’entoure. La devise du pape Jean XXIII était : « Obedientia et Pax » , obéissance et paix. Ils s’enchaînent bien. La simplicité de la personne obéissante répand une paix que le monde ne peut pas donner.

3. La pureté de Marie. De l’obéissance de Marie découle sa pureté. Elle était totalement à Dieu. Toute sa vie, corps et âme, était une offrande d’amour à Dieu qui était tout pour elle. L’impureté est une forme de recherche de soi qui n’aboutit finalement qu’à un sentiment de vide. La pureté de Marie est l’illustration magnifique de l’harmonie intérieure d’une personne qui vit de la vérité et de l’obéissance confiante. Puissions-nous suivre cet exemple et trouver un plus grand bonheur dans nos vies.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, si souvent je manque de simplicité. Je sens en moi tant de conflits. L’orgueil est cause de tant de mes soucis. Que ta Mère me donne confiance. Quand je considère sa confiance, sa fidélité, sa simplicité, je vois bien que c’est en me donnant à toi sans réserve que ma vie pourra s’épanouir.

Résolution Aujourd’hui, je m’offrirai à Dieu en vaquant paisiblement aux obligations de mon état de vie.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales