Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 juin 2022 - Saint Irénée
Date : mardi 12 juillet 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Des dons dilapidés

Saint Matthieu 11, 20-24

Jésus se mit à faire des reproches aux villes qui avaient vu ses plus nombreux miracles mais n’avaient pas fait pénitence. " Malheur à toi, Chorazeïn ! Malheur à toi, Bethsaïde ! Car si les miracles qui ont lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que, sous le sac et dans la cendre, elles se seraient repenties. Aussi bien, je vous le dis, pour Tyr et Sidon, au Jour du Jugement, il y aura moins de rigueur que pour vous. Et toi, Capharnaüm, crois-tu que tu seras élevée jusqu’au ciel ? Jusqu’à l’Hadès tu descendras. Car si les miracles qui ont eu lieu chez toi avaient eu lieu à Sodome, elle subsisterait encore aujourd’hui. Aussi bien, je vous le dis, pour le pays de Sodome il y aura moins de rigueur, au Jour du Jugement, que pour toi. "

Prière d’introduction Mon Dieu, je viens me livrer à ce combat qu’est la prière, combat mené avec mon propre coeur. Donne-moi la force de prier avec coeur et le courage de faire ta volonté.

Demande Ouvre-moi à ta grâce, Seigneur, et ne permets pas que je perde une occasion de la laisser grandir en moi.

Points de réflexion

1. Beaucoup est donné.
Chorazeïn et Bethsaïde ont reçu plusieurs fois la visite de Jésus. Ils ont été témoins de ses plus frappants miracles et entendu quelques-unes de ses plus mémorables paroles. Pourtant, loin d’en tirer profit, cela n’a servi qu’à gonfler leur orgueil et leur égoïsme. Pour eux, Jésus n’a été qu’une autre plume à leur chapeau, un autre bijou dans leur couronne. Ce qui les intéressait, ce n’était pas de prendre à coeur le message de Jésus, mais de profiter de la vague de sa popularité pour des motifs personnels. Nous courons tous le risque un jour de chercher Jésus non parce qu’on croit en lui et qu’on veut vivre selon sa parole mais pour s’en servir, pour en faire un instrument à notre usage, à notre propre profit. Et Jésus essaie de les tirer de cette dangereuse autosatisfaction : « Malheur à vous ! »

2. Des oeuvres puissantes.
Les paroles et les oeuvres de Jésus ne sont pas destinées à étonner nos sens mais à augmenter notre foi et à nous faire vivre de son enseignement. Ses puissantes oeuvres n’ont fait qu’accroître la culpabilité de ces deux villes. Ils n’ont pas explicitement rejeté le Christ mais ils ont négligé de faire un retour sur eux-mêmes et de se laisser toucher par lui. Quelle est mon attitude face à l’action de Dieu dans ma vie ? Est-ce que, par mon amour trop superficiel, j’empêche son enseignement de me pénétrer ?

3. Tyr, Sidon, Sodome.
Ces trois villes sont devenues le prototype de la perversion. Les hommes de Sodome ont été détruits par Dieu à cause de leur vie de péché. Ils se seraient peut-être convertis s’il avaient vu et entendu les hauts faits que Jésus a accomplis dans les villes où il passait. Si les grâces que j’ai moi-même reçues dans ma vie avaient été données au pire criminel aujourd’hui vivant, peut-être serait-il plus grand et plus saint que je ne le suis. Je ne dois jamais devenir fier et trop satisfait des dons que Dieu m’a donnés. Je dois plutôt être très humble et permettre à la grâce de me changer.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, je viens te demander de me donner la force de changer ma vie, de chercher constamment à vivre selon tes enseignements et que je ne les reçoive pas sans effet.

Résolution Je ferai un effort pour ne pas considérer la présence du Christ en moi comme allant de soi. J’irai devant le Saint- Sacrement, je ferai une génuflexion avec un coeur aimant et je veillerai à ce que mon entretien avec le Christ change un peu ma vie.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales