Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 juin 2022 - Saint Irénée
Date : samedi 26 novembre 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Pris au dépourvu

Saint Luc 21, 34-36

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre coeur ne s’alourdisse dans la débauche, l’ivrognerie et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l’improviste. Comme un filet, il s’abattra sur tous les hommes de la terre. Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous serez jugés dignes d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de paraître debout devant le Fils de l’homme. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, fais que je ne m’assoupisse pas pendant ce temps de prière, comme les apôtres à Gethsémani. Aide-moi à te donner le meilleur de moi-même pendant ce dialogue avec toi.

Demande Jésus-Christ, aide- moi à reconnaître et à combattre le vice qui m’empêche le plus à devenir un saint.

Points de réflexion

1. Tenez-vous sur vos gardes. Rome n’a pas été construit en un jour et il ne s’est pas écroulé en un jour non plus. Il en va de même pour la vie spirituelle. Les âmes échouent rarement dans un plongeon soudain., Elles se refroidissent plutôt peu par peu. Nous commençons à nous ramollir. Nous restons au lit quelques petites minutes de plus le matin plutôt que de sauter du lit dès que le réveil sonne. Nous nous régalons de desserts toujours plus gourmands. Nous regardons des films de plus en plus violents ou scabreux. Nous traînons avec des personnes moins intéressantes, participons à des conversations plus grossières. Petit à petit, nous devenons assoupis, paresseux, indifférents à la prière. La grande chute suit bientôt. Mais nous pouvons l’éviter. Nous pouvons nous discipliner. Mais comment ? Est-ce que je devrais manger avec plus de modération ? Prier plus ? Regarder moins la télévision ? Éviter la compagnie de certaines personnes ? Qu’est-ce qui pique ma conscience ?

2. Comme un piège. Des tragédies inattendues n’ont rien de rares. Nous en entendons parler presque tous les jours — des accidents de voiture, des inondations, un meurtre, une crise cardiaque. Pensons-nous que cela ne peut jamais nous arriver ? Jésus ne nous a pas promis une longue vie, et encore moins une mort prévisible. " Veillez donc, car vous ne connaissez pas le jour où votre Seigneur viendra. "(Matthieu 24,42). Dieu ne nous demandera pas si nous avons vécu longtemps, mais plutôt si nous avons bien vécu. Si notre vie nous était reprise cette nuit même, que souhaiterions-nous avoir fait différemment ? Qu’est-ce que je devrais changer, et cela tout de suite ?

3. Chacun a une croix à porter. Le Seigneur n’a pas épargné à sa propre mère de très grandes souffrances.. Un roi a essayé de tuer son bébé, un autre a pris part à sa passion. La Mère de Dieu n’a pas été épargnée de telles agonies, pourtant nous sommes souvent tentés de nous attendre à une vie sans ennuis. En refusant d’accepter les difficultés que Dieu permet, nous finissons souvent par porter des fardeaux encore plus lourds. Quelle croix le Christ me demande-t’il de porter ? Pourquoi est-ce que je la rejette ? La croix m’indique le chemin vers la sainteté.

Dialogue avec le Christ Seigneur, que je voie les difficultés de la vie comme des moyens de grandir dans l’amour et la connaissance de la souffrance que tu as subie pour moi. Aide-moi à voir la signification derrière la souffrance, et à l’enseigner aux autres.

Résolution Aujourd’hui j’offrirai un sacrifice ou une difficulté en disant, "Jésus, ceci est pour l’amour de toi."



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales