Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : samedi 4 février 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Devenir un apôtre infatigable

Saint Marc 6, 30-34

Après leur première mission, les Apôtres se réunissent auprès de Jésus, et lui rapportent tout ce qu’ils ont fait et enseigné. Il leur dit : « Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. » De fait, les arrivants et les partants étaient si nombreux qu’on n’avait même pas le temps de manger. Ils partirent donc dans la barque pour un endroit désert, à l’écart. Les gens les virent s’éloigner, et beaucoup les reconnurent. Alors, à pied, de toutes les villes, ils coururent là-bas et arrivèrent avant eux. En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut saisi de pitié envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les instruire longuement.

Prière d’introduction Seigneur, je sais que tu es présent à mes côtés. Tu me connais, et malgré mes faiblesses, mes péchés et mes imperfections, tu m’aimes. Seigneur, merci pour tant d’amour. Aujourd’hui je te donne mon esprit, mon coeur et toute ma volonté. Transforme-moi et utilise-moi comme tu le souhaites.

Demande Marie, obtiens- moi la grâce de comprendre et de vivre la signification chrétienne du repos.

Points de réflexion

1. Un repos nécessaire. Jésus sait que ses disciples ont besoin de se reposer à leur retour d’un long travail en mission. Ils ont besoin de retrouver leur énergie physique, mentale et spirituelle. C’est pourquoi Dieu souhaite que nous prévoyons des moments de repos physique dans nos programmes quotidiens. Jésus dit aux apôtres de ‘venir à l’écart’ et de ‘se reposer un peu’. Le repos physique n’est ni de la paresse ni de la dissipation. Même en prenant du repos, nous pouvons maintenir la tension spirituelle de notre âme orientée vers Dieu et être disposé à faire promptement la volonté de Dieu.

2. Penser aux autres. Jésus nous enseigne qu’être prêt à faire la volonté de Dieu à tout moment signifie être toujours prêt à servir les autres. Comme il est beau de voir une famille se détendre ensemble quand chaque membre de la famille ne pense pas qu’à lui-même, à son propre plaisir ou à s’assurer que chacun obéit à ses caprices ! Dans une culture où les "vacances" sont synonymes du "ne rien faire," Jésus nous rappelle que pour un chrétien, se détendre et s’amuser n’est pas incompatible avec le souci et le service des autres. Le coeur compatissant de Jésus était toujours en activité, et même quand il se reposait, il était prêt à se donner au peuple qui avait besoin d’entendre la Parole de Dieu. Est-ce que mon coeur ressemble à celui du Christ ? Est-ce que je suis attentif aux besoins physiques et spirituels de ma famille et de mes amis même en "jour de congé" ?

3. Penser à Dieu. Il y a une signification plus profonde du terme " reposer" : celle d’utiliser toute notre activité pour glorifier Dieu et pour exprimer notre dépendance affectueuse à son égard. C’est le but du dimanche. "En particulier le Dimanche, les chrétiens sont appelés à rencontrer et à écouter le Seigneur. Cela a lieu de la façon la plus complète à travers la participation à la Sainte Messe, dans laquelle le Christ dresse pour les fidèles la table de la Parole et du Pain de vie. Mais d’autres moments de prière et de réflexion, de repos et de fraternité, peuvent contribuer de façon utile à sanctifier le jour du Seigneur "(Jean Paul II, Angélus, le 18 juillet, 2004). Dieu s’est reposé le septième jour, après avoir créé le ciel et la terre. Il nous a commandés de mettre de côté un jour de la semaine pour nous "reposer" en lui, pour diriger nos coeurs et nos esprits vers lui, pour lui offrir les fruits de notre travail de la semaine écoulée, et pour recevoir sa grâce en vue de commencer une nouvelle semaine. Dimanche doit être le point culminant de la semaine d’un chrétien, non pas seulement parce qu’il n’a pas besoin de travailler, mais parce qu’il offre à Dieu son Père tout son travail - et lui-même - pendant la célébration de la messe le coeur du dimanche. "Avec le repos dominical, les préoccupations et les tâches quotidiennes peuvent retrouver leur juste dimension : les choses matérielles pour lesquelles nous nous agitons laissent place aux valeurs de l’esprit ; les personnes avec lesquelles nous vivons reprennent leur vrai visage, dans des rencontres et des dialogues plus paisibles. Les beautés mêmes de la nature - trop souvent dégradées par une logique de domination qui se retourne contre l’homme - peuvent être redécouvertes et profondément appréciées. "(Jean Paul II, ‘Dies Domini’, 67).

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, aide-moi à trouver mon repos en toi. Tu es la source de tout bien. Aide-moi à diriger mon travail et mes préoccupations matérielles vers des valeurs spirituelles. Pardonne-moi toutes les occasions où j’ai réduit le dimanche à simplement une partie du "week-end," en oubliant sa signification spirituelle profonde. Aide-moi à faire de la messe le coeur de mon dimanche. Aide-moi aussi à profiter du dimanche pour contempler le vrai visage de ma famille, de mes amis, de mes collègues et mes clients : ils sont des âmes que tu m’appelles à servir, à aimer, et à rapprocher de toi.

Résolution Je trouverai une manière concrète de me préparer, avec ma famille, à la célébration de la messe ce dimanche : en réfléchissant à l’avance sur les lectures, en m’organisant pour arriver tôt afin de rendre visite à Jésus dans tabernacle, en faisant une œuvre de charité (rendre visite à un malade ou à une personne âgée, etc....)



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales