Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 juin 2022 - Saint Pierre et Saint Paul
Date : samedi 17 juin 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Oui ou Non

Saint Matthieu 5, 33-37

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Vous avez encore appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne feras pas de faux serments, mais tu t’acquitteras de tes serments envers le Seigneur. Eh bien moi, je vous dis de ne faire aucun serment, ni par le ciel, car c’est le trône de Dieu, ni par la terre, car elle est son marchepied, ni par Jérusalem, car elle est la Cité du grand Roi. Et tu ne jureras pas non plus sur ta tête, parce que tu ne peux pas rendre un seul de tes cheveux blanc ou noir. Quand vous dites ’oui’, que ce soit un ’oui’, quand vous dites ’non’, que ce soit un ’non’. Tout ce qui est en plus vient du Mauvais. »

Prière d’introduction Aujourd’hui, je me présente devant toi, Seigneur, pour apprendre à t’imiter. Dans cet évangile, tu nous donnes une leçon importante : la valeur de la vertu de sincérité. Tu es le Maître. Je veux apprendre à ton école. Je veux être un de tes disciples. Je veux être un meilleur chrétien. Et pour cela, j’ai besoin de ta grâce.

Demande Seigneur, aide-nous à nous débarrasser du mensonge, et à dire tous la vérité à notre prochain, parce que nous sommes membres les uns des autres. (Ephésiens 4:25)

Points de réflexion

1. Moi, je vous dis de ne faire aucun serment. Un serment, c’est invoquer Dieu solennellement d’être témoin de la vérité qu’on déclare ou de la sincérité de l’oeuvre que l’on va entreprendre. Bien des gens invoquent le nom de Dieu n’importe quand. Si nous parlons de lui de façon si légère, c’est parce que nous le connaissons mal et nous ne sentons pas le poids de sa présence. Les enfants de Dieu laissent au Père le soin de leur réputation et de leur personne. La vérité se saura toujours, et nous honorons le Père quand nous nous contentons simplement de donner notre témoignage.

2. Fondez vos relations sur la vérité. La loi de Moïse interdisait absolument le parjure ou la violation des serments. Au temps du Christ, les déclarations assermentées étaient si fréquentes et la casuistique les concernant si compliquée qu’on en abusait grossièrement. Ceci conduisait à un grand manque de respect envers le nom de Dieu. Jésus établit ici le critère que ses disciples devront appliquer dans leurs vies. Il est basé sur le rétablissement de la confiance mutuelle et de la sincérité. Le diable est » le père du mensonge » (Jean 8,44). Il s’ensuit que les relations humaines ne doivent pas être basée sur la fraude et la supercherie. Dieu étant vérité, les enfants du Royaume doivent fonder leurs relations sur la vérité. Jésus a constamment condamné l’hypocrisie dans ses enseignements et Il a loué la sincérité comme une des plus hautes vertus : « Voici un véritable Israélite en qui il n’est point d’artifice. »(parlant de Nathanaël, Jean 1,47)

3. Tout le reste vient du mauvais. Est-ce qu’on ne peut pas appliquer ces paroles du Seigneur - dites « Oui » quand c’est « oui » et « Non », quand c’est « non »- à tout ce qui est source et intention de mensonges dans nos vies ? Jésus affirme que tout ce qui est dit obscurément, à demi-mot, dans l’intention de tromper ou de laisser planer le soupçon « vient du Mauvais ». Il nous montre que c’est l’absence de sincérité qui fait que dans la vie politique et économique l’on s’éloigne de la vérité, que l’on détruit le royaume de Dieu, le royaume de celui qui était et qui demeure « un signe de contradiction ».(Luc 2,34)

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, qui est-ce que j’essaie de tromper avec mes mensonges, mes demi vérités, mes tricheries et mes réponses décevantes ? Tu vois tout, Seigneur, et Tu lis dans mon coeur. Tu vois avec peine que je me permets de faire le jeu du Mauvais. J’en ai fini de me dissimuler dans les ténèbres. Dorénavant, je veux vivre de façon à n’avoir rien à cacher à personne,- particulièrement à ma famille,- en éliminant dès la racine la tentation de tromper. . Je m’engage de nouveau à vivre dans la lumière, loin de la fausseté et du mensonge.. Dorénavant, mon « oui » sera « oui » et mon « non » sera « non ».

Résolution Je commencerai dès aujourd’hui à améliorer les liens d’amitié que j’ai pu mépriser par un manque de sincérité.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales