Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 juin 2022 - Saint Pierre et Saint Paul
Date : lundi 2 octobre 2006
La m餩tation

 

Les méditations

Je veux être le meilleur

Saint Matthieu 18, 1-5,10

Les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent : « Qui donc est le plus grand dans le Royaume des cieux ? » Alors Jésus appela un petit enfant ; il le plaça au milieu d’eux, et il déclara : « Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les petits enfants, vous n’entrerez point dans le Royaume des cieux. Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, c’est celui-là qui est le plus grand dans le Royaume des cieux. Et celui qui accueillera un enfant comme celui-ci en mon nom, c’est moi qu’il accueille. Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits, car, je vous le dis, leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, accorde-moi la vraie humilité. En venant auprès de toi pour prier, aide-moi à me souvenir que je suis une créature et que tu es mon Créateur. Fais de moi selon ta volonté.

Demande Seigneur, accorde-moi une vraie humilité solide afin que je puisse répondre à ton invitation de devenir comme un enfant.
Points de réflexion

1. Pour être le meilleur. Les disciples s’approchèrent de Jésus pour lui poser une question très semblable au désir que chacun de nous pourrait avoir : Qui est le plus grand ? N’avez-vous jamais voulu être le plus grand ? Comme hommes, nous désirons naturellement dépasser nos limites naturelles et atteindre la grandeur. L’esprit humain est créé pour accéder à l’excellence. Puisque le Christ est le plus parfait homme qui ait existé, la réponse qu’il allait donner est d’une extrême importance. Suis-je satisfait de la réponse ?

2. Devenir comme des enfants. Jésus illustre sa réponse en appelant vers lui un petit enfant qui pouvait avoir six, sept ou neuf ans. Comparez cet enfant avec le Christ. Comment donc, en devenant comme cet enfant, deviendrai-je le plus puissant dans le Royaume des Cieux ? Par une véritable humilité. Tout enfant sait qu’il dépend de ses parents. Le premier pas dans notre sainteté personnelle est d’accepter humblement que nous dépendions totalement de Dieu. Sans Lui, nous n’existerions pas. Voilà le pas fondamental et le premier vers la véritable grandeur.

3. Les anges. Les anges aussi nous enseignent que l’humilité est la clé de notre grandeur. Il fallait qu’ils soient humbles. Comme purs esprits, les anges ne connaissent pas la faiblesse de la chair. Ils furent donc créés à un plus haut niveau que l’homme. Pourtant les anges nous servent (comme le font nos anges gardiens) : ils doivent être très humbles. Certains théologiens soutiennent que quand le Père annonça son intention d’élever l’humanité au-dessus de la nature des anges - par Jésus, né d’une femme, s’incarnant dans la nature humaine- un ange refusa ce qui lui était demandé en disant : « Je ne servirai pas. » Cet ange, Lucifer, est devenu le prototype, l’icône, de l’orgueil et de la révolte. Alors, si le Christ peut s’humilier jusqu’à prendre la nature humaine, si les anges peuvent s’humilier jusqu’à servir des hommes, pourquoi trouvons-nous si difficile de nous humilier et de devenir comme de petits enfants ? Voilà le défi que nous avons à relever pour accéder à la grandeur dans le Christ.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, je te supplie de m’accorder le don de la véritable humilité. Aide-moi à voir et à comprendre que sans toi je ne peux rien faire. Aide-moi à comprendre que tout ce que j’ai, je l’ai reçu de toi.

Résolution Aujourd’hui je m’engage à faire l’acte suivant d’humilité : je ne me justifierai pas quand on me reprochera un manquement.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales