Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 juin 2022 - Saint Pierre et Saint Paul
Date : samedi 11 novembre 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

« Jésus Christ conduit ma vie »

Saint Luc 16, 9-15

Jésus disait à ses disciples : « Faites-vous des amis avec l’Argent trompeur, afin que, le jour où il ne sera plus là, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles. Celui qui est digne de confiance dans une toute petite affaire est digne de confiance aussi dans une grande. Celui qui est trompeur dans une petite affaire est trompeur aussi dans une grande. Si vous n’avez pas été dignes de confiance avec l’Argent trompeur, qui vous confiera le bien véritable ? Et si vous n’avez pas été dignes de confiance pour des biens étrangers, le vôtre, qui vous le donnera ? Aucun domestique ne peut servir deux maîtres : ou bien il détestera le premier, et aimera le second ; ou bien il s’attachera au premier, et méprisera le second. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent. » Les pharisiens, eux qui aimaient l’argent, entendaient tout cela, et ils ricanaient à son sujet. Il leur dit alors : « Vous êtes, vous, ceux qui se présentent comme des justes aux yeux des hommes, mais Dieu connaît vos cœurs, car ce qui est prestigieux chez les hommes est une chose abominable aux yeux de Dieu. »

Prière d’introduction Seigneur, tu n’as jamais reculé devant des situations difficiles et tu es demeuré constant à porter témoignage à la vérité.

Demande Aide-moi à être un témoin cohérent de la vérité et à proclamer par mes actions que, tout comme le Père t’a envoyé, ainsi j’ai été envoyé par toi.

Points de réflexion

1. Reconnaît-on celui que je sers ? « C’est Jésus-Christ qui conduit ma vie. » Quand le champion de tennis américain Michael Chang prononça ces mots après sa victoire à Roland Garros, il fut sifflé et couvert de sarcasmes en quittant le terrain. Il est plus que jamais mal vu de proclamer publiquement son attachement au Christ même dans un pays soi-disant chrétien. Comme au temps du Christ, nombreux sont ceux qui ne sont pas prêts à recevoir le message du Christ et ont fermé leur coeur à la vérité. Il est d’autant plus nécessaire que nous la proclamions non seulement des lèvres mais aussi par notre vie.

2. Un appel à la cohérence. Un vieil adage dit que nous faisons ce en quoi nous croyons ou bien nous commençons rapidement à croire en ce que nous faisons. Le Christ nous met en garde : « Aucun domestique ne peut servir deux maîtres. » Le Magistère rappelle le devoir moral de cohérence des fidèles laïcs sans laquelle : « c’est le témoignage de la foi chrétienne dans le monde qui serait atteint, ainsi que l’unité et la cohérence intérieure des fidèles eux-mêmes " (novembre 2002).

3. La cohérence commence dans les petites choses. « Celui qui est digne de confiance pour une toute petite affaire est digne aussi pour une grande ; et celui qui est trompeur pour une toute petite affaire est trompeur aussi pour une grande. » Je ne peux pas m’attendre à ce que le Christ conduise ma vie si je ne suis pas consentant à lu laisser conduire ma famille, mon agenda, mon chéquier, mes pensées, ma prière. Le Christ habituellement nous demande quelques minutes avant de nous demander notre vie.

Dialogue avec le Christ Seigneur, aide-moi à reconnaître que c’est toi qui m’appelles dans ces petits actes de fidélité et de cohérence pour que je ne demeure pas empêtré et bloqué dans la routine et l’inertie.

Résolution Aujourd’hui, je ferai mon examen de conscience pour identifier et essayer de corriger les petites infidélités et les zones d’incohérence dans ma vie.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales