Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 1er juillet 2022 - Saint Thierry
Date : mercredi 13 décembre 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Venez à moi !

Saint Matthieu 11, 28-30

En ce temps-là, Jésus prit la parole : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

Prière d’introduction Jésus-Christ, en commençant cette prière, je veux te dire ma joie de passer ces moments avec toi. C’est une occasion privilégiée pour te retrouver et pour me reposer en toi. Quand je vois tout ce que tu as fait pour moi, comment te refuser ces quelques moments de ma journée ? Je t’offre ces courts moments de prière avec un cœur émerveillé, plein de gratitude pour tout ce que tu fais pour moi. Envoie-moi, Seigneur, la lumière de ton Esprit pour guider mes pensées pendant cette méditation.

Demande Seigneur, permets-moi d’expérimenter et d’accepter ton amour, sans condition.

Points de réflexion

1. Venez à moi ! Jésus nous accueille. Il nous tend les bras ! Il nous invite à venir à lui, à partager son amour et sa vie. Ceci devrait nous remplir de joie, sachant qu’il a pour chacun de nous un amour sans condition. C’est un amour que nous n’avons pas mérité et qui ne nous sera jamais retiré. Combien de temps perdons-nous à courir après un bonheur illusoire qui nous laisse vides et fatigués ! Seul l’amour du Christ est capable de remplir nos âmes.

2. Le joug de Jésus. Accepter l’invitation de Jésus ne signifie pas que nous n’aurons plus ni difficulté ni épreuve. Le ‘ joug’ de Jésus est doux car, si nous l’acceptons, nous donnons un sens à tous les différents fardeaux que nous devons porter. Nous commençons à percevoir la grandeur de sa providence : nous comprenons, peu à peu, qu’il nous guide et nous aide, nous ne sommes plus seuls, écrasés par le poids de notre croix. Avec le Christ, nous pouvons relever n’importe quel défi parce qu’il est à nos côtés, nous donnant la force nécessaire.

3. L’humilité. L’orgueilleux passe son temps à maugréer contre la réalité, convaincu au fond de lui-même que si Dieu lui avait demandé son avis, sa vie eut été bien meilleure. Jésus, cependant, nous donne l’exemple de l’humilité. C’est Dieu qui tient les rênes de toute existence. Jésus nous montre comment ne pas gaspiller notre énergie spirituelle dans des désirs vains. Dieu a un plan : il y a beaucoup de sagesse à reconnaître humblement ce fait.

Dialogue avec le Christ Seigneur, parfois je suis si orgueilleux ! Apprends-moi l’humilité, de sorte que j’accepte toujours ton plan plein d’amour.

Résolution Face à une difficulté, j’élèverai mon esprit jusqu’au Christ.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales