Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 juin 2022 - Saint Pierre et Saint Paul
Date : jeudi 21 décembre 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

La visite à Elisabeth

Saint Luc 1, 39-56

En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque j’ai entendu tes paroles de salutation, l’enfant a tressailli d’allégresse au-dedans de moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. » Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur. Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Son amour s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de bien les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour, de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et de sa race à jamais. » Marie demeura avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

Prière d’introduction Seigneur, j’aime contempler les mystères de ta vie. Ils m’apportent une grande lumière spirituelle. Ne permets pas que je m’éloigne de ces grandes leçons que tu me donnes.

Demande Seigneur Jésus, donne-moi un cœur qui se soucie de son prochain, un cœur comme celui de Marie.

Points de réflexion

1. Un voyage urgent. Saint Luc nous dit que Marie « se mit en route rapidement » après l’annonciation pour aller retrouver sa cousine Elisabeth. Nous voyons ici la bonté du cœur de Marie, soucieux des autres et désireux de servir. Voyager n’était pas de tout repos en ce temps-là, cela signifiait pour elle effort et sacrifice. Cela nous invite à repenser la qualité de l’amour que nous manifestons aux autres. Que sacrifions-nous volontiers pour servir et encourager ?

2. Marie apporte la joie. L’exclamation de bonheur d’Elisabeth reflète magnifiquement la joie que Marie apporte aux âmes. Cette Mère bénie agit comme un catalyseur dans notre relation avec le Christ. Celui qui reconnaît le Christ ressentira la joie qu’éprouva Elisabeth en présence de Marie. Avec elle, nous connaîtrons une intimité beaucoup plus profonde que si nous agissions de nous-mêmes. Demandons-lui sans cesse d’introduire le Christ dans nos vies.

3. La promesse de Dieu. Le chant de louange de Marie nous révèle la profondeur de la contemplation dans laquelle elle vivait continuellement. Les promesses séculaires de Dieu à Israël, la bienveillance amoureuse et la grâce dont elle était l’objet y sont célébrées et honorées. Il faut avoir ce même esprit pour percevoir les merveilles de Dieu dans notre vie, dans l’Eglise et dans le monde entier. Si nous ne voyons pas de raison de nous réjouir, peut-être faudrait-il s’arrêter pour réfléchir ...

Dialogue avec le Christ Seigneur, je pense souvent à moi avant de penser aux autres. Ta mère m’inspire de chercher d’abord le bien de ceux qui m’entourent. Fais-moi la grâce de percevoir le besoin d’autrui et de surmonter mon égoïsme.

Résolution Je serai un peu plus serviable à la maison au lieu de chercher mon confort et de laisser les autres me servir.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales