Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 juillet 2022 - Saint Berthe
Date : mardi 25 mars 2008 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Pourquoi pleures-tu ?

Saint Jean 20, 11-18

Marie Madeleine restait là dehors, à pleurer devant le tombeau. Elle se penche vers l’intérieur, tout en larmes, et, à l’endroit où le corps de Jésus avait été déposé, elle aperçoit deux anges vêtus de blanc, assis l’un à la tête et l’autre aux pieds. Ils lui demandent : « Femme, pourquoi pleures-tu ? » Elle leur répond : « On a enlevé le Seigneur mon Maître, et je ne sais pas où on l’a mis. » Tout en disant cela, elle se retourne et aperçoit Jésus qui était là, mais elle ne savait pas que c’était Jésus. Jésus lui demande : « Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? » Le prenant pour le gardien, elle lui répond : « Si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as mis, et moi, j’irai le reprendre. » Jésus lui dit alors : « Marie ! » Elle se tourne vers lui et lui dit : « Rabbouni ! » ce qui veut dire : « Maître » dans la langue des Juifs. Jésus reprend : « Cesse de me tenir, je ne suis pas encore monté vers le Père. Va plutôt trouver mes frères pour leur dire que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. » Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux disciples : « J’ai vu le Seigneur, et voilà ce qu’il m’a dit. »

Prière d’introduction Seigneur, je crois comprendre pourquoi tu t’es soustrait momentanément à la vue de Marie : c’était pour lui donner - et à moi aussi – l’occasion de grandir dans la foi et la confiance. C’est pourquoi je crois en toi et je t’aime plus que tout au monde. J’espère en toi, même si les épreuves semblent être mon pain quotidien. Je devrais t’être reconnaissant parce que sans toi je ne suis rien.

Demande Fais que je vive pour toi seul, Seigneur.

Points de réflexion

1. Marie Madeleine se tenait devant le tombeau et pleurait. Nous voyons ici Marie-Madeleine qui pleure. Ce détail donné par l’Evangile rend le récit très humain et souligne ce moment important dans l’histoire de notre salut. C’est précisément le matin de Pâques, près du tombeau vide, quand tout espoir semble perdu, que l’agonie humaine devient amertume. D’une certaine manière, c’est toute la détresse humaine qui est présente dans les larmes de Marie-Madeleine. Cependant, la souffrance humaine, déposée à la tombe, est transformée en joie par le plus glorieux mystère de la foi chrétienne : la victoire du Christ ressuscité d’entre les morts.

2. Femme, pourquoi pleures-tu ? L’esprit humain peut se briser si rien ne vient le soutenir. Si mon esprit se brise, le Christ, jusque là caché, s’approche et me propose de regarder au-delà de mes souffrances. Le Christ aurait pu simplifier les choses pour Marie-Madeleine en se révélant tout de suite à elle. Il a choisi plutôt de lui faire affiner sa recherche et élever son regard au-delà de ses souffrances. Le Christ se servira de cette technique pour tous les chrétiens qui s’approcheront de la tombe vide aux jours de détresse ou de bonheur. Il les engagera à faire ainsi pour que, après avoir disposé et purifié leur âme, il puisse instiller en eux son amour.

3. Jésus lui dit : « Marie ! » Toute la peine que Marie avait ressentie jusque-là disparait. Les raisons de son angoisse sont soudainement éliminées. Toute tristesse a perdu sa raison d’être. Madeleine était affligée parce que le Christ était mort et qu’elle ne savait pas où l’on avait mis son corps. C’est alors que le Christ lui révèle qu’il est vivant, ressuscité et sa joie déborde. Le Christ sait comment libérer nos esprits abattus et les remplir de sa paix si seulement nous voulons bien nous tourner vers lui pour apprendre à l’aimer profondément, intimement.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus-Christ, tu es ma seule raison d’être. Sans toi, je périrais. Accorde-moi la grâce de te confier tous mes soucis et mes inquiétudes dans un esprit de foi et d’amour véritables. Je suis sûr que tu désires combler mon esprit assoiffé de ta grâce et de ton amitié. Viens, Seigneur Jésus, viens !

Résolution J’appellerai un ami qui a le moral bas et lui apporterai quelques paroles de consolation chrétienne.



RC-SPIP-NUM:3073

Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales