Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : dimanche 23 mars 2008 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

La puissance de la foi

Saint Jean 20,1-9

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin, alors qu’il fait encore sombre. Elle voit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a mis. » Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il voit que le linceul est resté là ; cependant il n’entre pas. Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau, et il regarde le linceul resté là, et le linge qui avait recouvert la tête, non pas posé avec le linceul, mais roulé à part à sa place. C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas vu que, d’après l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.

Prière d’introduction Jésus, toi seul est le Seigneur de l’histoire, aide-moi à croire en toi au lieu de chercher des signes et des preuves. J’ai confiance en toi, Seigneur Jésus, parce que tes paroles sont vérité et que tu es mort pour moi sur la croix. Je t’aime, Seigneur, parce que toi, tu m’as aimé le premier.

Demande Seigneur, augmente ma foi.

Points de réflexion

1. Le premier jour de la semaine. Ce premier dimanche de Pâques au matin, Jean et Pierre, le premier des apôtres, se rendent en toute hâte vers le tombeau qui, paraît-il, est vide. Leur amour est tel pour le Christ qu’ils veulent vérifier tout de suite les dire de Marie-Madeleine. Jean, avec la rapidité due à sa jeunesse et à son amour intense pour Jésus, arrive avant Pierre. C’est ce zèle qui porte les apôtres à devenir les premiers à croire à la résurrection de Jésus. Dans la tombe vide ils voient le signe que le corps de Jésus n’avait pas été enlevé mais qu’il a été relevé de la mort, laissant les bandelettes posées là et le linge qui avait recouvert la tête, roulé à part, dans un autre endroit. Après 2000 ans, connaissant par l’histoire toutes les merveilles que le Christ a accomplies depuis ce premier dimanche de Pâques, suis-je encore à chercher des signes pour prouver la Résurrection de Jésus ? Quel signe de plus me faut-il ?

2. Il vit et il crut. Pouvons-nous imaginer la foi chrétienne sans la réalité de la Résurrection de Jésus ? Le Vendredi-Saint nous annoncerait un tout autre message. Il inspirerait au monde de la curiosité et une admiration sincère mais il ne pourrait pas apporter à l’âme humaine cette divine lumière. Sans la réalité de la Résurrection, notre foi n’aurait aucun sens et serait sans objet. La preuve de cette glorieuse Résurrection se voit dans l’invincible amour que démontrent des milliers d’hommes et de femmes qui sont témoins du Christ en dépit d’innombrables obstacles, acceptant même de se donner jusqu’à la mort. C’est le Christ vivant lui-même qui les rend fort.

3. Après quoi les disciples s’en retournèrent chez eux. Cette phrase simple nous laisse penser que la vie normale allait reprendre. Jean retourne chez lui, mais il a un nouveau regard sur la vie. Il a fait l’expérience du Christ ressuscité. De la même façon, on ne peut pas être « le même » quand on retourne chez soi après la messe le dimanche. Le sacrement de l’Eucharistie, la rencontre intime avec le Seigneur qui nous sauve, augmente notre foi de sorte qu’il serait impensable de reprendre son quotidien comme si rien d’important n’était arrivé. Le Christ est tout ! Le connaître et le rencontrer donne un sens à notre vie.

Dialogue avec le Christ Seigneur, je crois vraiment que tu t’es relevé d’entre les morts. Et pourtant, tu me vois vivre comme si je n’avais jamais entendu parler de toi. Jésus, ne me tiens pas rigueur de ce manque d’amour. Aide-moi maintenant à te chercher par-dessus toutes choses et qu’importe ce que je ressens.

Résolution Dans ma prière aujourd’hui, je me souviendrai de tous ceux parmi mes connaissances qui n’ont pas la foi. Je prendrai la ferme résolution de vivre désormais de telle manière à témoigner joyeusement de ma foi en la résurrection de Jésus-Christ.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales