Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 juin 2022 - Saint Pierre et Saint Paul
Date : jeudi 10 avril 2008
La m餩tation

 

Les méditations

Pain pour l’éternité

Saint Jean 6, 44-51

Jésus disait encore à ses disciples : « Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire vers moi, et moi, je le ressusciterai au dernier jour. Il est écrit dans les prophètes : Ils seront tous instruits par Dieu lui-même. Tout homme qui écoute les enseignements du Père vient à moi. Certes, personne n’a jamais vu le Père, sinon celui qui vient de Dieu : celui-là seul a vu le Père. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi a la vie éternelle. Moi, je suis le pain de la vie. Au désert, vos pères ont mangé la manne, et ils sont morts ; mais ce pain-là, qui descend du ciel, celui qui en mange ne mourra pas. Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour que le monde ait la vie. »

Prière d’introduction Seigneur, je me tourne vers toi dans la prière car je crois que tu es présent ici et maintenant. Je fais confiance à ton désir de me donner chaque grâce dont j’ai besoin aujourd’hui. Merci de ton amour, merci de ton immense générosité envers moi. Je te donne en retour ma vie et mon amour.

Demande Seigneur Jésus, tu m’as donné ta chair en nourriture pour que je puisse avoir la vie éternelle. Aide-moi à comprendre avec mon esprit et à accepter avec mon cœur la grandeur de ce don.

Points de réflexion

1. Allez à la source. Jésus a été envoyé par le Père et c’est Dieu qui attire les âmes à lui. "Personne ne peut venir à moi, si le Père ne l’attire vers moi." Ainsi, les personnes qui ont entendu les paroles du Christ et qui ont été attirées à lui ce jour-là l’ont été en raison du don de la foi reçu du Père. Si aujourd’hui nous avons foi en Jésus-Christ, c’est également par un don du Père, qui veut nous attirer à son Fils. Si nous avons des doutes ou une foi chancelante, demandons au Père de nous approcher de son Fils et de nous aider à croire avec tout notre cœur et tout notre esprit.

2. Le Verbe s’est fait chair. Le Christ est né dans la ville de Bethlehem, ce qui, en hébreu (bêth-lehem), signifie la "maison du pain." Il a été couché dans une mangeoire, où on mettait la nourriture pour les animaux. Avant de devenir le pain qui serait notre nourriture, le Christ est devenu homme. Jésus a donné sa chair, pour que le monde ait la vie. C’est ainsi que Dieu aime : en se donnant complètement et sans réserve. Quel accueil faisons-nous à ce don d’une grandeur inconcevable ? Quelle est notre réponse à tant d’amour ?

3. La chair est devenue pain. L’évangile nous dit que Jésus a multiplié les pains parce qu’il avait de la compassion pour la foule : "J’ai pitié de cette foule : depuis trois jours déjà, ils sont avec moi et n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun ; ils pourraient défaillir en route. "(Mt 15,32). Cette même compassion le pousse à se donner lui-même en tant que notre pain dans l’eucharistie. Il ne veut pas que nous défaillions par manque de nourriture spirituelle. Christ - par un geste d’humilité suprême - est devenu homme comme nous, en tout, excepté le péché. Mais dans un geste encore plus grand d’humilité, il est allé jusqu’à devenir notre nourriture spirituelle.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, comment ne pas te faire confiance ? Tu es devenu homme comme moi. Puis, tu es descendu à un état encore plus humble pour devenir nourriture pour mon âme. Aide-moi à te recevoir dans l’eucharistie avec gratitude, avec une pleine conscience de ta présence aimante.

Résolution Dès aujourd’hui, je préparerai mon cœur pour assister à la messe ce dimanche et à recevoir le Christ avec amour dans la communion.



RC-SPIP-NUM:3108

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales