Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 1er juillet 2022 - Saint Thierry
Date : mercredi 14 mai 2008
La m餩tation

 

Les méditations

S’engager pour découvrir

Saint Jean 15, 9-17

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie. Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que veut faire son maître ; maintenant, je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l’accordera. Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres. »

Prière d’introduction Seigneur, je sais que l’amour pour toi ne vient pas d’une connaissance doctrinale, mais d’une rencontre vivante avec mon Rédempteur et Seigneur. Tu désires que cette rencontre ne soit pas une expérience d’une seule fois, qui deviendrait poussiéreuse à mesure que les années passent, tu emploies et préfères plutôt les mots "demeurer" et "rester." Je veux faire une nouvelle rencontre avec toi chaque jour, à chaque moment de ma journée, jusqu’à l’épanouissement d’une union constante et effective avec toi.

Demande Seigneur Dieu, accorde-moi un esprit sincère d’engagement.

Points de réflexion

1. L’amour divin n’est pas gratis. L’amour du Christ pour le pécheur, les pauvres, et ceux qui souffrent est inconditionnel et déversé sans aucun mérite de notre part. Cependant, ce n’est pas un amour bon marché. Il vient au prix d’un engagement sincère de notre personne à la suite du Christ. Si je pense atteindre une plus grande ferveur et un amour plus profond alors que je me contente d’un style de vie médiocre, je vis une illusion. Est-ce que je veux faire l’expérience de la présence du Christ aujourd’hui ? Je dois d’abord m’engager et être plus fidèle que jamais à ce qu’il me demande. Je dois réfléchir sérieusement à ce que ma conscience et ma foi exigent de moi. Je dois y mettre tout mon cœur, car c’est la seule manière de posséder le Dieu vivant.

2. Quelqu’un de spécial aux yeux de Dieu. Le désir d’être reconnu comme quelqu’un d’important pousse certaines personnes à une ambition excessive, voir même jusqu’au péché. Ils sont mus par un désir secret d’être quelqu’un de spécial. Ce désir est si fort dans le cœur humain, qu’il ne peut être satisfait sainement qu’en Dieu. Etre un ami de Dieu nous touche profondément. C’est un don que Jésus nous offre. Aucune de nos œuvres, aucun de nos efforts ne peuvent le mériter. En même temps, l’amitié de Dieu n’est pas un privilège ou un droit accordé à ceux qui sont croyants de nom seulement. Les seuls destinataires convenables de ce trésor sont des âmes qui ne vont ni le profaner ni le dissiper. Sa demeure est parmi les fidèles – ils sont peut être imparfaits, mais ils sont sincères et essayent, par leurs actions, de montrer leur accord avec les enseignements du Christ. Tous les jours, le Christ part à la recherche de ses amis, pour leur faire savoir qu’ils sont aimés et qu’il a besoin d’eux pour sa mission, qu’ils sont précieux aux yeux de Dieu. Est-ce qu’aujourd’hui je vais le rejoindre ?

3. Le fruit qui demeure. Est-ce que je porte le fruit que je devrais ? Que signifie le "succès" pour mon cœur ? Jusqu’où irai-je pour satisfaire ses désirs ? De quoi s’occupe mon cœur dans les moments de calme ? Le fruit qui demeure, celui qui apporte le vrai accomplissement personnel, est porté par une foi vivante, et non pas par la définition du succès clamé par le monde. A travers le prophète Jérémie, le Seigneur essaye de nous mettre en garde contre la vie du monde : " Cieux, soyez-en étonnés, horrifiés, saisis d’une grande épouvante, oracle de Yahvé. Car mon peuple a commis deux crimes : Ils m’ont abandonné, moi la source d’eau vive, pour se creuser des citernes, citernes lézardées qui ne tiennent pas l’eau."(Jérémie 2,12-13). Vivre pour le Christ portera du fruit. Un fruit qui demeure.

Dialogue avec Christ Seigneur Jésus, je veux payer le prix de l’amour et de la fécondité, un prix qui montre que je suis sincère et digne de recevoir tes dons. J’apprendrai à chérir ta présence en choisissant de faire ce qui te plaît et en aspirant à vivre comme tant de saints qui préféraient mourir plutôt que d’agir contre ta volonté. Quelle valeur ont les biens de cette vie si je ne t’y trouve pas ?

Résolution Je me préparerai à faire à une bonne confession cette semaine pour ancrer mon cœur dans un engagement plus sincère et plus honnête envers Jésus-Christ.



RC-SPIP-NUM:3157

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales