Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 juin 2022 - Saint Pierre et Saint Paul
Date : dimanche 25 mai 2008
La m餩tation

 

Les méditations

Je veux vivre pour toujours

Saint Jean 6, 51-58

Après avoir multiplié les pains, Jésus disait à la foule : « Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour que le monde ait la vie. » Les Juifs discutaient entre eux : « Comment cet homme-là peut-il nous donner sa chair à manger ? » Jésus leur dit alors : « Amen, amen, je vous le dis : si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n’aurez pas la vie en vous. Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. En effet, ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi je demeure en lui. De même que le Père, qui est vivant, m’a envoyé, et que moi je vis par le Père, de même aussi celui qui me mangera vivra par moi. Tel est le pain qui descend du ciel : il n’est pas comme celui que vos pères ont mangé. Eux, ils sont morts ; celui qui mange ce pain vivra éternellement. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, tu nous as donné ton corps en nourriture dans l’Eucharistie et tu nous a promis que si nous mangions ce pain, nous vivrions éternellement. Tu t’es donné tout entier pour moi ! Tu restes présent dans le Tabernacle pour moi, prêt à m’écouter, me consoler, me fortifier. Je te rends grâce, Seigneur, pour ce don immense, prélude de ta promesse de vie éternelle.

Demande Seigneur, fais grandir mon amour pour l’Eucharistie.

Points de réflexion

1. Ne crains pas, c’est moi. Le discours sur le Pain de Vie a été inacceptable pour les Juifs. Beaucoup de disciples ont même quitté Jésus ce jour-là. La présence réelle de Jésus dans l’Eucharistie est souvent incomprise et même tournée en dérision. Dans l’Eucharistie tout ce que nous voyons est un morceau de pain, mais avec notre foi nous croyons que derrière ce voile se trouve le corps du Christ. « Le Christ est réellement présent de façon substantielle et continuelle, sous les espèces eucharistiques » (Présentation générale du missel romain, PGMR, n°5). Alors, ne craignons pas, c’est le Christ ! Comme nous le dit Jean Paul II : « La présence de Jésus dans le tabernacle doit constituer comme un pôle d’attraction pour un nombre toujours plus grand d’âmes pleines d’amour pour lui et capables de rester longuement à écouter sa voix et à entendre presque les battements de son cœur. "Goûtez et voyez : le Seigneur est bon !" » (Mane Nobiscum Domine, n°18).

2. Comment cela peut-il se faire ? Les juifs discutaient avec Jésus au sujet de cette vérité extrêmement difficile à accepter. Elle l’est tellement que beaucoup de personnes qui vont à la messe le dimanche ne croient pas vraiment en la présence réelle et non symbolique ou figurative du Christ dans l’Eucharistie. Parfois, il nous arrive de recevoir l’Eucharistie sans vraiment nous rendre compte de ce que nous faisons. De cette façon, tout comme ces juifs, nous risquons de laisser le doute d’entrer dans notre cœur. Efforçons-nous, au contraire, de développer une vive conscience de la présence réelle du Christ.

« C’est pourquoi la foi nous demande de nous tenir devant l’Eucharistie avec la conscience que nous sommes devant le Christ lui-même... L’Eucharistie est mystère de présence, par lequel se réalise de manière éminente la promesse de Jésus de rester avec nous jusqu’à la fin du monde. » (no 16)

3. Tu vivras éternellement. Profondément enfoui dans le cœur de chaque homme, chaque femme et chaque enfant a un désir de vivre pour toujours. Sur terre, seule l’Eucharistie, c’est-à-dire le Christ lui-même, peut satisfaire cette soif d’éternel. C’est pourquoi nous éprouvons une telle paix et joie quand nous vivons une vraie dévotion à l’Eucharistie et que nous la recevons avec beaucoup de révérence, de foi et d’amour. Jean Paul II ajoute : « Lorsqu’on a fait une véritable expérience du Ressuscité, se nourrissant de son corps et de son sang, on ne peut garder pour soi seul la joie éprouvée. La rencontre avec le Christ, approfondie en permanence dans l’intimité eucharistique, suscite dans l’Église et chez tout chrétien l’urgence du témoignage et de l’évangélisation. » (no 24)

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, donne-moi ton corps dans l’Eucharistie, et accorde-moi la grâce de grandir chaque jour dans ma foi en ta vraie présence dans ce saint sacrement.

Résolution J’essayerai d’assister à la messe du jour ou de prendre un temps d’adoration au moins une fois cette semaine.



RC-SPIP-NUM:3190

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales