Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : vendredi 8 août 2008
La m餩tation

 

Les méditations

Perdre la vie éternelle ?

Saint Matthieu 16, 24-28

Jésus dit à ses disciples : « Si quelqu’un veut marcher derrière moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais qui perd sa vie à cause de moi la gardera. Quel avantage en effet un homme aura-t-il à gagner le monde entier, s’il le paye de sa vie ? Et quelle somme pourra-t-il verser en échange de sa vie ? Car le Fils de l’homme va venir avec ses anges dans la gloire de son Père ; alors il rendra à chacun selon sa conduite. Amen, je vous le dis : parmi ceux qui sont ici, certains ne connaîtront pas la mort avant d’avoir vu le Fils de l’homme venir dans son Règne. »

Prière d’introduction Seigneur, je crois dans la puissance de ta croix. Je désire vivre toutes mes croix en les unissant à l’acte de rédemption de ton amour. Je te remercie, Seigneur, de m’avoir appris comment vivre mes souffrances avec toi.

Demande Seigneur, apprends-moi à t’aimer tellement que je ne ferai jamais l’erreur de perdre ma vie en suivant d’autres affections.

Points de réflexion

1. La vie éternelle. Alors que nous nous trouvons pris par les tourbillons de la vie quotidienne, il est bénéfique de prendre quelques instants pour s’asseoir, fermer les yeux et élever notre cœur et notre esprit vers le Christ. Se rappeler vers quoi on va : le ciel, la « ligne d’arrivée » comme le dit St. Paul. Ce monde n’est pas tout ; nous sommes créés pour des choses meilleures, plus grandes. Contempler ce que le Christ nous réserve. Profiter de sa beauté ! Profiter des moments de consolation que cela apporte et prendre la résolution de ne jamais perdre le prix éternel. Ainsi quand on se sent attiré par l’activisme, élevons notre cœur ! Quand on aperçoit la tentation frappant à la porte, poussant de tous côtés, retournons vers le Seigneur ! Quand les souffrances quotidiennes pèsent sur notre faiblesse, gardons cette vision présente ! Nous sommes des pèlerins en quête de nous retrouver à jamais avec Jésus, au ciel. Que la simple contemplation de ce but nous donne de la force.

2. Suis-moi. Suivre le Christ n’est pas facile, mais cela en vaut la peine. Rien ne s’obtient facilement dans la vie et plus le but a de valeur, plus nous acceptons de souffrir pour l’atteindre. Qu’est-ce qui a plus de valeur que la vie éternelle ? Nous devons prendre notre croix et suivre le Seigneur. L’expérience montre qu’on ne peut ni contrôler nos passions désordonnées, nos penchants, ni persévérer dans un amour fidèle et personnel au Christ sans abnégation. L’abnégation est la mesure de l’amour surnaturel et la véritable reddition. En lui-même l’abnégation n’a aucune raison d’exister en l’homme, et elle n’est en rien attirante pour la nature humaine qui se sent attirée par toutes les satisfactions possibles. Pourtant l’abnégation est la croix par laquelle vient la force nécessaire pour atteindre la sainteté. L’abnégation par amour pour notre Seigneur nous donne la force d’éviter de tomber dans le rationalisme et de combattre notre orgueil, notre contentement de soi et notre sensualité.

3. Sauver sa vie en la perdant. Il semble ironique d’avoir à perdre sa vie pour la sauver. Que dire de nos plans, de notre façon de mener notre vie, de cette grande maison de vacances, de ces voyages à l’étranger ? Il faut se rappeler que pour atteindre le ciel nous devons utiliser notre liberté pour la raison qu’elle nous a été donnée par Dieu. Nous devons accepter amour et vérité librement. La liberté, comme toutes les vertus, trouve son accomplissement dans la charité, qui est l’amitié avec Dieu. Plus je me donne au Christ, en me perdant en lui, plus je me sens libre. Mon bonheur c’est de devenir un humble serviteur qui trouve sa joie dans l’amitié que j’ai avec le Christ, ne faisant pas ma volonté mais en permettant que sa volonté se fasse en moi.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, aide-moi à être le grain qui meurt en portant des fruits de sainteté et de conversion constante en mon âme et celles de ceux qui m’entourent. Aide-moi à toujours me centrer sur toi.

Résolution Je vais chercher dans mes projets et mes résolutions ce qui ne coïncide pas avec ceux du Christ et je les transformerai.



RC-SPIP-NUM:3327

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales