Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 1er juillet 2022 - Saint Thierry
Date : mercredi 10 septembre 2008
La m餩tation

 

Les méditations

Vivre les Béatitudes

Saint Luc 6, 20-26

Jésus s’était arrêté dans la plaine, et la foule l’entourait. Regardant alors ses disciples, Jésus dit : " Heureux, vous les pauvres, car le Royaume de Dieu est à vous. Heureux, vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés. Heureux, vous qui pleurez maintenant, car vous rirez. Heureux êtes-vous, quand les hommes vous haïront, quand ils vous frapperont d’exclusion et qu’ils insulteront et proscriront votre nom comme infâme, à cause du Fils de l’homme. Réjouissez-vous ce jour-là et tressaillez d’allégresse, car voici que votre récompense sera grande dans le ciel. C’est de cette manière, en effet, que leurs pères traitaient les prophètes. " " Mais malheur à vous, les riches ! car vous avez votre consolation. Malheur à vous, qui êtes repus maintenant ! car vous aurez faim. Malheur, vous qui riez maintenant ! car vous connaîtrez le deuil et les larmes. Malheureux êtes-vous quand tous les hommes disent du bien de vous : c’est ainsi que leurs pères traitaient les faux prophètes. »

Prière d’introduction Seigneur, je te remercie pour ce moment de prière. Augmente mon amour pour toi et pour les personnes que tu as placées dans ma vie. J’ai besoin de ton aide pour dépasser mon narcissisme et pour mettre les autres en premier. Ouvre mes oreilles pour entendre ton message pour moi aujourd’hui. Puis, aide-moi à le vivre.

Demande Seigneur Jésus, augmente mon amour pour toi et pour les âmes.

Points de réflexion

1. Heureux les pauvres. Aujourd’hui il nous est donné de méditer les béatitudes dans l’évangile de Luc. La première chose que nous remarquons est qu’elles sont présentées un peu différemment que dans le récit de Matthieu. Elles sont moins nombreuses, et elles sont suivies des "ennuis" correspondants pour ceux qui ne cherchent pas à les vivre. D’abord, Jésus présente la pauvreté comme un don. C’est tout le contraire du matérialisme et du consumérisme prônés par notre société postmoderne, qui mesure la valeur d’une personne par ce qu’il possède. Les gens sont poussés à accumuler de plus en plus et de faire des biens matériels le but de leur vie. La vertu de pauvreté nous aide à nous détacher des choses pour nous approcher de Dieu, notre vrai but. La pauvreté nous aide à grandir en notre confiance dans la providence de Dieu, sûrs que nous sommes qu’il nous fournira ce dont nous avons besoin. Plutôt que de compter sur des choses matérielles pour notre sécurité, notre confiance est en Dieu seul.

2. Heureux ceux qui ont faim. Si nous nous nourrissons seulement de choses matérielles, nous affamons notre âme. En période de stress ou d’inquiétude, souvent les gens se tournent vers la nourriture. Il ne s’agit plus alors de s’alimenter mais de compenser un manque par l’ingestion de nourriture. Plutôt que de chercher notre consolation dans des choses, nous devrions nous tourner vers Dieu. Il est notre consolation. « Dieu de toute consolation, qui nous console dans toutes nos afflictions. » (2 Cor1,3)

3. Heureux les persécutés. Il est naturel de vouloir être aimé, apprécié par notre entourage. Mais si cela devient notre valeur la plus élevée, nous devenons vite asservis par la tyrannie du jugement des autres personnes et de notre propre vanité. Généralement nous commençons en faisant de petites concessions, mais les concessions deviennent toujours plus insistantes. Nous réduisons la foi à un petit rien - sans exigence aucune, nous ne faisons plus que réaffirmer avec piété des platitudes. Cependant, notre foi catholique devrait s’opposer à tout ce qui est mal dans notre culture. Il y aura des moments où il faudra choisir entre être agréable à Dieu ou contenter nos voisins. Etre persécuté pour notre foi est une indication que nous nous dirigeons dans la bonne direction. Jésus a été persécuté, et il a promis le même sort à ses disciples. Si nous n’avons aucune persécution dans nos vies, si tout est facile et que tout le monde nous aime, nous devrions regarder de près pour voir si Dieu (c’est-à-dire, ses commandements, son enseignement, les préceptes de sa sainte Eglise) est réellement notre première priorité.

Dialogue avec le Christ Jésus- Christ, aide-moi à te mettre en premier dans ma vie. J’ai besoin de ton aide pour me libérer de l’asservissement de mon égoïsme. Je veux t’aimer de plus en plus et te servir avec joie. Parfois je dispense ma générosité en petits morceaux et je rechigne devant les exigences de ma foi. Aide-moi à me donner entièrement à toi sans me préoccuper de l’opinion de la foule.

Résolution Aujourd’hui je trouverai l’occasion de parler du Christ.



RC-SPIP-NUM:3395

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales