Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 juin 2022 - Saint Irénée
Date : lundi 8 septembre 2008
La m餩tation

 

Les méditations

Salut, Reine du Ciel

Saint Matthieu 1, 1-16 et 18-23

Voici la table des origines de Jésus Christ, fils de David, fils d’Abraham : Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob, Jacob engendra Juda et ses frères, Juda engendra Pharès et Zara, de Thamar, Pharès engendra Esrom, Esrom engendra Aram, Aram engendra Aminadab, Aminadab engendra Naasson, Naasson engendra Salmon, Salmon engendra Booz, de Raab, Booz engendra Jobed, de Ruth, Jobed engendra Jessé, Jessé engendra le roi David. David engendra Salomon, de la femme d’Urie, Salomon engendra Roboam, Roboam engendra Abia, Abia engendra Asa, Asa engendra Josaphat, Josaphat engendra Joram, Joram engendra Ozias, Ozias engendra Joatham, Joatham engendra Achaz, Achaz engendra Ézéchias, Ézéchias engendra Manassé, Manassé engendra Amon, Amon engendra Josias, Josias engendra Jéchonias et ses frères à l’époque de l’exil à Babylone. Après la déportation à Babylone, Jéchonias engendra Salathiel, Salathiel engendra Zorobabel. Zorobabel engendra Abioud, Abioud engendra Éliakim, Éliakim engendra Azor, Azor engendra Sadok, Sadok engendra Akhim, Akhim engendra Élioud, Élioud engendra Éléazar, Éléazar engendra Matthan, Matthan engendra Jacob, Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle naquit Jésus, que l’on appelle Christ. Voici quelle fut l’origine de Jésus Christ. Marie, sa mère, était fiancée à Joseph : or, avant qu’ils eussent mené vie commune, elle se trouva enceinte par le fait de l’Esprit Saint. Joseph, son mari, qui était un homme juste et ne voulait pas la dénoncer publiquement, résolut de la répudier sans bruit. Alors qu’il avait formé ce dessein, voici que l’Ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : " Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ta femme : car ce qui a été engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus : car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. " Or tout ceci advint pour que s’accomplît cet oracle prophétique du Seigneur : Voici que la vierge concevra et enfantera un fils, et on l’appellera du nom d’Emmanuel, ce qui se traduit : " Dieu avec nous ".

Prière d’introduction Seigneur, je te rends grâce pour le don de ta mère. Aide-moi à être attentif à son exemple et à imiter ses vertus. En commençant ma méditation, je pense à son exemple de prière, à sa manière de méditer toutes choses en son cœur et de se consacrer entièrement à ta mission. Reste avec moi et guide-moi vers cette même perfection.

Demande Seigneur, fais grandir mon amour pour Marie.

Points de réflexion

1. Réjouissons-nous de la naissance de Marie. Aujourd’hui, nous célébrons l’anniversaire de Marie. Avec elle est venue l’aube du salut. La conception immaculée de Marie a signifié que la grâce de salut du Christ entrait dans le monde en prévision de son sacrifice sur le Calvaire et en vue de sa mission comme Rédempteur de l’humanité. Imaginons le monde avant ce moment prodigieux : un monde obscurci par le péché, perdu et confus, le chemin du ciel inconnu et les portes du Ciel fermées. Chaque enfant avant Marie est né dans le péché originel sans la possibilité de s’en libérer. Avec la naissance de Marie, la lumière du salut commence à briller comme l’aube au lever du soleil. Imaginons la joie dans le Ciel et l’émerveillement des anges qui ont contemplé l’œuvre de Dieu. Elle est toute belle, sans aucune tache de péché originel. Le moment de sa naissance signifie que le monde était tout près de recevoir son Sauveur. Il y avait une grande joie. Il y a une grande espérance.

2. Il nous sauve de nos péchés. Dans ce passage d’évangile l’ange indique à Joseph que le nom du bébé est Jésus. Ce nom révèle son rôle de sauveur du monde. Il sauvera son peuple de leurs péchés. C’est la bonne nouvelle de notre foi, et elle vaut la peine d’être méditée de manière profondément personnelle. Parfois nous nous décourageons dans notre vie spirituelle : nous avons l’impression de faire peu de progrès. Nous commettons les mêmes péchés et nous tombons dans les mêmes fautes. Nous nous épuisons dans notre lutte contre le péché et les combats de la vie. C’est alors que nous devons nous tourner vers Jésus et invoquer son nom avec ferveur. Il est notre sauveur, et il nous sauve du péché. Notre temps de prière stimule l’intimité et l’espoir. Le sauveur du monde est notre Rédempteur. Il est notre Seigneur et notre Dieu. Dès lors, il n’est plus question de notre faiblesse, mais de sa puissance.

3. Il est avec nous. L’autre nom donné à l’enfant de Marie est Emmanuel, "Dieu avec nous." Le même Dieu qui nous sauve du péché est avec nous. Il est avec nous dans nos luttes, dans nos épreuves et dans toutes les difficultés de notre vie quotidienne. C’est le fruit de son grand amour pour nous. Il ne nous laisse pas orphelins. Il promet d’être toujours avec nous. Il y a des périodes où nous pouvons nous sentir seuls, mais nous ne sommes pas seuls. La réalité est qu’il est avec nous, et il nous a donné sa mère pour être avec nous aussi. Comme Joseph, n’ayons pas peur de prendre Marie chez nous, et avec elle, cet enfant, qui est Dieu et Sauveur.

Dialogue avec le Christ Merci, Seigneur Jésus, du don de toi-même. Tu m’as donné un si grand exemple d’humilité en devenant un petit enfant. Ta grâce a préparé l’âme de ta mère. Elle a été née par la grâce, afin de pouvoir accomplir sa mission comme mère du Sauveur et notre mère.

Résolution Aujourd’hui, je prierai l’Angélus pour les vocations.



RC-SPIP-NUM:3393

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales