Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 1er juillet 2022 - Saint Thierry
Date : lundi 29 septembre 2008
La m餩tation

 

Les méditations

Le chemin du disciple

Saint Jean 1, 47-51

Lorsque Jésus voit Nathanaël venir à lui, il déclare : « Voici un véritable fils d’Israël, un homme qui ne sait pas mentir. » Nathanaël lui demande : « Comment me connais-tu ? » Jésus lui répond : « Avant que Philippe te parle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. » Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! » Jésus reprend : « Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. » Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez les cieux ouverts, avec les anges de Dieu qui montent et descendent au-dessus du Fils de l’homme.

Prière d’introduction Seigneur, je te remercie de me compter parmi le peuple "chrétien". Je marche vers ciel à côté du Christ ; je peux donc m’appeler "chrétien". Ce nom est grand - divin même – à cause de la foi en Jésus-Christ. Ce nom permet l’espérance. Je t’aime par dessus toutes choses, Seigneur, et je désire ardemment porter toujours dignement le nom de "chrétien".

Demande Aide-moi, Seigneur, à t’aimer sans réserve.

Points de réflexion

1. L’appel. Ce récit se situe au lendemain de l’appel d’André et de son frère Simon. Jésus vient d’inviter Philippe à le suivre. Philippe rencontre Nathanaël et le pousse à venir rencontrer Jésus. Nathanaël suit Philippe et s’avance vers Jésus. Jésus lui dit qu’il l’a vu avant même que Philippe l’ait appelé. C’est Jésus qui a vu d’abord Nathanaël, avant que Nathanaël ne voie Jésus. Qui va voir qui ? C’est Jésus qui prend les devants. Pendant que Nathanaël s’avance vers lui, Jésus va le révéler à lui-même : «  Voici un véritable Israélite en qui il n’est point d’artifice, point de ruse… » Nathanaël est profondément bouleversé par cette rencontre avec Jésus, par cette découverte. Nathanaël a compris, il a vu, il a trouvé : « Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es le roi d’Israël. » Jésus commence son ministère en invitant quelques hommes imparfaits à s’ouvrir à son message de sorte qu’il puisse établir son royaume parmi tous les hommes. Il les choisit comme il a choisi Nathanaël, pour leur enseigner tout au sujet de son Père et de son amour.

2. La rencontre. "Je t’ai vu sous le figuier." Cette phrase est si simple, pourtant si mystérieuse. Que signifie : « Je t’ai vu lorsque tu étais sous le figuier ? » Le figuier rappelle le péché de nos premiers parents : Jésus veut donc dire qu’il a vu Nathanaël dans l’état du pécheur. Que s’est-il-passé sous le figuier ? Se rappelant alors un fait particulier, Nathanaël se souvient qu’il s’était trouvé effectivement sous un figuier et que Jésus n’était point là. Non, il n’y était pas de corps, mais y-était-il par le regard de son esprit ? Nathanaël, sachant qu’il était seul sous le figuier et que le Christ n’était point là, comprit qu’il était Dieu et s’écria : « C’est vous le Roi d’Israël. » Nathanaël a immédiatement reconnu Jésus de Nazareth en tant que le Fils de Dieu et le roi de l’Israël. Aussitôt, le Christ l’a appelé et l’a préparé à être son apôtre. L’Esprit Saint est à l’œuvre de la même façon aujourd’hui, préparant beaucoup de personnes à s’élancer à la suite de Jésus-Christ. Cette histoire est aussi notre histoire. Est-ce nous, en effet, qui avons cherché Jésus les premiers ? N’est-ce pas lui au contraire qui nous a cherchés le premier ? Chacun de nous a une histoire de rencontre avec le Christ. Etre chrétien, c’est suivre un homme, Jésus-Christ. Etre chrétien, c’est vivre une histoire d’amour avec le Christ.

3. Une foi plus grande. Entendre Jésus dire qu’il l’a vu sous le figuier touche le cœur de Nathanaël. Cependant, Jésus le défie : est-ce pour cela que tu crois ? Serais-tu également capable d’affirmer des choses pour lesquelles tu n’as aucune preuve rationnelle ? Serais-tu prêt à témoigner que tu vois les cieux ouverts, avec les anges de Dieu qui montent et descendent au-dessus du Fils de l’homme ? Quand il nous est difficile de croire, faisons confiance tout simplement parce que le Christ nous l’a dit ; nous n’avons pas besoin d’autres preuves ni de signes. Pour Nathanaël, être vu sous un figuier est un signe qui lui permet de croire parce qu’il en a fait l’expérience, mais voir le Fils de l’homme sur un nuage accompagné des anges exige une plus grande foi, générosité et confiance.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, il y a eu bien des d’expériences semblables à celle du figuier dans ma vie. Je te remercie de m’avoir permis de percevoir parfois ta présence salvatrice, particulièrement quand j’étais dans l’épreuve. Aide-moi à m’engager sans réserve pour ton royaume dans tous ses aspects, même ceux qui me paraissent moins enthousiasmants. Aide-moi à être fidèle jusqu’à la mort par amour pour toi.

Résolution Aujourd’hui je lirai une lettre de saint Paul afin d’acquérir une idée plus claire sur la manière de rendre ma foi plus intense dans des circonstances ordinaires.



RC-SPIP-NUM:3429

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales