Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : mercredi 25 février 2009
La m餩tation

 

Les méditations

La joie du Carême

Saint Matthieu 6, 1-6 ; 16-18

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Si vous voulez vivre comme des justes, évitez d’agir devant les hommes pour vous faire remarquer. Autrement, il n’y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux. Ainsi, quand tu fais l’aumône, ne fais pas sonner de la trompette devant toi, comme ceux qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense. Mais toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que donne ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra. Et quand vous priez, ne soyez pas comme ceux qui se donnent en spectacle : quand ils font leurs prières, ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et les carrefours pour bien se montrer aux hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense. Mais toi, quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra. Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme ceux qui se donnent en spectacle : ils se composent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense. Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra. »

Prière d’introduction Seigneur, tu sais combien j’ai besoin de toi et que je compte sur toi pour tout. Tu connais mes fautes et mes faiblesses. Fais grandir ma confiance et que je mette mon espoir dans ton amour et ta miséricorde, lors de mes activités quotidiennes . Permets que j’apprenne à me confier chaque jour à ta puissance, ta promesse et ta grâce. Seigneur, fais que je commence cette saison de carême avec le désir sincère de grandir en amour, me préparant ainsi dignement à célébrer les saints mystères de ta passion, ta mort et ta résurrection.

Demande Seigneur, apprends-moi à changer ce qui doit l’être dans ma vie et à faire pénitence pour mes fautes et mes offenses afin que je puisse t’accompagner sur le chemin de la Croix pendant la Semaine Sainte.

Points de réflexion

1. La prière, le jeûne et l’aumône. En commençant ce carême, il nous est rappelé le besoin de réparation de nos péchés et d’une sincère réconciliation avec Dieu. Tenter de construire une vie spirituelle en négligeant ces piliers que sont la prière, le jeûne et l’aumône, c’est construire sur le sable. La prière purifie nos intentions et élève tout ce que nous faisons vers Dieu. Le jeûne nous détache du confort et de nous-mêmes. L’aumône nous rappelle notre solidarité avec les pauvres de la grande famille de Jésus et que la vraie richesse n’est pas dans les choses mais dans l’amour de Dieu. Nous avons tous besoin de vérifier l’authenticité de nos vies spirituelles pour savoir où nous en sommes dans la prière, le jeûne et l’aumône.

2. Ne pas se donner en spectacle. Jésus est sévère dans sa critique des hypocrites qui font parade de leurs œuvres devant les autres pour attirer leur attention. Ces œuvres ne plaisent pas à Dieu et sont d’aucun secours pour la rémission de nos péchés : elles ne font qu’augmenter notre état de pécheur. Il nous encourage à prier discrètement, de jeûner et de faire l’aumône en secret, sans attirer l’attention de notre entourage sur nos faits et gestes. Ainsi, nous aurons l’assurance de tout faire uniquement pour Dieu et non pour notre satisfaction. Ceux qui exhibent leur piété et leur générosité « ont déjà reçu leur récompense » en ce monde et n’accumulent pas un trésor pour le ciel. Travaillons dans le silence et la discrétion sans autre intention que de plaire à Dieu seul.

3. Le sacrifice dans la joie. Rien ne nous rapproche davantage du Christ que de marcher à ses côtés et de faire ce qu’il a fait pour l’amour de Dieu son Père. Pendant le carême, Dieu nous invite à purifier nos cœurs et nos esprits et à fixer nos regards sur lui, à nous tourner vers lui. Dans sa vie publique, le Christ a vécu chaque jour dans l’obéissance à son Père et l’amour de sa volonté. Nos résolutions de carême doivent refléter cette même obéissance et ce même amour : cela paraît simple, mais comme c’est exigeant ! Que puis-je faire pour Dieu aujourd’hui ? Quel sacrifice puis-je lui offrir qui lui soit agréable ? Quand je l’aurai déterminé, que je l’accomplisse discrètement, sans que personne ne le sache.

Dialogue avec le Christ Seigneur, accorde-moi de commencer ce Carême avec ferveur, amour et enthousiasme. Aide-moi à le vivre avec joie sachant que je le vis en ta présence pour te plaire, toi et toi seul.

Résolution Pour ce Carême, je me ferai un programme de prière, de jeûne et d’aumône.



RC-SPIP-NUM:3684

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales