Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 1er juillet 2022 - Saint Thierry
Date : samedi 16 mai 2009
La m餩tation

 

Les méditations

Des chemins impénétrables

Saint Jean 15, 18-21

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Si le monde a de la haine contre vous, sachez qu’il en a eu d’abord contre moi. Si vous apparteniez au monde, le monde vous aimerait, car vous seriez à lui. Mais vous n’appartenez pas au monde, puisque je vous ai choisis en vous prenant dans le monde ; voilà pourquoi le monde a de la haine contre vous. Rappelez-vous la parole que je vous ai dite : Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. Si l’on m’a persécuté, on vous persécutera, vous aussi. Si l’on a observé ma parole, on observera aussi la vôtre. Les gens vous traiteront ainsi à cause de moi, parce qu’ils ne connaissent pas celui qui m’a envoyé. »

Prière d’introduction Jésus Christ, je veux te connaître et te comprendre. J’aimerais pénétrer ton amour, tes actions et ta présence dans ma vie. J’ai si souvent atteint ce moment de ma prière, je t’ai écouté, je t’ai parlé et pourtant je sens encore que je n’ai pas commencé à pénétrer la surface de ton amour. Fais-moi comprendre les profondeurs de qui tu es, que je puisse te connaître. Emmène-moi au fond de tes pensées, que je puisse mieux te comprendre. Fais-moi connaître le pouvoir de ton amour qui transforme, que je puisse n’être qu’un avec toi et que je puisse voir, par le don de la foi, tes chemins et voies pour que j’y marche vers toi.

Demande Seigneur, que je reconnaisse ton amour dans tout ce que je vis.

Points de réflexion

1. Un « bonus » dans chaque paquet De nos jours pratiquement tous les produits et services qu’on achète sont accompagnés de quelque chose de gratuit, un bonus supplémentaire. Commandez aujourd’hui et recevez un couteau à steak ou un livre de cuisine ou autre gadget, gratuitement. Dans notre vie avec le Christ nous recevons aussi quelque chose gratuitement. Il y a des tas de bénéfices, mais Jésus s’assure d’y ajouter un autre bonus : la persécution ! (Mc 10,29). Quand nous choisissons de suivre le Christ, nous recevons le Christ et tout ce qui vient avec lui. Nous, comme le Christ, n’aurons nulle part où poser notre tête, nous participerons à ses souffrances, à sa persécution, et ne l’oublions pas, à la gloire de sa résurrection.

2. Un signe d’amour remarquable Chaque fois que nous sommes éprouvés d’une manière ou d’une autre, nous devrions immédiatement nous considérer comme les objets chéris de l’amour du Christ. Tous les saints n’ont-ils pas été persécutés ? Les exemples sont nombreux au cours de l’histoire. La persécution, quelque soit la forme qu’elle revête, nous rapproche du Christ. C’est une transformation en Christ. Jésus lui-même nous l’a dit : « Heureux serez-vous quand on vous insultera, quand on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal à cause de moi. Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense est grande dans les cieux. Car c’est ainsi qu’on a persécuté vos prédécesseurs, les prophètes. » (Mt 5,11)

3. Une préparation qui donne du fruit « Si le grain tombé dans la terre ne meurt pas, il reste seul. S’il meurt il porte beaucoup de fruit. » (Jn 12,24) C’est par la persécution que nous, grains de blé, nous tombons dans la terre et mourons. C’est donc la préparation pour porter du fruit. Réfléchissez comme toutes les grandes persécutions de l’Eglise ont porté du fruit, de la fidélité, des vocations et des forces. Le sang des martyrs a été la semence des chrétiens et a donné du fruit au Corps Mystique du Christ. Au milieu de la persécution nous devons être motivés, en plus d’avoir le privilège d’être les objets de l’amour du Christ, en sachant que le fruit va venir ! Comme nous sommes bénis si nous pouvons vivre la persécution au maximum en portant notre regard sur Celui en qui nous nous transformons, et qui apportera du fruit à son Eglise par nos souffrances.

Dialogue avec le Christ Ton amour, Seigneur n’est pas toujours facile à comprendre. Quelquefois, quand il se présente sous la forme de souffrance et persécution, j’ai tendance à me crisper et à essayer de me libérer ; pourtant je sais, peut-être grâce à cette méditation, que la persécution est une bénédiction et un signe de ton amour. Que je le reconnaisse dans ma vie et que j’aide les autres à le faire de façon que chaque jour je sois un apôtre convaincu et courageux de ton royaume.

Résolution Aujourd’hui, si je souffre, j’offrirai ma souffrance en m’unissant au Christ.



RC-SPIP-NUM:3833

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales