Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 1er juillet 2022 - Saint Thierry
Date : lundi 10 août 2009
La m餩tation

 

Les méditations

Un message clair

Saint Jean 12, 24-26

Jésus dit à ses disciples : « Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il donne beaucoup de fruit. Celui qui aime sa vie la perd ; celui qui s’en détache en ce monde la garde pour la vie éternelle. Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive ; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, tu as pris le temps de nous expliquer de grands mystères en des termes faciles. Viens au secours de ma foi et de ma confiance dans ton action dans ma vie. Je crois que tu veux pour moi ce qu’il y a de meilleur. Je m’en remets à toi. Je t’aime pour tout le bien que tu désires pour moi.

Demande Seigneur Jésus, accorde-moi de te servir et de te suivre avec une générosité toujours plus grande.

Points de réflexion

1. Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive. Servir Jésus Christ signifie le suivre sur le chemin de la croix. Ceci serait suffisant pour nous décourager si nous n’étions pas sûr de récolter le fruit de l’arbre de la croix. Le fruit est celui de la vie surnaturelle. Jésus nous l’explique avec l’image du grain de blé qui meurt en terre et qui néanmoins produit du fruit en abondance. C’est là tout le mystère de notre vie chrétienne. Jésus nous dit : « Celui qui aime sa vie (c’est à dire, celui qui ne veut pas se donner) la perdra (ce qui veut dire qu’il ne gagnera pas la vie éternelle), et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera (pour la vie éternelle : il gagnera le Ciel) ». Le message du Seigneur est clair : nous devons mourir à nous-mêmes afin de vivre.

2. Celui qui aime sa vie la perd ; celui qui s’en détache en ce monde la garde pour la vie éternelle. Face à l’ombre de la mort, Jésus a eu peur. Ceci est normal puisque Jésus était vraiment homme, avec l’instinct de conservation propre à l’homme. Et pourtant, il a accepté une mort ignominieuse. Comment expliquer cela ? Nous pouvons dire que Jésus Christ a vécu une boussole à la main. Il a toujours marché dans la direction de la volonté de son Père. Au moment de son agonie dans le jardin de Gethsémani, n’a-t-il pas dit : ‘Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux’ ? Et nous, quand nous sommes confronté à une difficulté, une souffrance ou une simple contrariété, que disons-nous ?

3. Là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Jésus voit sa vie comme un combat contre le Prince des ténèbres. Par amour, il veut arracher les âmes aux griffes de Satan. Il a fait ses comptes : ce sera très facile mais très coûteux. Jésus veut attirer tous les hommes à lui par la contemplation de la croix. Jésus s’efforce de conquérir nos cœurs avec un amour total alors que le diable utilise les mensonges et la haine.
Est-ce que je cherche à tout moment d’être du côté du Christ ?

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, tu m’as tant aimé que tu es mort sur la Croix pour moi. Apprends-moi la grandeur du sacrifice pour les autres. Donne-moi un cœur généreux, prêt à tout pour aider un de mes frères.

Résolution Au lieu de fuir la croix, je m’efforcerai de voir en elle le chemin pour arriver au Ciel.



RC-SPIP-NUM:3972

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales