Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 juin 2022 - Saint Pierre et Saint Paul
Date : mardi 3 novembre 2009
La m餩tation

 

Les méditations

Accepterez-vous l’invitation ?

Saint Luc 14,15-24

Au cours du repas chez un chef des pharisiens, en entendant parler Jésus, un des convives lui dit : « Heureux celui qui participera au repas dans le royaume de Dieu ! » Jésus lui dit : « Un homme donnait un grand dîner, et il avait invité beaucoup de monde. A l’heure du dîner, il envoya son serviteur dire aux invités : ‘Venez, maintenant le repas est prêt.’ Mais tous se mirent à s’excuser de la même façon. Le premier lui dit : ‘J’ai acheté un champ, et je suis obligé d’aller le voir ; je t’en prie, excuse-moi.’ Un autre dit : ‘J’ai acheté cinq paires de bœufs, et je pars les essayer ; je t’en prie, excuse-moi.’ Un troisième dit : ‘Je viens de me marier, et, pour cette raison, je ne peux pas venir.’ A son retour, le serviteur rapporta ces paroles à son maître. Plein de colère, le maître de maison dit à son serviteur : ’Dépêche-toi d’aller sur les places et dans les rues de la ville, et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux.’ Le serviteur revint lui dire : ‘Maître, ce que tu as ordonné est fait, et il reste de la place.’ Le maître dit alors au serviteur : ‘Va sur les routes et dans les sentiers, et insiste pour faire entrer les gens, afin que ma maison soit remplie. Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne profitera de mon dîner.’ »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, je te remercie pour le don de ce jour. Tu sais que je crois en toi, mais je vous demande la grâce de grandir dans la foi. Tu sais que je t’aime. Fais grandir mon amour. Aide-moi de vivre avec une joyeuse et inébranlable espérance.

Demande Seigneur, aide-moi à répondre à ton invitation d’aujourd’hui, quelle qu’elle soit.

Points de refléxion

1. Tous sont invités Le mot “catholique” signifie universel ou « ce qui peut s’appliquer à tous. » Cela signifie que l’Eglise est totalement unie au Christ et cela signifie également que l’Eglise est envoyée vers le monde entier. (CEC no.830-831). Les hommes, les femmes, les enfants, les riches, les pauvres, ceux en bonne santé et les malades, personne n’est exclue. Tous et chacun, nous sommes appelés à partager la Bonne Nouvelle. Chacun d’entre nous est appelé au banquet de grâce de Dieu, dans cette vie et la prochaine. Dieu prend l’initiative ; il va vers son peuple. Il est plus intéressé à notre salut que nous ne le sommes nous-mêmes. Le Christ nous supplie de le laisser nous aimer : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. » (Mt 11,28)

2. Trop occupé pour Dieu La triste réalité est que nous répondons souvent à cette grandiose invitation d’amour par : « Je suis occupé … peut-être plus tard. » Certes, il y en a qui s’oppose violemment et qui persécute l’Eglise, mais plus et trop fréquemment, l’apathie du plus grand nombre des membres de l’Eglise est bien plus dangereuse. Une persécution franche nous force à se décider et mène souvent à l’héroïsme les disciples du Christ. Mais notre indifférence polie envers notre Sauveur et son Eglise affaiblit sa vitalité et sa force de témoignage. Si leur croyance ne se reflète pas dans leur décision et dans leur vie, les catholiques ne sont guère différents des autres. C’est cette médiocrité à laquelle nous devons résister : « Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. » (Ap 3,16)

3. La tâche du messager Le Christ a daigné nous utiliser comme ses instruments. C’est là un don et une responsabilité : « Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous.” (Lc 15,23) Ce passage ressemble fortement à celui du Christ ressuscité qui dit à ses apôtres d’aller dans le monde entier et de proclamer la Bonne Nouvelle (Mc 16,15). Souvent le messager revient frustré de l’apparent échec de ses actions. « Il semble que cela n’intéresse personne. » Dans ces moments là il est important de ne pas permettre au découragement de gagner. La grâce de Dieu et le pouvoir de la vérité porteront leur fruit. Beaucoup disent peut-être « non », mais beaucoup d’autres répondent généreusement. Pour que beaucoup puissent être touchés, nous devons « priez le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson. »(Mt 9,38)

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, si j’entends ta voix aujourd’hui, ne me laisse pas endurcir mon cœur (Ps 95, 7-8) Permets moi d’être attentif à ma relation avec toi et aux besoins de mon prochain. Envoie-moi Seigneur. Permets-moi d’être ton instrument. Travaille à travers moi pour atteindre ceux dans le besoin.

Résolution Je prendrai un peu plus de temps pour prier aujourd’hui.



RC-SPIP-NUM:4130

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales