Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 juin 2022 - Saint Pierre et Saint Paul
Date : lundi 21 décembre 2009
La m餩tation

 

Les méditations

Notre réponse à la joie

Saint Luc 1, 39-45

En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque j’ai entendu tes paroles de salutation, l’enfant a tressailli d’allégresse au-dedans de moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

Prière d’introduction Merci, Seigneur pour le don de la foi. Par elle, tu me rends capable de mieux te connaître et t’aimer davantage. Bien que ma foi soit faible, je désire la renforcer. Je veux apprendre à aimer comme Marie aimait : un amour généreux, confiant, total. Comme elle, je voudrais consacrer toute ma vie à l’accomplissement de tes projets, aussi difficiles ou incompréhensibles qu’ils soient.

Demande Seigneur, aide-moi à vivre le vrai esprit de cette fête de Noël en transmettant aux autres la joie de ta présence.

Points de réflexion

1. Marie se mit en route rapidement
Un seul mot suffit pour décrire l’atmosphère qui règne dans cette scène d’évangile : la joie ! Dès le moment du message de l’ange, Marie est remplie de cette joie. Elle la pousse à se mettre en route rapidement pour servir sa cousine Elisabeth et partager avec elle une joie qu’elle ne peut contenir en elle-même. Cette joie se dégage de la personne de Marie et fait sauter de joie Jean le Baptiste dans le ventre de sa mère. Quelle est la cause de la joie de Marie ? C’est la présence en son sein, par l’action de l’Esprit Saint, de Celui qui va venir. C’est la présence de Celui pour qui toute l’humanité languit depuis la chute d’Adam, Celui que les prophètes ont promis, Celui pour qui tous les cœurs ont été crées : le Messie tant attendu, notre Rédempteur, le Christ Seigneur. Est-ce que cette joie chrétienne imprègne toute ma vie ?

2. Comment cela se fait,à moi ?
Le psalmiste s’écrie : « qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui,le fils d’un homme, que tu en prennes souci ? » (Ps 8) L’humble question d’Elisabeth en est un écho : « Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? " L’humilité d’Elisabeth ouvre son âme à recevoir l’Esprit Saint, qui la comble de l’expérience de la joie de Marie. Ne devrions-nous pas nous étonner aussi que le Christ veuille venir à nouveau ce Noël comme un enfant sans défense, nous suppliant en silence, cherchant un regard même fugace des yeux de notre pauvre cœur ? Allons-nous lui refuser cette étreinte d’amour pour lequel il a tout abandonné ?

3. Tressaillir de joie
Bien qu’embrasser le Christ implique prendre sa croix, le christianisme est d’abord et avant tout une religion de joie. Marie s’exclame : « Mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur !" Quand elle est apparue sur la colline de Tepeyac, Notre-Dame de Guadalupe, dont nous avons célébrée la fête le 12 décembre, apportait la joie à saint Juan Diego. Elle a apporté la joie à un peuple opprimé par la pauvreté et les croyances superstitieuses et ils sont devenus d’ardents adeptes de son Fils. Comme Patronne de l’Amérique, et de la Nouvelle Evangélisation, elle continue à apporter la joie et l’espoir à tous les chrétiens qui s’efforcent de soutenir la famille et de défendre le droit à la vie de tout enfant à naître. La joie de la venue du Fils de Dieu comme un nouveau-né à Noël suscitera-t-elle en nous un désir ardent de protéger la vie de tous les enfants à naître ? Que ferons-nous pour les sauver ?

Dialogue avec le Christ Seigneur, mon esprit exulte de tout ce que tu as fait pour moi. Je me réjouis de la merveille de ton Incarnation. Aide-moi à vivre la joie d’être ton disciple, même pendant les moments d’épreuve et de douleur. Aide-moi à transmettre cette joie à tous ceux que je rencontre.

Résolution Je vais faire quelque chose de concret pour aider à défendre la vie des enfants à naître.



RC-SPIP-NUM:4231

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales