Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 novembre 2021 - Saint Jacques de la Marche
Date : samedi 29 janvier 2011
La m餩tation

 

Les méditations

Avec Jésus dans la barque

Saint Marc 4,35-41

Toute la journée, Jésus avait parlé à la foule en paraboles. Le soir venu, il dit à ses disciples : « Passons sur l’autre rive. » Quittant la foule, ils emmènent Jésus dans la barque, comme il était ; et d’autres barques le suivaient. Survient une violente tempête. Les vagues se jetaient sur la barque, si bien que déjà elle se remplissait d’eau. Lui dormait sur le coussin à l’arrière. Ses compagnons le réveillent et lui crient : « Maître, nous sommes perdus ; cela ne te fait rien ? » Réveillé, il interpelle le vent avec vivacité et dit à la mer : « Silence, tais toi ! » Le vent tomba, et il se fit un grand calme. Jésus leur dit : « Pourquoi avoir peur ? Comment se fait-il que vous n’ayez pas la foi ? » Saisis d’une grande crainte, ils se disaient entre eux : « Qui est-il donc, pour que même le vent et la mer lui obéissent ? »

Prière d’introduction Dieu tout-puissant et miséricordieux, parce que nous sommes faibles, ton Fils a pris chair afin de partager notre faiblesse humaine. Par le mystère de sa mort et de sa résurrection, protège-nous des forces du mal. Nous sommes impuissants par nos propres forces. Nous te le demandons par Jésus-Christ notre Seigneur.

Demande Jésus, j’ai confiance en toi. Affermis ma foi.

Points de réflexion

1. Les vagues submergeaient la barque. Le seul fait que Jésus soit dans la barque ne signifie pas que les vagues ne menacent pas l’embarcation. Cela vaut aussi pour nous : il ne faut pas croire que nous ne serons pas éprouvés du fait que nous vivions dans la grâce, que nos prières soient ardentes et que nous fréquentions les sacrements. Il ne faut pas prendre pour acquis que, nous comportant honnêtement, la vie sera facile et que tout ira selon nos souhaits. Ce qui est important pour nous c’est de bien s’assurer que Jésus est dans la « barque de notre vie » particulièrement quand les crises et les épreuves surviennent. Sa présence dans nos vies est le fondement qui nous donne espérance et force, que les eaux soient calmes ou agitées.

2. Cela ne te fait rien que nous périssions ? Quiconque a ressenti les vagues de la tentation, de la souffrance, de l’injustice envahir la barque de son âme comprendra combien il était naturel que cette question jaillisse du coeur des apôtres. Il y a des moments où des forces au-delà de notre contrôle nous mettent face à notre propre fragilité et, parfois, à notre mortalité. Ce qui semble accroître encore le problème est le sentiment que Jésus soit absent, qu’il soit devenu indifférent à notre angoisse. C’est alors que notre coeur se tourne vers Dieu et Lui demande : « Cela ne te fait rien ? », en d’autre mots : « Tu ne m’aimes donc plus ? » Combien il est important dans ces moments-là d’éprouver l’amour et la miséricorde de Dieu. Après le péché, le découragement est le plus grand obstacle à la sainteté. Pour ne pas perdre cœur, ne perdons pas notre confiance en Dieu.

3. « Pourquoi avoir peur ? Comment se fait-il que vous n’ayez pas la foi ? » Saint Paul dit que lui aussi a ressenti les vagues se briser sur sa barque et c’est alors qu’il a supplié le Seigneur de retirer « l’écharde dans sa chair ». La réponse qu’il a reçue est une des grandes leçons du christianisme : « Ma grâce te suffit ; ma puissance donne toute sa mesure dans la faiblesse. » (2 Corinthiens 12,9) Quand nous avons librement placé nos vies dans les mains du Christ, la voie qu’il nous tracera fera croître notre foi, notre espérance et notre amour afin de leur donner leur plein épanouissement. Pour nous soutenir, il nous accorde sa grâce. C’est pour Lui une façon de dire : « Je suis avec toi dans la barque : que cela te suffise ! »

Dialogue avec le Christ Sois béni, Seigneur, toi qui connaît ma faiblesse et mes imperfections. En dépit de cela, je crois fermement que par ta présence dans ma vie, je peux faire ta volonté. Dans ta bonté, accorde-moi la grâce de garder les yeux fixés sur toi, même quand les vents et les vagues semblent menacer mon bien-être. Mère très pure, fais que mon coeur soit tout à Jésus.

Résolution Je prendrai dix minutes aujourd’hui pour faire une visite à Jésus au Saint Sacrement de l’autel



RC-SPIP-NUM:4639

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales