Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 8 décembre 2021 - Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie
Date : jeudi 17 février 2011
La m餩tation

 

Les méditations

Qui dites-vous que je suis ?

Saint Marc 8,27-33

Jésus s’en alla avec ses disciples vers les villages situés dans la région de Césarée de Philippe. Chemin faisant, il les interrogeait : « Pour les gens, qui suis-je ? » Ils répondirent : « Jean Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres, un des prophètes. » Il les interrogeait de nouveau : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Pierre prend la parole et répond : « Tu es le Messie. » Il leur défendit alors vivement de parler de lui à personne. Et, pour 1a première fois, il leur enseigna qu’il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les chefs des prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, trois jours après, il ressuscite. Jésus disait cela ouvertement. Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs reproches. Mais Jésus se retourna et, voyant ses disciples, il interpella vivement Pierre : « Passe derrière moi, Satan ! Tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. »

Prière d’introduction Christ-Jésus je crois que tu me connais par mon nom et que tu m’as créé par amour pour vivre en communion avec toi. J’espère pouvoir vivre ce jour et tous les jours de ma vie en union avec toi en accomplissant ta sainte volonté. Permets que je sois meilleur aujourd’hui pour aider tous les autres à te connaître tel que tu es.

Demande Seigneur, aide-moi à penser, parler et agir selon ton désir.

Points de réflexion

1. Qui dit-on que je suis ? Quelle drôle de question si on y pense. Jésus ne se demandait pas ce qu’on pensait de son enseignement. Il ne se souciait pas de gagner en popularité. Il voulait savoir si le peuple de Dieu le reconnaissait pour qui il était. Ou bien vous croyez que Jésus est Seigneur ou bien non. Si vous croyez que Jésus est le Seigneur, vous devez alors être un fidèle serviteur et lui obéir. Si vous n’écoutez pas la vérité de son message, vous ne ferez que vous condamner. Jésus n’était pas menteur, il n’était pas dément. Il est, il était, et il sera toujours le Seigneur de la vie et de l’histoire. Écoutons-le !

2. Le Fils de l’Homme doit souffrir. Cet enseignement était difficile à accepter pour ses disciples. Il est plus difficile encore pour les chrétiens de comprendre tout à fait le mystère de l’amour du Christ, qui a été illustré au plus haut degré sur le bois de la croix. Non seulement le Christ a souffert et il est mort pour nous, mais il désire souffrir avec nous et nous accompagner à travers toutes les épreuves et tribulations de la vie. Il a voulu s’assujettir à toute sorte de torture et de souffrance par amour pour nous afin que nous comprenions vraiment que notre Dieu ne nous abandonnera jamais. En d’autres termes personne ne peut dire : « Dieu ne se rend pas compte de ce que je subis ». Dieu sait exactement ce que nous subissons ; avec lui il y a toujours espoir et promesse de vie.

3. Passe derrière moi, Satan ! C’est un reproche sévère. Cela montre combien le Christ prend sa mission au sérieux. Il n’allait pas laisser qui que ce soit se mettre en travers de l’accomplissement de l’œuvre de notre rédemption. Jésus a lu dans le cœur de Pierre et il a détecté un manque de pureté d’intention dans ses paroles. C’est-à-dire que Pierre ne se sentait pas tant concerné par le bien de Jésus que par ses propres plans et rêves. Pierre espérait encore une renommée et une fortune ici-bas. Il espérait probablement la restauration de la nation d’Israël, sans parler de la chute de l’Empire Romain ! Jésus voulait que le but de sa mission soit parfaitement clair. Le Royaume du Christ n’est pas de ce monde. Il est pénétré de foi et non de force. Il s’appuie sur la grâce et non pas sur l’avidité.

Dialogue avec le Christ Seigneur aide-moi à te connaître plus intimement afin que je ressente le bonheur de t’aimer plus. Donne-moi la plénitude de ta grâce, qui consume toute faiblesse, de manière à ce que mon cœur puisse ressentir un enthousiasme indescriptible et qu’il soit conduit par la folie divine de la croix.

Résolution Je me refuserai un petit confort naturel aujourd’hui et l’offrirai à Dieu en sacrifice spirituel pour les vocations



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales