Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 novembre 2021 - Saint Jacques de la Marche
Date : vendredi 18 février 2011
La m餩tation

 

Les méditations

La carte d’embarquement

Saint Marc 8,34-38.9,1

Appelant la foule avec ses disciples, il leur dit : « Si quelqu’un veut marcher derrière moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix, et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie pour moi et pour l’Évangile la sauvera. Quel avantage, en effet, un homme a-t-il à gagner le monde entier en le payant de sa vie ? Quelle somme pourrait-il verser en échange de sa vie ? Si quelqu’un a honte de moi et de mes paroles dans cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l’homme aussi aura honte de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père avec les anges. » Et il leur disait : « Amen, je vous le dis : parmi ceux qui sont ici, certains ne connaîtront pas la mort avant d’avoir vu le règne de Dieu venir avec puissance. »

Prière d’introduction Merci, mon Dieu, de m’avoir créé. J’aime la vie et le monde que tu as créé, parce que tu l’as fait afin que je découvre ta présence affectueuse ! Je l’aime parce qu’il me parle de toi ; cependant, ne me laisse jamais oublier que le monde ne contient que des créatures. Éclaire mon cœur de sorte que je ne place jamais une créature - y compris moi-même-à ta place de créateur. Aide-moi à reconnaitre ma dignité en tant que ta créature rachetée, ton enfant adoptif. Je te loue et je te glorifie, Père, avec tout l’amour de mon cœur.

Demande Seigneur Jésus, remplis mon cœur de ta présence afin que je puisse dire, comme saint Paul : "ce n’est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi. " (Galates 2,20).

Points de réflexion

1. Les conditions pour devenir disciple. L’invitation du Christ à être son disciple - "me suivre" - implique de marcher dans ses pas dans chaque circonstance de la vie : aux moments arides d’abandon, sous les pluies torrentielles et les mers orageuses de mes passions, au milieu des cieux bleus clairs et les brises douces des jours de calme, face au tonnerre et aux éclairs de la persécution. Cela signifie embrasser la croix et la porter avec amour, monter au Calvaire chaque jour à côté de Jésus. La croix est ma carte d’embarquement, la clef pour ouvrir les portes du ciel. Avant de ressusciter, Jésus a gravi le Calvaire et a subi l’agonie de la crucifixion ; comment est-ce que je peux désirer une vie différente de celui qui m’invite à le suivre en ami ?

2. Le sacrifice et l’abnégation : les traits essentiels d’un vrai disciple. Le péché originel a causé des désordres qui nous obligent à regagner une verticalité morale, et cela passe par la vertu d’abnégation qui a alors un effet curatif sur notre nature humaine déchue. Les effets du péché originel tendent à nous tirer continuellement loin de ce à quoi nous sommes appelés à être : des enfants de la lumière, des enfants de Dieu. Mais, comme notre Dieu est grand ! Comme il est miséricordieux ! Jésus nous promet que celui qui perdra sa vie pour lui et pour l’Évangile, la sauvera pour toute l’éternité ! Comme ce serait merveilleux d’entendre Jésus nous présenter à Dieu le Père le jour du jugement en disant, "Père, voici mon ami fidèle."

3. Où est le trésor de ton cœur ? Jésus nous dit dans l’évangile que là "où est ton trésor, là sera aussi ton cœur. " (Mt 6,21). Il nous avertit également, "Nul ne peut servir deux maîtres : ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l’Argent."(Mt 6,24). Ma vie est un don de Dieu et mon existence est fondamentalement une préparation pour l’éternité avec lui dans le ciel. En me laissant distraire par des créatures, ou en faisant de moi-même le bien suprême de ma vie, je mets le Créateur au-dessous de ses créatures. Mon vrai trésor se trouve dans le fait d’être une créature rachetée par Dieu, un enfant infiniment aimé de lui. Chaque fois que je m’offre avec amour au Père pour sauver des âmes, je deviens, à l’exemple des saints et des martyres, plus comme le Christ.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, accorde-moi la grâce du courage afin de ne jamais craindre le sacrifice. Accorde-moi l’humilité de ne jamais fuir l’abnégation. Aide-moi à apprendre de l’exemple de ta vie, de sorte que chaque fois que je regarde le crucifix, mon cœur se gonfle d’un amour reconnaissant.

Résolution Dans ma hiérarchie de valeurs qui guide ma vie, je mettrai Dieu à la toute première place



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales