Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 novembre 2021 - Saint Jacques de la Marche
Date : vendredi 15 avril 2011
La m餩tation

 

Les méditations

Croire aux œuvres

Saint Jean 10,31-42

Les Juifs allèrent de nouveau chercher des pierres pour lapider Jésus. Celui-ci prit la parole : « J’ai multiplié sous vos yeux les œuvres bonnes de la part du Père. Pour laquelle voulez-vous me lapider ? » Les Juifs lui répondirent : « Ce n’est pas pour une œuvre bonne que nous voulions te lapider, c’est parce que tu blasphèmes : tu n’es qu’un homme, et tu prétends être Dieu. » Jésus leur répliqua : « Il est écrit dans votre Loi : J’ai dit : Vous êtes des dieux. Donc, ceux à qui la parole de Dieu s’adressait, la Loi les appelle des dieux ; et l’Écriture ne peut pas être abolie. Or, celui que le Père a consacré et envoyé dans le monde, vous lui dites : ‘Tu blasphèmes’, parce que j’ai dit : Je suis le Fils de Dieu. Si je n’accomplis pas les œuvres de mon Père, continuez à ne pas me croire. Mais si je les accomplis, quand bien même vous refuseriez de me croire, croyez les œuvres. Ainsi vous reconnaîtrez, et de plus en plus, que le Père est en moi, et moi dans le Père. » Les Juifs cherchaient de nouveau à l’arrêter, mais il leur échappa. Il repartit pour la Transjordanie, à l’endroit où Jean avait commencé à baptiser. Et il y demeura. Beaucoup vinrent à lui en déclarant : « Jean n’a pas accompli de signe ; mais tout ce qu’il a dit au sujet de celui-ci était vrai. » Et à cet endroit beaucoup crurent en lui.

Prière d’introduction Seigneur, je crois que je suis appelé à porter du fruit pour ton royaume. Je crois que tu veux utiliser les fruits de ma vie pour enrichir celle des autres. Merci de me permettre de me rendre compte que je dois toujours préparer le chemin pour toi afin que tu puisses manifester les mystères de ton amour par moi. J’espère toujours être ton humble serviteur. Je t’aime parce que tu es mon Dieu.

Demande Que toutes mes œuvres reflètent ma foi en toi, Seigneur.

Points de réflexion

1. Aveugle délibérément. Les Juifs incroyants accusent Jésus de blasphème en disant, « Tu n’es qu’un homme et tu prétends être Dieu. » Tragiquement, les êtres humains que Jésus a créés par amour, commencent à ramasser des pierres pour le détruire. Pourtant Jésus répond à ses ennemis avec une patience infinie. Il leur offre l’évidence de ses œuvres, qui n’ont pu être accomplies que par le pouvoir de Dieu. Mais les incroyants ont choisi d’ignorer le témoignage de ses miracles. Auparavant, quand Jésus guérit l’aveugle-né, des Pharisiens l’avaient questionné « Et nous, sommes-nous aveugles ? » Jésus leur fit une réponse qui a dû les secouer : « Si vous étiez aveugles, vous seriez sans péché. Mais vous prétendez y voir : c’est pour cela que votre péché subsiste. » (Jn. 9, 40-41). En tant qu’êtres humains nous avons la liberté de voir la vérité et d’en vivre ou de rester aveugles. Chaque péché est un acte qui s’oppose à notre jugement. C’est un mystère. Pourquoi nous aveuglerions-nous délibérément et faire ainsi le mauvais choix ? Cela provient peut-être qu’esprit et volonté, affaiblis par le péché originel, ne peuvent voir clairement ou, pire, que nous décidons que nous ne voulons pas voir. Cela semble absurde, mais nous nous trompons nous-mêmes en quelque sorte en croyant que nous pouvons voir plus clairement que celui qui nous a créés.

2. Que vos œuvres parlent pour vous. Les œuvres de Jésus montrent clairement sa puissance divine. Quand Jésus changea l’eau en vin à Cana, ses disciples se mirent à croire en lui. Quand il guérit les lépreux, leur chair pourrie devint saine immédiatement. Il libéra de nombreuses personnes de la possession des démons. A cause de ces signes et de ces merveilles les gens le suivaient en quantité toujours plus nombreuse. Jésus guérit l’aveugle-né, miracle inconnu jusqu’alors. Il ressuscita Lazare qui avait été quatre jours dans le tombeau. Il n’est pas étonnant que Jésus ait dit à ses ennemis, « si vous ne voulez pas croire en moi, croyez les œuvres. » Qu’en est-il de mes œuvres ? Conduisent-elles les autres vers Jésus ? Si être chrétien était un crime, y aurait-il assez de preuve pour me condamner ?

3. Trois en Un. Comme Dieu est bon de nous laisser le connaître en sa Sainte Trinité. « Le Père et moi, nous sommes un » (Jn 10,30) nous dit Jésus. « Le Père est en moi et je suis dans le Père » (Jn 10,38). Dans la Trinité les Personnes sont distinctes, mais les trois Personnes partagent la même nature divine. Quelle générosité de la part de Dieu que la Seconde Personne de la Trinité devienne homme afin que nous puissions le voir, l’entendre, être témoin de ses miracles et recevoir ses sacrements. Le plus nous sommes unis au Christ, plus il nous conduit à connaître et aimer le Père des Cieux. Avec le Christ nous disons « Père que ta volonté soit faite ». Est-ce que j’attends avec impatience le jour où Jésus ayant traversé les portes de la mort, m’introduira à la joie sans nom de la vie avec le Père et le Saint Esprit ? Jusqu’à ce jour je dois grandir dans une union toujours plus grande avec lui par la foi, l’espérance et la charité. Demandons chaque jour à Dieu une portion plus grande du Saint Esprit afin de grandir en son image, penser comme il pense et aimer comme il aime.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, sauve-nous de l’aveuglement délibéré au péché. Que nous te voyons dans la plénitude de ton humanité et de ta divinité glorieuses. Tu nous as donné intelligence et liberté ; donne-nous aussi la grâce de ne jamais utiliser ces grands dons contre toi, mais de les utiliser seulement pour te connaître, t’aimer et t’adorer. Je crois en toi, Seigneur Jésus, aide-moi dans mon incroyance. Augmente ma foi. Que j’entende ta voix toute la journée au fond de mon âme.

Résolution Je m’assurerai que tout ce que je fais aujourd’hui soit fait par amour pour Jésus



RC-SPIP-NUM:4710

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales