Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 décembre 2021 - Sainte Barbe
Date : mardi 12 avril 2011
La m餩tation

 

Les méditations

A qui appartenons-nous ?

Saint Jean 8,21-30

Jésus disait aux Juifs : « Je m’en vais ; vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché. Là où moi je m’en vais, vous ne pouvez pas y aller. » Les Juifs disaient : « Veut-il donc se suicider, puisqu’il dit : ’Là où moi je m’en vais, vous ne pouvez pas y aller’ ? » Il leur répondit : « Vous, vous êtes d’en bas ; moi, je suis d’en haut. Vous êtes de ce monde ; moi, je ne suis pas de ce monde. C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés. Si, en effet, vous ne croyez pas que moi, JE SUIS, vous mourrez dans vos péchés. » Ils lui demandaient : « Qui es-tu donc ? » Jésus leur répondit : « Je n’ai pas cessé de vous le dire. J’ai beaucoup à dire sur vous, et beaucoup à condamner. D’ailleurs celui qui m’a envoyé dit la vérité, et c’est de lui que j’ai entendu ce que je dis pour le monde. » Ils ne comprirent pas qu’il leur parlait du Père. Jésus leur déclara : « Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous comprendrez que moi, JE SUIS, et que je ne fais rien par moi-même, mais tout ce que je dis, c’est le Père qui me l’a enseigné. Celui qui m’a envoyé est avec moi ; il ne m’a pas laissé seul parce que je fais toujours ce qui lui plaît. » Sur ces paroles de Jésus, beaucoup crurent en lui.

Prière d’introduction Père, je ne veux appartenir qu’à toi. Que je ne vende jamais mon héritage céleste contre les piètres plaisirs de ce monde. J’ai confiance en toi. Renforce ma confiance.

Demande Que je n’appartienne qu’à toi, et m’abandonne totalement à ta sainte volonté.

Points de réflexion

1. Appartenir à Dieu. A qui est-ce que j’appartiens ? En temps que chrétiens baptisés, nous appartenons à Dieu, comme un fils appartient à son père. Le démon est un voleur, et son délice principal est de voler les possessions les plus précieuses de Dieu – ses fils et filles. Il ne peut pas nous voler brutalement, mais il doit nous convaincre de renoncer à notre héritage en commettant des péchés. Il semblerait impossible de convaincre un prince d’échanger son palais contre une porcherie, mais le diable peut relever ce défi. Il est le père des mensonges et nous ne devons pas sous-estimer son pouvoir. Il est expert en tromperie et sait comment nous persuader d’échanger notre héritage sans prix pour un plat de lentilles. Voilà le péché, une escroquerie aux proportions colossales. Si seulement nous pouvions le comprendre comme le Christ le fit, nous ne pécherions plus jamais !

2. Appartenir au monde. C’est parce qu’il les aime si fort que Jésus est bouleversé par l’entêtement des Pharisiens. Il sait qu’ils ont tant reçus et qu’une place élevée leur est offerte dans le Royaume, pourtant ils choisissent de rejeter ce cadeau. Il sait que leur péché d’orgueil et de satisfaction de soi ne pourra que les rendre malheureux dans ce monde et dans l’autre. C’est leur misère qui le bouleverse et non leurs attaques vis-à-vis de lui. Est-ce que j’ai aussi pitié des pauvres âmes qui sont seulement centrées sur elles-mêmes ? Est-ce que je m’efforce à les ramener vers la lumière avec patience et charité ? Ou suis-je seulement porté à les condamner pour le mal qu’elles me font ?

3. Plaire à Dieu. Jésus pouvait dire, ’je fais toujours ce qui lui plaît.’ » Ces paroles résonnent en mon cœur. Moi aussi je veux plaire à Dieu, mais mes désirs sont incohérents et confus. J’ai besoin d’être purifié dans le creuset de la souffrance, de façon à ce que seul l’or de mes désirs généreux envers Dieu et les autres ne reste. Mon désir égoïste de me satisfaire doit disparaître ; ce n’est qu’un alliage inutile, qui me prive de ma dignité et de ma beauté. Brûle-les et purifie-moi, Seigneur, afin que je puisse toujours te plaire et mettre les besoins des autres avant les miens, selon l’exemple de ton Fils.

Dialogue avec le Christ Jésus, aide-moi à voir le monde comme tu le vois, avec un grand esprit surnaturel, pour que, comme toi, je donne plus de valeur aux choses d’en haut qu’à celles du monde. Que les biens créés, autour de moi, ne soient jamais mon but. Ce ne sont que des instruments pour m’aider à atteindre mon objectif éternel : le ciel.

Résolution Aujourd’hui je chercherai à faire ce qui plaît à Dieu, surtout en pratiquant une grande charité dans mes relations aux autres.



RC-SPIP-NUM:4707

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales