Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 novembre 2021 - Saint Jacques de la Marche
Date : mardi 3 mai 2011
La m餩tation

 

Les méditations

Voir Dieu face à face

Saint Jean 14,6-14

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père que par moi. Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. » Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : ‘Montre-nous le Père’ ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; mais c’est le Père qui demeure en moi, et qui accomplit ses propres œuvres. Croyez ce que je vous dis : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne croyez pas ma parole, croyez au moins à cause des œuvres. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi accomplira les mêmes œuvres que moi. Il en accomplira même de plus grandes, puisque je pars vers le Père. Tout ce que vous demanderez en invoquant mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous me demandez quelque chose en invoquant mon nom, moi, je le ferai. »

Prière d’introduction Jésus- Christ, je te remercie du don de la foi. Tu sais que je crois, mais je veux que ma foi grandisse. En toi, je trouve un sens, le repos et la force. J’ai besoin de toi, Seigneur. J’ai confiance en ta miséricorde. Tu sais ce dont j’ai le plus besoin aujourd’hui. Tout ce que je demande est que tu restes à mon côté, tout au long de cette journée. Cela me suffit. Je veux passer ma journée à te rendre heureux, à te plaire par chacune de mes pensées, de mes paroles et de mes actions.
Demande Jésus, apprends-moi à te connaître et à t’aimer plus chaque jour.

Points de réflexion

1. Le chemin, la vérité et la vie. "Je suis le chemin, la vérité et la vie." Le Christ est la réponse à tous nos problèmes. Puisqu’il est entièrement Dieu et entièrement homme, sa réalité même unit l’humanité à Dieu, d’une manière jusqu’alors inespérée. C’est en suivant Jésus que nous trouvons notre chemin. C’est en croyant en Jésus que nous découvrons la vérité. C’est en accueillant Jésus que nous gagnons la vie. Les chrétiens ne suivent pas un ensemble de règles ou en un corpus de doctrines : nous suivons une personne. « À l’origine du fait d’être chrétien, il n’y a pas une décision éthique ou une grande idée, mais la rencontre avec un événement, avec une Personne, qui donne à la vie un nouvel horizon et par là son orientation décisive. » (Deus Caritas Est, no.1)

2. Nous montrer le Père. "Voir, c’est croire" dit-on. Pourtant ceci ne semble pas être le cas quand il s’agit de la foi. Le Christ n’a-t-il pas dit à Thomas, "Parce que tu me vois, tu crois. Heureux ceux qui n’ont pas vu et qui ont cru." (Jean 20,29) ? Ici encore, le Christ semble réprimander Philippe de vouloir voir. Cependant, le Christ ne reprend pas Philippe parce qu’il veut voir ; plutôt, il n’a pas vu dans la personne du Christ celui qu’il aurait dû voir : "Celui qui m’a vu a vu le Père." Au centre de la doctrine de l’incarnation est le fait que, désormais, le "visage" de Dieu est visible dans la personne du Christ. Quand l’aveugle-né, guéri par Jésus, lui demande qui est le Fils de l’homme, le Christ lui dit, "Tu le vois ; celui qui te parle, c’est lui." (Jean 9,37). Le deuxième Concile de Nicée, en l’année 787, a réaffirmé, contre les iconoclastes qui détruisaient les images saintes, la justesse d’employer des images sacrées, liant les images et l’art religieux à l’Incarnation (« Puisque le Verbe s’est fait chair en assumant une vraie humanité…le visage humain de Jésus peut être " dépeint ". L’Église a reconnu comme légitime qu’il soit représenté sur des images saintes. » CEC, no. 476). L’homme a besoin de voir Dieu, et Dieu répond à ce besoin par l’Incarnation.

3. Croire à cause des œuvres. Jésus cherche à soutenir la foi de Philippe en lui rappelant les œuvres qu’il a accomplies : ‘croyez au moins à cause des œuvres.’ La foi ne peut pas être prouvée de manière empirique, mais il peut y avoir beaucoup de signes qui aident notre raison à faire un acte de foi. Les miracles du Christ, sa stature morale, ses paroles et finalement sa résurrection sont des arguments forts en faveur de la foi. Néanmoins nous devons nous décider à croire. Une fois que nous avons décidé de croire, nous pourrons réaliser alors des œuvres encore plus grandes que celles que le Christ a accomplies pendant sa vie terrestre. N’attendons pas de comprendre pour croire, croyons plutôt afin de comprendre.

Dialogue avec le Christ Seigneur, laisse-moi voir ton visage dans la prière, dans l’Eucharistie et dans mon voisin. Sois mon chemin, ma vérité et ma vie. Sois mon modèle, mon point de référence et ma force. Sans toi je ne peux rien faire ; avec toi je peux tout faire.

Résolution Aujourd’hui, je ferai un effort pour voir le Christ dans l’Eucharistie, dans ma prière et dans mon voisin.



RC-SPIP-NUM:4729

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales