Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 décembre 2021 - Sainte Barbe
Date : mardi 24 mai 2011
La m餩tation

 

Les méditations

Trouver la paix dans le Christ

Saint Jean 14,27-31

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « C’est la paix que je vous laisse, c’est ma paix que je vous donne ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Ne soyez donc pas bouleversés et effrayés. Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi. Je vous ai dit toutes ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez. Désormais, je ne parlerai plus beaucoup avec vous, car le prince du monde va venir. Certes, il n’y a rien en moi qui puisse lui donner prise, mais il faut que le monde sache que j’aime mon Père, et que je fais tout ce que mon Père m’a commandé. »

Prière d’introduction Seigneur, au moment où je viens vers toi, fais que mon âme soit attirée par les lumières que tu désires me communiquer. Je crois que tu es ici présent et que tu m’accompagnes. J’ai confiance qu’ayant scruté mon cœur, tu m’accorderas la grâce dont j’ai le plus besoin. Je t’abandonne ma volonté pour que mon cœur puisse brûler de ton amour.

Demande Seigneur, cette journée est pour toi. Qu’elle soit vraiment à toi. Vois dans cette prière une supplication à centrer ce jour sur toi, toi l’unique et vraie source de paix et de bonheur.

Points de réflexion

1. Remettre le Christ au centre de ma journée. La plupart de nos journées sont remplies d’un tourbillon de responsabilités qui, s’accumulant, peuvent nous conduire au « stress », à une tension insupportable. Un certain degré de tension fera toujours partie du quotidien de l’apôtre actif, qui ne vit pas assez de l’intérieur sa vocation chrétienne. Un danger survient, toutefois, quand cette saine activité qui nous tient toujours en alerte commence à dégrader notre vie de charité, que ce soit à la maison, au bureau ou avec nos proches. Quand ceci arrive, quand nous nous sentons débordés, c’est parce que nous avons oublié de partager notre fardeau du jour avec cette autre « épaule » : le Christ. Il ne veut pas seulement faire partie de ma , mais en être le centre. Ce n’est qu’en toi, Jésus, que je trouverai cette paix qui dissipe le poids des jours.
2. C’est plein de sens. L’un des sens les moins répandus c’est le bon sens. Le bon sens est parfois si simple qu’on le rejette par toutes sortes de raisonnements… jusqu’à ce qu’on en revienne à ce qu’on savait par expérience être vrai et solide. La prière nous ouvre la porte de Jésus. Lui offrir le meilleur moment de notre journée, c’est comme frapper à sa porte. Quand elle est ouverte, nous y trouvons le sens profond de ce qu’est la paix dans le Christ. Le sens commun, le bon sens, nous dit que plus nous avons de responsabilités, plus nous avons besoin de rassembler nos forces et de nous tourner vers lui, lui qui a vaincu le monde.

3. Se décharger de nos soucis. Les royaumes connaissent grandeur et décadence ; un seul subsistera jusqu’à la fin des temps et c’est le Royaume de Dieu. Jésus nous conduit au Père, créateur de toutes choses visibles et invisibles. Combien d’activités sollicitent notre temps : les horaires de sport de nos enfants, les réunions du conseil municipal, la kermesse paroissiale, etc. La vie coule à toute allure, nous la voyons à peine passer. Combien de fois oublions-nous que le Christ est le Seigneur de l’histoire et qu’il nous a prédit que toutes choses retourneraient au Père. Et pourtant, nous entendons ces paroles à la messe : « Par Lui, avec Lui et en Lui, dans l’unité du Saint-Esprit, tout honneur et toute gloire, à toi, Père Tout-Puissant, pour les siècles des siècles. » Ceci nous donne l’assurance que la main providentielle de Dieu le Père guide et façonne l’histoire. Ne laissons pas nos cœurs s’emplir de soucis et d’angoisses. Emplissons-les plutôt de la confiance en Dieu et d’une docilité qui nous fait mettre sa volonté à la première place dans nos vies. Faisons confiance au Seigneur et il agira.

Dialogue avec le Christ Seigneur, comme cette vie est belle quand tu es au centre de toutes choses. Comme tes paroles de paix sont la bienvenue aux oreilles de mon âme. J’aspire à cette force morale que les apôtres ont trouvée dans ta salutation. Tu as transformé ces disciples peureux, craintifs et inquiets en apôtres courageux et audacieux devant les défis qui les attendaient. Viens maintenant dans mon cœur et remplis-moi du désir de te chercher et de te mettre au centre de ma vie.

Résolution Aujourd’hui, je chercherai dans mon emploi du temps le meilleur moment pour dialoguer un quart d’heure avec le Seigneur.



RC-SPIP-NUM:4750

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales