Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 8 décembre 2021 - Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie
Date : mardi 21 juin 2011
La m餩tation

 

Les méditations

Le chemin qui conduit à la vie

Saint Matthieu 7,6.12-14

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus sur la montagne, il leur disait : ” Ce qui est sacré, ne le donnez pas aux chiens ; vos perles, ne les jetez pas aux cochons, pour éviter qu’ils les piétinent puis se retournent pour vous déchirer. Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi, voilà ce que dit toute l’Écriture : la Loi et les Prophètes. Elle est grande, la porte, il est large, le chemin qui conduit à la perdition ; et ils sont nombreux, ceux qui s’y engagent. Mais elle est étroite, la porte, il est resserré, le chemin qui conduit à la vie ; et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent.”

Prière d’introduction Aide-nous, ô divin Père, à ressembler à ton Fils qui a aimé le monde et qui est mort pour le sauver. Que son amour généreux et désintéressé nous inspire et nous guide, Lui qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint Esprit pour les siècles des siècles.

Demande Jésus, conduis-moi à la joie de cet amour complètement détaché de moi.

Points de réflexion

1. Elle est grande, la porte, il est large, le chemin qui conduit à la perdition. Les choix qui nous conduisent à notre perte ne sont pas nécessairement mauvais en eux-mêmes. Ce sont, entre autres, des choix qui, avec le temps, engendrent l’égoïsme. Le danger est de faire des choix fondés uniquement sur ce qui nous plaît (l’égoïsme) et non pas sur ce que nous devrons faire (la responsabilité) ou sur ce à quoi nous sommes appelés (la vocation). Il est rarement difficile de choisir ce qui nous est agréable. Il ne faut pas penser pour autant que tout ce qui est agréable conduit nécessairement sur la voie de la perdition. Mais de choisir systématiquement et constamment que ce qui nous plaît, ce qui nous donne de la joie et nous évite des soucis, résulte en un affaiblissement de la volonté. Nous ne faisons alors plus que choisir selon des satisfactions et non pas selon nos responsabilités, nos engagements et nos devoirs. En d’autres mots, une volonté essentiellement préoccupée de ses plaisirs personnels est incapable des choisir de faire les sacrifices souvent nécessaires à l’amour du prochain. Il est alors facile d’imaginer les conséquences de ce comportement dans le domaine de l’amitié, le mariage ou la relation avec Dieu.

2. Elle est étroite, la porte, il est resserré, le chemin qui conduit à la vie. Quand l’amour ne considère que lui-même et devient égoïste, il devient destructeur. Il peut alors détruire les personnes et les relations avec autrui. D’un autre côté, l’amour désintéressé donne vie à l’âme parce que l’homme a été créé pour aimer son prochain. Comme le Pape Jean Paul II l’a souvent rappelé, l’homme est un don qui se donne aux autres par amour. Et l’on découvre que pour aimer un autre il faut mourir à soi-même. C’est sur la croix que Jésus révèle l’amour porté à sa perfection, un amour auquel nous sommes tous appelés. C’est seulement en suivant le Christ sur cette voie étroite que l’on s’engage sur le chemin de l’amour qui va jusqu’à la vie donnée. La voie est étroite mais l’amour, lui, est grand !

3. Ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent. Peut-être est-ce simplement parce que peu la cherchent vraiment. Notre société contemporaine place une énorme emphase sur les besoins individuels masqués sous le nom de « droits. » « Tu as droit à ceci » et « Tu as droit à cela » même si c’est au détriment de ceux qui partagent notre existence. Parce que cette mentalité est omniprésente aujourd’hui, il est facile de se laisser entraîner dans ce tourbillon. Pour cette raison, la persévérance d’un amour désintéressé dans le mariage ou dans un engagement apostolique n’est pas une mince tâche. Elle exige une énergie que nous ne trouverons que dans la prière et les sacrements. Et même là, par moments, l’attirance de ce que nous savons préjudiciable cherchera à séduire nos cœurs. Par conséquent, nous devons nous résoudre à faire des sacrifices et à lutter pour préserver le bien, le saint et le vrai.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, la joie qui naît de mon amour pour toi donne un sens à mon combat pour la fidélité. En contemplant le crucifix, je saisis, si peu que ce soit, combien chaque âme a de valeur pour toi. Dans ta bonté, accorde-moi de pénétrer plus pleinement dans ton amour. Accorde-moi de pouvoir reconnaître et ressentir cet amour. Mère très pure, fais que mon cœur soit uniquement à Jésus.

Résolution Aujourd’hui, j’offrirai cinq petites actions d’oubli de moi-même pour le renouvellement de la vie de famille dans la société.



RC-SPIP-NUM:4778

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales